Actualités

Rallye
18/03/2017 Pôle Presse

Rallye Le Touquet Pas-de-Calais : Eric Brunson passe la sixième !

Disputée en partie sous la pluie, cette deuxième étape s’est révélée particulièrement délicate à négocier pour les ténors du Championnat de France des Rallyes.

 

Sur un terrain qu'il connaît comme sa poche, Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) s'adjuge un sixième succès sur la Côte d'Opale. Le Normand devance finalement les DS 3 R5 de Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto) et Marc Amourette qui lui ont donné du fil à retordre tout au long du week-end. Amourette fait coup double puisqu'il remporte également la manche du Trophée Michelin réservée aux voitures de la catégorie R5. Pierre-Alexandre Perrin réalise une superbe performance en imposant sa modeste Citroën Saxo en 'Michelin' (hors R5). Du côté du Championnat Team, c'est CHL Sport Auto qui se distingue sur cette première épreuve de la saison. Cédric Robert n'a pas raté son retour en formule de promotion puisque le Stéphanois s'impose dans le cadre du 'Clio R3T Trophy France'.


CHAMPIONNATS

Scratch :

Eric Brunson n'a pas tremblé aujourd'hui malgré les assauts répétés de Yoann Bonato. Avec sept meilleurs temps (dont un ex-aequo) sur l'ensemble du week-end, Brunson a réussi à conserver l'avance acquise la veille malgré des conditions de routes pour le moins piégeuses. Ralenti par des disques de frein voilés dans la première boucle matinale, Bonato n'a pas pu inverser la tendance, mais il se console avec la médaille d'argent qui lui permet de prendre les commandes du Championnat. Excellent hier, Marc Amourette est parvenu à contenir David Salanon (Ford Fiesta WRC) pour le gain de la troisième place. Alors qu'il découvrait sa nouvelle Skoda Fabia R5, Vincent Dubert  (Team FJ) termine à une prometteuse cinquième place devant Fabiano Lo Fiego (Ford Fiesta R5), qui signe un meilleur temps aujourd'hui. Auteur de belles performances sur des routes détrempées ce matin, William Wagner conclut l'épreuve au septième rang aux commandes d'une Ford Fiesta R5 qu'il apprivoisait ce week-end. Pierre Ragues complète le 'Top 8', tout heureux de découvrir cette épreuve sous la pluie et auteur de belles performances, notamment lors de la première étape.

VHC :

S'élançant en deuxième position ce matin après avoir écopé d'une pénalité d'une minute pour pointage en avance, Laurent Bayard (Porsche 911) a mis un point d'honneur à récupérer sa première place devançant à l'arrivée l'excellent Piet Declercq (Ford Escort). Avec son impressionnante Mercedes 500 SLC, le Belge Bart Vanhaverbeke complète le podium. Reparti en Super Rallye aujourd'hui, Anto Wan (Ford Escort) a réalisé un très belle étape en remportant quatre spéciales sur les sept de la journée.

TROPHEE MICHELIN

Intouchable ce week-end, Marc Amourette a littéralement dominé ses adversaires ! Déjà vainqueur du 'Michelin' en 2015, le pilote de la DS 3 R5 s'impose devant un surprenant Vincent Dubert et Fabiano Lo Fiego. Hors R5, il faut mettre en évidence la fabuleuse course réalisée par Pierre-Alexandre Perrin. Particulièrement satisfait par le comportement de sa Citroën Saxo dans les conditions difficiles rencontrées ce matin, le Béthunois enlève un succès mérité dans le cadre du Trophée Michelin. Deuxième, Maxence Maurice a réussi un bel exploit aux commandes de sa Porsche 996 GT3. Malchanceux l'an dernier et véritable cheville ouvrière du rallye, Alain Lefrançois (Peugeot 207 S2000) est enfin récompensé des efforts fournis avec une troisième place finale.

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Le Team CHL Sport Auto commence la saison 2017 comme il avait terminé la précédente, par une victoire grâce aux excellents résultats obtenus par Yoann Bonato et Cédric Robert (Renault Clio R3T). L'équipe ardéchoise devance le tenant du titre, le Team RTTC Yacco qui a pu compter sur les précieux points apportés par Pierre Ragues et Jérôme Aymard (Subaru Impreza STI N15). Vincent Dubert a parfaitement réussi ses débuts au sein du Team FJ puisqu'il permet à la structure chère à la famille Galpin de monter sur la troisième marche du podium, Maxence Maurice apportant également des unités importantes au volant de sa Porsche 996 GT3. Handicapé par les abandons prématurés de Quentin Giordano (Skoda Fabia R5) et Charles Martin (Peugeot 208T16), le Sébastien Loeb Racing termine bon dernier de cette épreuve.

TROPHEE CLIO R3T FRANCE

Cette deuxième étape n'a pas bouleversé le classement établi hier ! Cédric Robert s'impose haut la main devant Florian Bernardi. Bien décidé à reprendre le temps perdu la veille, Jean-Paul Monnin est passé à l'offensive pour récupérer la troisième place aux dépends de Kévin Van Deijne.

ILS ONT DIT

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC), vainqueur : « Je suis vraiment heureux de cette victoire. J'ai eu des doutes par rapport à l'an passé suite à ma grosse sortie de route. Revenir et gagner ici c'est super, je suis très ému. »

Yoann Bonato (DS 3 R5, Team CHL Sport Auto), deuxième : « Je suis content de cette deuxième place. J'ai eu confiance dans la voiture tout au long du week-end. Toute l'équipe a fait du super boulot, les ouvreurs également. Ce matin on a pu se lâcher alors que c'était très compliqué dans les spéciales. C'est un super résultat pour démarrer la saison. »

Marc Amourette (DS 3 R5), troisième et vainqueur du Trophée Michelin en catégorie R5 : « C'était une super course, ce n'est que du plaisir. On a fait le spectacle dans la dernière spéciale, les gens avaient besoin de se réchauffer ! La troisième place et la victoire au Michelin c'est génial. On n'a rien de prévu pour la suite du programme mais on va y réfléchir ! »

Pierre-Alexandre Perrin (Citroën Saxo), vainqueur du Trophée Michelin (hors R5) : « Cette victoire fait vraiment plaisir. On ne pensait pas l'emporter ici et c'est super pour l'équipe qui a passé des centaines d'heures sur la voiture. Je pense revenir en Championnat de France pour le Rouergue. »

Cédric Robert (Renault Clio R3T, Team CHL Sport Auto), vainqueur en Clio R3T Trophy France : « Le rallye n'avait pas trop bien démarré mais je savais que c'était long et qu'il ne fallait pas se démotiver. Je suis très heureux de cette victoire. »

LE BILAN

18 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Brunson 7 (dont 1 ex-aequo), Bonato 3, Giordano 2, Salanon 2, Amourette 1, Roché 1, Ragues 1, Lo Fiego 1 ex-aequo.

Leaders :

Giordano ES1

Amourette ES2 à ES6

Brunson ES7 à ES8

Bonato ES9

Brunson ES10 à ES18

Classement final provisoire

1. ​​​Brunson/Gallier (Ford Fiesta WRC) en 1h58m44s2

2. Bonato/Boulloud (DS 3 R5, Team CHL Sport Auto) + 15s7

3. Amourette/Lemoine (DS 3 R5) + 27s8

4. Salanon/Forgez (Ford Fiesta WRC) + 41s1

5. Dubert/Coria (Skoda Fabia R5, Team FJ) + 1m17s5

6. Lo Fiego/Roche (Ford Fiesta R5) + 1mn42s8

7. Wagner/Parent (Ford Fiesta R5) + 1mn45s6

8. Ragues/Pesenti (Skoda Fabia R5, Team RTTC Yacco) + 2mn08s8

9. Tanghe/Cuvelier (Ford Fiesta R5) + 2mn50s8

10. Roché/Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) + 3m40s7 

PRINCIPAUX ABANDONS

Yohan Rossel (DS3 R5) mécanique parc départ, Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup) mécanique dans ES6, Sébastien Dommerdich (Peugeot 205 GTI) mécanique dans ES7, Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) mécanique entre ES8 et ES9, Charles Martin (Peugeot 208T16) mécanique dans ES9, Quentin Giordano (Skoda Fabia R5, Sébastien Loeb Racing) mécanique dans ES11, Yannick Roussel (Porsche 997 GT3 RS) mécanique avant ES12, Hugues Lapouille (Subaru Impreza WRX) sortie de route sans gravité dans ES12, Eric Mauffrey (Peugeot 208T16) mécanique point stop ES15.

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver ici.​

Tour de Corse 10.000 Virages
Back to Top