Actualités

Rallye
27/11/2016 Pôle Presse

Kévin Abbring impose la Hyundai I20 R5 au Rallye du Var !

Cette ultime étape n’a pas bouleversé le classement de la dernière épreuve de la saison. Leader hier, Kévin Abbring s’est contenté de gérer aujourd’hui pour offrir à la Hyundai I20 R5 sa première victoire.

Brillant dauphin du Néerlandais, Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) obtient un deuxième podium consécutif en Championnat de France après sa victoire acquise à Morzine au mois de septembre. Sylvain Michel (Skoda Fabia R5) termine troisième et apporte les points nécessaires au Team 2C Yacco pour conserver le titre de Champion chez les Teams. En Trophée Michelin, c’est Pierre Roché (Skoda Fabia R5) est le grand gagnant du week-end. Le pilote du Team FJ -Elf remporte la victoire à Sainte-Maxime et s’impose également au classement général du ‘Trophée’*.

CHAMPIONNATS

Scratch :

Kévin Abbring n’a pas tremblé au moment d’aborder cette troisième et dernière étape. Profitant à la fois des abandons de Stéphane Lefebvre (reparti en Super Rallye aujourd’hui) et de David Salanon, le pilote officiel Hyundai Motorsport a su déjouer les nombreux pièges de ce Rallye du Var. Auteur de deux meilleurs temps ce week-end, Abbring devance Yoann Bonato. Le pilote des Deux-Alpes peut se targuer d’être le seul à avoir pu suivre le rythme du Néerlandais dans la catégorie R5. Troisième, Sylvain Michel a fait honneur à son titre de Champion de France en signant un nouveau podium en Championnat De France au terme d’une course maitrisée. Comment ne pas saluer le retour de ‘Tarmac Master’, Gilles Panizzi. Aux commandes d’une Peugeot 208T16, l’ex pilote Peugeot Sport en WRC termine l’épreuve à une superbe quatrième place finale ! Derrière Pierre Roché, cinquième et vainqueur du Trophée Michelin (voir ci-dessous), on note la belle performance de Florian Bernardi qui se classe en sixième position pour sa première course avec une R5 en Championnat de France. Matthieu Margaillan (Skoda Fabia R5) et Nicolas Ciamin (Ford Fiesta R5) complètent le top 8.

TROPHEE MICHELIN

Cette étape fut riche en rebondissements dans le cadre du Trophée Michelin ! Après l’abandon de Thibault Durbec (Team PH Sport Roure Automobiles, DS 3 R5) ce matin, Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5) pensait pouvoir l’emporter ! Alors idéalement placé au troisième rang, ce qui lui aurait permis de remporter la mise pour un petit point, le Lodévois est parti à la faute dans l’ultime ‘chrono’ du rallye. Bien qu’endommageant sa Skoda Fabia R5 dès la première spéciale du jour, Pierre Roché a pu gérer sa fin de course en dépit d’un amortisseur cassé. Au final, Roché devance Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) et Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 Cup).

CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR ET CITROËN RACING TROPHY JUNIOR

Alors qu’ils étaient trois à pouvoir remporter le titre ce weekend, c’est finalement Loïc Astier qui s’est montré le plus véloce. En s’imposant à domicile devant Romain Di Fante et Jérémy Jamet, Astier succède au palmarès à Laurent Pellier et devient le nouveau Champion de France des Rallyes Junior*

CITROËN RACING TROPHY

Laurent Pellier a parfaitement rempli l’objectif qu’il s’était fixé avant le départ, à savoir la victoire. Malheureusement pour Pellier, ce succès n’est pas suffisant puisque Yohan Rossel termine également la classique varoise, condition sine qua non pour remporter le Citroën Racing Trophy.

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Dominateur tout le week-end, notamment grâce à Yoann Bonato, le Team CHL Sport Auto s’impose dans le Var malgré l’abandon de Cédric Robert (Opel ADAM R2), parfaitement suppléé par Romain Di Fante (DS3 R1). Le Team 2C Yacco, bien représentée par Sylvain Michel et Jérôme Aymard (Subaru Impreza STI N15), termine deuxième ce week-mais l’essentiel est fait pour l’équipe chère à Jean Bourgion avec la victoire finale en Championnat Team*. Anthony Fotia (Peugeot 208 R2) et Yohan Rossel (DS 3 R3) permettent au Sainteloc Junior Team de compléter le podium.

TROPHEE CLIO R3T FRANCE

D’ores et déjà assuré du titre, Charles Martin a mis un point d’honneur a remporter la dernière épreuve de la saison au terme d’une belle bagarre avec Jérôme Chavanne, lequel doit finalement se contenter de la médaille d’argent. Pascal Berard termine au troisième rang devant William Pitot mais ce dernier conclut tout de même sa saison en dauphin de Martin au classement général.

208 RALLY CUP

Alors qu’il avait pris la tête de l’épreuve hier soir, Pepe Lopez a commis une erreur dans l’ES12 et laisse son compatriote Efren Llarena remporter sa première victoire en 208 Rally Cup. Solide tout au long du week-end, Jean-Baptiste Franceschi devance Jérémie Toedtli sur le podium final. Rappelons que Lopez avait été « titré» » avant cette ultime manche.

CHAMPIONNAT DE FRANCE VHC

Si Maurice Dumas (Porsche 911 Carrera RS) remporte un succès mérité à Sainte-Maxime devant les Belges Stefaan Stouf (Porsche 911 Carrera RSR) et Pieter-Jan Maeyaert (Ford Escort MK2), c’est François Foulon (Ford escort RS 2000) qui, grâce à sa neuvième place finale, remporte le premier Championnat de France des Rallyes VHC*.

ILS ONT DIT

Kévin Abbring (Hyundai I20 R5), vainqueur : « Cette victoire est forcément positive. Nous étions venus pour montrer le potentiel de la voiture et quoi de mieux qu’une victoire pour ça ! Ce rallye est très sélectif et il m’a permis d’améliorer mon pilotage sur l’asphalte, j’ai beaucoup progressé ce week-end. »

Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5), deuxième : « C’est un super résultat. Ce matin, j’ai vite vu que ce n’était pas jouable et je me suis contenté de terminer. Je suis satisfait de conclure cette longue saison par cette belle deuxième place.»

Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5), troisième : « Je pouvais difficilement faire mieux ce week-end. Je suis satisfait, nous terminons l’année sur un nouveau podium, c’est parfait. Je suis également heureux pour tout le Team 2C Yacco qui remporte le Championnat Team. »

Pierre Roché (Team FJ - Elf, Ford Fiesta R5), vainqueur du Trophée Michelin : « Je n’ai pas connu de souci en particulier ce week-end hormis ce matin. Mon objectif est atteint puisque je remporte le Trophée Michelin. »

LE BILAN DE L’ETAPE 3

3 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Lefebvre 2, Abbring 1

Leaders : 

ES 11 à 13 : Abbring

Classement final provisoire

  1. Abbring/Marschall (Hyundai I20 R5) en 2h20m10s8

  2. Bonato/Boulloud (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) + 59s1

  3. Michel/Degout (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) + 1m42s9

  4. Panizzi/Orphelin (Peugeot 208T16) + 2m19s6

  5. Roché/Roché (Team FJ Elf, Skoda Fabia R5) + 6m00s9

  6. Bernardi/Bagnis (Peugeot 208T16) + 7m08s5

  7. Margaillan/Margaillan (Skoda Fabia R5) + 7m59s8

  8. Ciamin/De La Haye (Ford Fiesta R5) + 9m00s9

  9. Dumas/Giraudet (Porsche 997 GT3 RS) + 9m45s3

  10. Guigou/Derousseaux (Renault Clio R3T) + 9m49s9 

PRINCIPAUX ABANDONS ETAPE 3

Thibault Durbec (Team PH Sport - Roure Automobiles, DS 3 R5) mécanique dans ES12 suite touchette, Cédric Robert (Team CHL Sport Auto, Opel ADAM R2) mécanique entre ES12 et ES13, Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5) mécanique dans ES13, Marc Amourette (DS 3 R5) mécanique après ES13.

CLASSEMENTS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

*sous réserve de la publication officielle des résultats par la FFSA​

Tour de Corse 10.000 Virages
Back to Top