Actualités

Montagne
29/04/2017 Pole Presse

Des perfs dès les essais !

C’est sous un soleil radieux, que s’est déroulée la journée d’essais de la Course de Côte d’Abreschviller, à l’issue de laquelle Sébastien Petit et Pierre Courroye signent les meilleurs temps dans leurs séries respectives.

Championnat Sport

Les concurrents engagés sur la Course de Côte d'Abreschviller ne pouvaient rêver de meilleures conditions climatiques, en ce samedi, pour aborder la journée consacrée aux essais officiels. Soleil et températures clémentes étaient au programme du jour.

Les pilotes n'ont pas manqué de ce fait d'améliorer leurs chronos lors de la deuxième montée. Au terme de ces confrontations, Sébastien Petit réalise la meilleure performance du jour. Le pilote de la Norma à moteur 4 litres signe une belle prestation, en se rapprochant à moins d'une seconde du record réalisé en course en 2015 par Nicolas Schatz.

Au volant de la seconde Norma M20 FC propulsée par son moteur 4 litres, Cyrille Frantz est également particulièrement en verve puisque l'on retrouve le pilote d'Ornans à 778 millièmes de Sébastien Petit. La troisième place revient à Geoffrey Schatz, qui place sa F3000 Reynard 01L, à trois dixièmes de la Norma de Cyrille Frantz. Des écarts prometteurs pour un combat qui s'annonce demain, âprement disputé.

Au registre des belles performances, il faut mettre en avant celle de David Meillon, dont la Norma à moteur 3 litres occupe la quatrième place. Dans la catégorie CN/3, il devance la Norma de la Championne de France, Martine Hubert, première féminine sur ces essais.

Cinquième au général, Marcel Sapin pointe en tête des F3. La Dallara F305 du pilote de Marchampt devance la F303 d'Alban Thomas et la F311 de Billy Ritchen. Reynald Thomas, dont la Dallara F308 est propulsée par un moteur Volkswagen, se positionne au quatrième rang des F3, devant Samy Guth, Sarah Louvet, Patrick Cholley et Cécile Cante.

C'est à la septième place du classement scratch de ces essais que l'on retrouve le leader du CN/2. En l'occurrence, David Guillaumard qui place sa Norma M20 FC devant celle de Yannick Latreille. Mais la jeune garde reste en embuscade, puisqu'à la suite de ces deux pilotes expérimentés, on retrouve les Norma de Corentin Starck et Maxime Cotleur, seulement séparés d'un dixième. A la cinquième place, pointe la Norma d'Olivier Augusto, qui devance la Tatuus PY12 de Jean-Jacques Maitre et la Norma de la Britannique Charlie Martin.

Si Didier Chaumont termine en tête des Formule Renault A devant Estel Bouche, la première place de la Formule Renault B échappe à Kevin Petit, qui est devancé par Jacques Chrétien.

Pour sa première participation de la saison à une manche du Championnat, Cyrille Chupin place sa Silver Car en tête des CM au terme de ces essais. Parmi les animateurs du Championnat de France de la Montagne, à noter que Pierre Mayeur occupe ce soir la tête de la classe DE/2 au volant de sa Martini MK 62, et que Thierry Bertin est leader de la classe DE/1 au volant de sa Dallara PB 08.

 

Championnat Production

Après sa victoire acquise de main de maitre sur les pentes du Col Saint-Pierre, Pierre Courroye était attendu de pied ferme par ses adversaires. Mais le jeune pilote de la McLaren MP4 a parfaitement géré cette journée d'essais, et se place ce soir en tête.

A sa suite, on retrouve les deux frères Schmitter, Philippe plaçant sa Lamborghini Gallardo devant la Porsche 997 GT3 de Christian. Comme pour le classement Sport, les écarts sont très faibles ce qui laisse augurer une belle empoignade, demain, à l'occasion des trois montées de course.

Frédéric Neff fait à Abreschviller son entrée sur le Championnat. Le suisse, deuxième l'an dernier, a rapidement repris ses marques et place sa Porsche 996 au quatrième rang. A un dixième, pointe la BMW E92 de Yannick Poinsignon, qui devance une autre BMW, celle de Pierre Béal. Au septième rang du classement du GTTS, on retrouve la Lamborghini Gallardo de Nicolas Caumon.

Vainqueur en Production l'an dernier, Francis Dosières a pris l'ascendant en Groupe A lors de ces essais. Il devance de près de deux secondes une autre Seat Léon, celle de Laurent Haenn. Bruno Fra (BMW M3) occupe la troisième place, devant la Supercopa de Rémi Bernard et la BMW d'un Fabrice Marchal qui prend là, la mesure de sa nouvelle BMW M3. Jérôme Janny se familiarise lui aussi avec sa Supercopa, qui occupe la sixième place du groupe.

La première place du Groupe N est à mettre à l'actif, ce soir, de la Mitsubishi Lancer de Gaëtan Jeannel qui devance les BMW M3 d'Antoine Uny et Guillaume Fade. Quatrième, Pascal Cat a eu un peu de mal pour trouver ses marques au volant de sa Renault Mégane RS.

La hiérarchie en Groupe F2000 n'a rien de vraiment surprenant puisque c'est la Peugeot 306 de Jean Turnel qui mène les débats. Il devance la Renault Clio de Thomas Schwarz.

Didier Deniset (Renault 5 Turbo) occupe la première place du FC alors que Jean-Michel Lestienne voit sa Mitjet pointer en tête du GTTS/1, devant celle de Daniel Demare qui découvre sa nouvelle monture. Du côté du GT de Série, Joel Richard impose sa BMW 135 I, devant la Porsche 996 d'un Rémi Courtois qui n'a pas dit son dernier mot.

 

Championnat VHC

Ce sont une vingtaine de Véhicules Historiques de Compétition qui, ce samedi, ont pris part à la journée d'essais de la 12ème Course de Côte d'Abreschviller – Saint Quirin VHC. Les anciennes, comme « leurs cadettes », ont pu en découdre sous le soleil et une route parfaitement sèche.

En Groupe 1, Jean Debaude impose son imposante Chrysler Hemicuda devant la Mini de Jene Ute et la BMW 2002 de François Schmitt. Thomas Pope occupe la tête du Groupe 2 au volant de sa Mercedes et devance la Ford Escort de Maurice Bick, la BMW 323 d'Anthony Rolais et les BMW de Christian et Nicolas Riehl.

Le Suisse Walter Pauli occupe la tête du Groupe 4. Derrière son Alpine on retrouve la Porsche 911 de Michel Torcat, l'Alpine A110 de Philippe Brebant et la Porsche 911 de Roger Guelpa.

Auteur du meilleur temps lors de ces essais, Roger-Serge Toupence place sa Martini MK 32 au sommet de la hiérarchie du Groupe 8/9 devant l'Axone de Jacky Bonnot et la Royale RP24 de Michel Ritzenthaler.

FFSA
Back to Top