Actualités

Montagne
26/04/2017 Pole Presse

Rendez-vous Mosellan pour le troisième round !

A l’issue des deux premières confrontations qui se sont déroulées dans le Gard, les animateurs du Championnat de France de la Montagne mettent le cap à l’Est et se donnent rendez-vous en ce dernier week-end d’avril, sur la Course de Côte d’Abreschviller.

Championnat Sport

Avec un parcours parmi les plus courts du Championnat, mais également l'un des plus rapides, l'épreuve mosellane est particulièrement exigeante. Le moindre écart est immédiatement pénalisé face au chrono, et les écarts entre les prétendants à la victoire sont toujours très faibles.

Vainqueur des deux premières manches de la saison, Sébastien Petit aura pour objectif de poursuivre sur sa lancée. Mais le pilote de la Norma à moteur 4 litres aura également à cœur de s'imposer avec le panache en allant, comme au Saint-Pierre, chercher le record du parcours lorrain.

Sur le podium lors de la dernière édition d'Abreschviller, Cyrille Frantz prétendra une nouvelle fois à une place parmi les trois premiers. Au fil des courses, le Franc-Comtois peaufine les réglages de sa Norma CN+, et pourrait bien tenter de décrocher un succès en terre lorraine.

Geoffrey Schatz a démontré une détermination sans faille à l'occasion du Col Saint-Pierre. Victime d'une sortie de piste dimanche matin, il devait renoncer à prendre part à la deuxième montée de course. C'est donc sur l'ultime confrontation qu'il lançait toutes ses forces dans la bataille pour réaliser une performance de tout premier ordre, et installer sa F3000 Reynard à la deuxième place. A Abreschviller, il faudra une nouvelle fois compter avec la détermination du Bourguignon.

Du côté des CN/3 la lutte opposera David Meillon, qui au volant de sa Norma sera confronté à celle de la quadruple Championne de France, Martine Hubert. Ne pouvant pas, pour des raisons personnelles, assurer son engagement à Abreschviller, Olivier Desrayaud offre le volant de sa Norma à moteur 3 litres à Stéphane Krafft, qui fera là son retour sur le Championnat.

Vainqueur en CN/2 l'an dernier, Yannick Latreille (Norma) retrouvera sur sa route ceux qui l'avaient accompagné sur le podium, le Belge Corentin Starck, également sur Norma, et le Suisse Jean-Jacques Maitre qui évolue au volant d'une Tatuus PY12. L'Auvergnat sera également opposé à celui qui lors de la dernière édition avait terminé en tête des F3, David Guillaumard, et qui cette saison défend ses chances avec une Norma. Il faudra également suivre les prestations d'Olivier Augusto, premier des CN/2 à Bagnols-Sabran, et de Jean-Jacques Louvet qui a pour principal objectif d'améliorer ses chronos. Première féminine sur le Col Saint-Pierre, Charlie Martin sera présente à Abreschviller dans le cockpit de sa Norma. Le jeune et talentueux Maxime Cotleur pourrait bien également venir s'immiscer dans la lutte pour la victoire.

L'édition 2015 avait vu Billy Ritchen s'imposer en F3. Mais l'an dernier, victime d'une casse moteur, l'Alsacien n'avait pu défendre ses chances. Il aura donc soif de revanche et pourrait mettre à mal les prétentions de Marcel Sapin et Cécile Cante, respectivement deuxième et troisième en 2016. Les frères Thomas, Alban et Raynald, seront également de sérieux clients sur cette épreuve, tout comme Patrick Cholley ou Sarah Louvet, qui retrouvera là un tracé plus à sa convenance, que ceux affrontés dans le Gard. Il faudra compter avec la présence de Samy Guth qui dispose d'une nouvelle monture, la lutte entre les Dallara F3 s'annonce donc âprement disputée.

En 2016, la Formule Renault avait fait la part belle aux féminines puisque Sarah Louvet terminait en tête devant Estel Bouche et Didier Chaumont. Cette année, Estel et Didier disposent de Formule Renault nouvelle génération, aux volants desquelles ils tenteront de contrer les prétentions du jeune espoir Kévin Petit, de Jérôme et Régis Christoph, de Pierre Fade (Caparo) et de Daniel Huguel.

A suivre également sur cette épreuve d'Abreschviller les prestations du jeune Pierre Mayeur, qui fera son entrée sur le Championnat avec sa Martini MK 62, de Thierry Bertin au volant de sa Dallara PB08, et de Cyrille Chupin qui, comme Mayeur disputera sa première épreuve de la saison dans le cadre du Cfm-challenge, au volant de son Silver Car.

 

Championnat Production

Absent sur les deux premières manches de la saison, Nicolas Werver met tout en œuvre pour que sa Porsche 997 GT2 soit au départ de l'épreuve Lorraine. Le sextuple Champion de France sait qu'il va devoir cravacher sur une épreuve où l'an dernier il n'avait pas connu la réussite. Mais nul doute que l'expérimenté Alsacien sera rapidement au cœur du sujet.

Et face à lui, Nicolas va retrouver deux autres Alsaciens de poids : Le Vice-champion de France Philippe Schmitter, dont la Lamborghini Gallardo peut faire des merveilles sur ce tracé, et Christian Schmitter (Porsche 997 GT3) qui en 2015 avait bien failli damer le pion à Werver.

Les regards seront également tournés vers Pierre Courroye, qui a imposé sa McLaren le week-end dernier, sur les pentes du Col Saint-Pierre. Aux volants de leur BMW, Yannick Poinsignon et Pierre Béal tenteront de contrarier la hiérarchie qui s'est dessinée sur les premières confrontations. Nicolas Caumon peut également mettre en valeur sa magnifique Lamborghini Gallardo. Quant à Frédéric Neff, deuxième l'an dernier, il peut à nouveau faire valoir des arguments pour hisser sa Porsche sur le podium

La petite classe GTTS/1 verra se confronter deux Mitjet. Celle de Jean-Michel Lestienne et celle d'un nouveau venu dans la catégorie, mais pilote d'expérience sur le Championnat, Daniel Demare. En GT de Série, au volant de sa Porsche 996, Rémi Courtois retrouvera un adversaire habituel à Abreschviller en la personne de Joël Richard (BMW 135 I).

Si l'an dernier Francis Dosières s'était imposé au classement Production, pour cette 47ème édition, le plus titré des Montagnards en activité a changé de monture. Au volant de sa Seat Léon, il va devoir batailler ferme pour venir à bout des autres Supercopa présentes, celle de l'expérimentés Rémi Bernard, et celle de Jérôme Janny qui ne tardera pas à prendre la mesure de sa nouvelle monture. Il faudra également compter avec la BMW M3 de Fabrice Marchal qui disputera là sa première épreuve de la saison sur le Championnat.

La lutte en Groupe N a donné lieu à de belles confrontations sur les deux premières manches de la saison, où pour quelques dixièmes, Antoine Uny est sorti vainqueur à deux reprises. Au volant de sa BMW M3, il tentera de contrecarrer une nouvelle fois les plans de Pascal Cat qui, de son propre aveu, dispose d'une réelle marge de progression sur sa Renault Mégane. Le vétéran du Championnat, Louis Granjon, sera également de la partie au volant de sa BMW M3.

Lors de la dernière édition, Thomas Schwarz avait imposé sa Clio en F2000 en devançant la Peugeot 306 de Jean Turnel. Le duel entre les deux hommes devrait reprendre de plus belle cette année, et pourrait être arbitré par les Alsacien Régis Pierrat (Renault Clio) et Jean-Luc Fritsch (Peugeot 306).

En terminant quatrième du Production avec sa Simca CG Turbo l'an dernier, Christophe Poinsignon avait assez largement dominé le Groupe FC. Il tentera une nouvelle fois d'accrocher une victoire de Groupe, et de s'immiscer dans le peloton de tête du Production.

 

Championnat VHC

En cette fin du mois d'avril, la Lorraine accueillera une vingtaine de bolide qui, s'ils accusent le poids des ans, n'en reste pas moins toujours véloces. Les pilotes de ces anciennes gloires se donneront rendez-vous à Abreschviller pour disputer la 12ème édition de la Course de Côte des Véhicules Historiques de Compétition.

Mini GT, BMW, et Chrysler Hemicuda constitueront le plateau du Groupe 1 avec à leurs volants, Jene Ute, François Schmitt et Jean Debaude. Au sein du Groupe 2 évolueront les BMW de Christian et Nicolas Riehl, opposés notamment à la Golf et à la Ford Escort de Maxime et Maurice Bick.

C'est au sein du Groupe 4 que l'on trouvera le plus grand nombre d'animateurs du Championnat de France VHC, avec la présence de l'Alpine de Philippe Brebant et des Porsche de Roger Guelpa et de Michel Torcat.

Le Groupe 8/9 sera animé par la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence, l'Axone 1600 de Jacky Bonnot et la Royale RP24 de Michel Ritzenthaler.

 

3 – ABRESCHVILLER - ST QUIRIN

3ème manche du Championnat de France 2017, les 29 & 30 avril - à 15 km de Sarrebourg (Moselle)

47ème édition, 12ème édition VHC organisée par l'Association COCCA.

Longueur : 2100 mètres - Dénivellation : 105 m - Pente moyenne : 5%

Podiums 2016 :

Sport : 1. N. Schatz (Norma M20 FC) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) – 3. C. Frantz (Norma M20 FC)

Production : 1. F. Dosières (Renault Mégane Trophy) – 2. F. Neff (Porsche 996 Cup) – 3. C. Schmitter (Porsche 997 GT2)

Record : 47''754 par Nicolas Schatz en 2015

Déroulement : Vendredi 28 avril – Vérifications administratives et techniques

Samedi 29 avril - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 30 avril – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : David OLIGER - 06 17 85 63 81

Adresse e-mail : david.cocca@outlook.fr

Association Cocca - 105 rue du Général Jordy 57560 Abreschviller

Site web : www.cdc-abreschviller-stquirin.fr

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

FFSA
Back to Top