Actualités

Montagne
19/04/2017 Pole Presse

Premier rendez-vous européen de la saison

L’alternance voulu, entre le Col Saint-Pierre et le Mont-Dore, fait que l’épreuve Cévenole n’apparait pas cette année au calendrier du CEM. Elle ne perd pas pour autant son statut international, puisqu’elle compte pour la Coupe d’Europe de la discipline.

Championnat Sport

En l'absence de Simone Faggioli - qui s'est imposé à six reprises consécutives sur le Col Saint-Pierre - et du Champion de France en titre, Nicolas Schatz, la course semble plus ouverte que jamais.

Un pilote bénéficie toutefois de la faveur des sondages... En terminant l'an dernier à un dixième de Nicolas Schatz, Sébastien Petit avait une nouvelle fois démontré qu'il était en capacité de tenir la dragée haute au Bourguignon. Pour cette 45ème édition, le pilote de la Norma à moteur 4 litres bénéficie donc de la plus haute côte chez les parieurs.

Au volant de la deuxième Norma CN+, Cyrille Frantz aura soif de revanche. L'an dernier, le Franc-Comtois était bien présent à Saint-Jean-du-Gard, mais un problème de boitier électronique lui avait interdit de prendre part aux débats. C'est donc avec une envie décuplée d'en découdre qu'il prendra part à cette deuxième confrontation de la saison. Troisième en 2016, Geoffrey Schatz sera une nouvelle fois prétendant au podium et seul représentant des F3000 sur cette épreuve. Gageons que Geoffrey aura à cœur de porter haut les couleurs du Team Schatz Compétition, dont il est devenu le leader.

Lors de la dernière édition, les pilotes engagés en CN/3 avaient connu leur lot d'infortunes. En proie à un problème avec l'accélérateur de sa Norma, David Meillon était sorti de la route et avait dû abandonner. Victime d'une casse moteur, Benjamin Vielmi n'avait pas été en mesure de prendre part à la course. Les déboires de ses adversaires avaient offert une voie royale à Martine Hubert, qui s'imposait dans la catégorie. Cette année la Championne de France retrouvera face à elle l'Osella de Benjamin Vielmi et la Norma de David Meillon.

Avec près de 25 engagés au départ, le plateau en CN/2 est particulièrement étoffé et les prétendants à la victoire sont nombreux. Si l'an dernier Damien Chamberod s'était imposé dans la catégorie, l'Isérois sait qu'il devra cette année faire face à une rude opposition. Il faudra suivre notamment les prestations de David Guillaumard, qui le week-end dernier s'est offert un premier succès au volant de sa Norma, sur la Course de Côte d'Irancy. Le constructeur Norma sera une nouvelle fois largement représenté dans cette classe 2 litres, avec au départ Emmanuel Arbant, Dimitri Pereira (troisième ici-même en 2016), Jean-Jacques Louvet, la Britannique Charlie Martin, la jeune garde représentée par Julien Français et Maxime Basset. Il faudra également suivre le talentueux et expérimenté Serge Thomas, et bien évidemment les nombreux pilotes régionaux présents sur cette épreuve. Face aux Norma, on retrouvera à Saint-Jean-du-Gard la Tatuus du Suisse Jean-Jacques Maitre et la Ligier de Bruno Berton.

Le Groupe CM est lui aussi bien fourni, avec la présence de nombreux BRC. En tête de liste on retrouve celui de l'un des animateurs du Championnat, Jérôme Collias, venu de sa Bretagne natale pour disputer l'épreuve cévenole.

Vainqueur l'an dernier en F3, David Guillaumard anime cette saison la classe CN/2. C'est donc un nouveau prétendant à la victoire en F3, qui s'imposera sur les pentes du Col Saint-Pierre. Respectivement deuxième et troisième l'an dernier, Billy Ritchen et Marcel Sapin tenteront de se hisser sur la première marche du podium. Pour cela ils devront devancer les frères Thomas, Alban et Raynald, les Cholley père et fils (Patrick et Ludovic), mais également les féminines, Emeline Bréda, Cécile Cante et Sarah Louvet. Là encore, les animateurs du Championnat devront faire face à une concurrence locale particulièrement affutée.

L'édition 2016 avait vu Didier Chaumont s'imposer en Formule Renault. Le viticulteur bourguignon tentera de récidiver cette année, et devra pour cela venir à bout notamment de Marie Cammares, Julien Maurel ou Daniel Huguel.

 

Championnat Production

Lors de la dernière édition, la pluie avait brouillé les cartes, ce qui avait permis à Léo Rossel d'imposer sa Caterham. Mais cette année, les prévisions météorologiques annoncent un week-end cévenol ensoleillé, ce qui devrait faire la part belle aux GTTS.

Et elles seront nombreuses à prétendre à la victoire. Absent à Bagnols-Sabran, le sextuple Champion de France, Nicolas Werver, fera son entrée en lice au Col Saint-Pierre au volant de sa nouvelle Porsche 997 GT2. Il retrouvera face à lui le vainqueur de Bagnols-Sabran, Christian Schmitter, qui évolue au volant d'une Porsche 997 GT3. La McLaren MP4 du jeune Pierre Courroye est également attendue, tout comme les BMW de Pierre Béal et de Yannick Poinsignon. Les Lamborghini de Philippe Schmitter et de Nicolas Caumon ont connu leur lot de problèmes à Sabran, et leurs pilotes auront à cœur de se reprendre.

Du côté de la classe GTTS/1, après avoir imposé sa Mitjet à domicile à Bagnols, Jérémy Avellaneda tentera de rééditer cette performance sur le Col Saint-Pierre, où il avait déjà l'an dernier accroché la victoire. Il retrouvera à Saint-Jean-du-Gard un de ses adversaires habituels en la personne de Jean-Michel Lestienne.

Du côté du GT de Série, Rémi Courtois (Porsche 996 GT3) et Jean-Marc Tissot (BMW Z3 M), poursuivront sur le Col Saint Pierre la confrontation aussi acharnée que conviviale, entamée à Bagnols-Sabran.

Le Col Saint-Pierre accueille à l'occasion de cette 45ème édition, la Coupe Caterham, et ce ne sont pas moins de 35 voitures qui vont affronter ce week-end le tracé technique et sinueux de l'épreuve cévenole.

Deuxième du Production l'an dernier, Rémi Bernard s'était assez largement imposé en groupe A. Dans une confrontation qui devrait faire la part belle aux Seat Léon Supercopa, Rémi Bernard tentera de devancer Francis Dosières et Jérôme Janny. Du côté de la classe A/3, une dizaine de Clio Cup devraient en découdre avec parmi elles celle d'un des animateurs du Championnat, Pascal Derré.

Vainqueur l'an dernier en Groupe N avec sa BMW M3, Pascal Cat tentera de rééditer cette fois au volant de sa Renault Mégane RS. Pour cela, le recordman de victoire dans ce groupe, devra venir à bout d'une horde de M3 parmi lesquelles on retrouve celle d'Antoine Uny, de Louis Granjon et de nombreuses sommités locales.

Troisième du F2000 lors de la dernière édition, Jean Turnel a bien l'intention de venir chercher un succès sur l'épreuve gardoise. Pour cela il devra imposer sa Peugeot 306 devant les talentueux pilotes locaux, et devant Michael Gley qui, à Sabran, terminait sixième du Production, deuxième du F2000.

 

Championnat VHC

Une trentaine de Véhicules Historiques de Compétition se donneront rendez-vous les 22 et 23 avril pour disputer la 11ème édition de la Course de Côte du Col Saint-Pierre qui leur est réservée. Le plateau est aussi éclectique qu'alléchant, et laisse entrevoir un magnifique spectacle sur les 5.100 mètres du tracé.

La pétillante Dominique Brulat (Volkswagen Golf GTI) accompagnera le sémillant Christian Agostini (Ford Mustang) en Groupe 1. Du côté du Groupe 2, face à l'imposante Opel Commodore de Daniel Louis et à la Volkswagen Scirocco de la Championne de France Viviane Bonnardel, on retrouvera la Renault 8 Gordini de Gérard Toral, la Ford Cortina de Philippe Vernay et la BMW 323 de Christian Riehl.

La lutte entre Porsche opposera notamment Jacques Uttewiller, Norbert Rieu et Guy Calbet dans le Groupe 3 alors que le Groupe 4 verra s'affronter les Alpines de Philippe Brebant, Claude Provost et Bernard Duret.

Gabriel Lejeune sera une nouvelle fois esseulé en Groupe 5 au volant de sa Jidé Original. En Groupe 6/7, la lutte opposera les Marcadier aux Tiga. Dans le clan Marcadier on retrouvera Pascal Ferretti alors que Pierre Groppi défendra les couleurs de Tiga.

Du côté du Groupe 8/9, face à la Van Diemen de Jean-Marc Debeaune, seront en lice, la Martini MK de Roger-Serge Toupence, l'Axone de Jacky Bonnot, et la Crossle de Marc-André Schyrr.

 

2 – COL SAINT PIERRE

2ème manche du Championnat de France 2017 – 1ère manche de la Coupe d'Europe - les 22 & 23 avril à 28 km d'Alès (Gard)

45ème édition, 11ème édition VHC organisée par l'ASA d'Alès.

Longueur : 5.010 mètres - Dénivellation : 308 m - Pente moyenne : 6,2 %

Podiums CFM 2016 :

Sport : 1. N. Schatz (Norma M20 FC) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) - 3. G. Schatz (F3000 Reynard 95D)

Production : 1. L. Rossel (Caterham) – 2. R. Bernard (Seat Léon Supercopa)

– 3. J. Cazalens (Scora Type II)

Record : 2'17''848 par Simone Faggioli en 2016

Déroulement : Vendredi 21 avril – Vérifications administratives et techniques de 10h00 à 20h00

Samedi 22 avril - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 23 avril – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

Contacts : Frédéric Rossel

asa.ales30@yahoo.frwww.asa-ales.org

ASA d'Alès

Traverse Lori Tosi - Pôle Mécanique Alès-Cévennes

Vallon de Fontanes - 30520 St Martin de Valgalgues

Tel : 04 66 55 65 66 ou 06 88 90 14 48

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Renseignements et résultats sur www.ffsa.orgwww.asa-ales.org et www.cfm-challenge.com

Grand Prix de France Historique
Back to Top