Actualités

Montagne
25/09/2016 Pole Presse

Marcel Sapin vainqueur de la Finale pour la troisième fois

Déjà vainqueur de la Finale de la Coupe de France de la Montagne en 2009 et 2011, Marcel Sapin a inscrit ce week-end un troisième succès à son palmarès, en remportant la 90ème édition de la Course de Côte de Limonest.

Samedi, lors de la première montée d'essais, c'est Yannick Latreille qui était crédité du meilleur temps. Au volant de sa Norma, il devançait les F3 de Maxime Cotleur et Marcel Sapin. La deuxième confrontation du jour verra Marcel Sapin réaliser la meilleure performance, Yannick Latreille était alors relégué à la deuxième place.

C'est sous un beau soleil et des températures estivales que, dimanche matin, les débats reprenaient pour trois montées de course. D'entrée de jeu, Marcel Sapin était le plus rapide, et devançait son adversaire de la veille d'une demi-seconde. Maxime Cotleur figurait une nouvelle fois dans le trio de tête en plaçant sa Dallara F398 au troisième rang.

Sur cette première montée de course, Damien Chamberod sortait assez violemment de la route, occasionnait des dommages importants sur sa Norma M20F, et devait renoncer. Du côté des féminines, Sarah Louvet rencontrait une passe mécanique qui l'empêchait de couvrir les 2.650 mètres du parcours.

Pas de changement sur la deuxième montée, où cette fois, Marcel Sapin signait la meilleure performance du week-end, en 1'27''524. Derrière la Dallara F305 du pilote de Marchampt, on retrouvait à nouveau la Norma de Yannick Latreille, qui concédait alors 845 millièmes.

La troisième montée n'ira malheureusement pas à son terme. Alors qu'une douzaine de voitures devait encore se présenter au départ, la pluie faisait son apparition, et des trombes d'eau détrempaient le tracé rhodanien. Des conditions qui obligeaient les organisateurs à figer la course.

Marcel Sapin sort donc vainqueur de cette confrontation. Il devance Yannick Latreille qui, malgré une sortie de route sur la troisième montée, termine en tête des CN. Le podium de cette 90ème édition de la Course de Côte de Limonest est complété par la Dallara F306 de Ludovic Cholley.

Pierre Mayeur accroche la quatrième place au volant de sa Martini MK62, devant deux F3 aux volants desquelles on retrouve Maxime Cotleur et Nicolas Verdier. Septième au général, Dimitri Pereira (Norma M20F) termine deuxième des CN/2.

Favori en CM, Yves Tholy n'a pas manqué l'occasion de signer un nouveau succès au volant de son Proto Speed Car. Il devance dans la catégorie le Silver Car de Christophe Rosé. Emeline Breda (Martini MK 79) termine en tête des féminines, devant Sarah Louvet et Estel Bouche, première et deuxième des Formule Renault.

 

Joël Cazalens succède à Christophe Poinsignon

Du côté des Production, les deux dernières éditions de la Finale de la Coupe de France disputées à Limonest ont été remportées par Christophe Poinsignon, au volant de sa Simca CG Turbo Groupe FC. Pour cette édition 2016, c'est une autre FC qui prend la relève, la Scora Type 2 de Joël Cazalens.

Pilote le plus rapide sur la première montée de course, Joël Cazalens devançait Geoffray Carcreff et la Seat Léon Supercopa de Geoffroy Bouhin. Mais sur la deuxième montée, Carcreff réagissait et offrait le meilleur temps à sa Scora Maxi. Le podium de cette deuxième confrontation du jour était monopolisé par les FC, Jean-Marc Boillot plaçant sa Simca Rallye III au troisième rang.

Le duel entre Cazalens et Carcreff se poursuivait sur la troisième montée, et cette fois Cazalens améliorait son chrono, alors que Carcreff était un peu en retrait. A l'heure de faire les comptes, les deux Scora pointaient en tête, mais pour 127 millièmes, la victoire revient à Joël Cazalens. En terminant troisième, Jean-Marc Boillot permet aux FC de truster les places du podium de cette Course de Côte de Limonest.

Derrière les trois FC de tête, on retrouve les trois premiers du Groupe A. Pas de surprise, puisqu'il s'agit de trois Seat Léon Supercopa avec dans l'ordre, Julien Dupont, Geoffroy Bouhin et Sébastien Dupont.

Septième au général, Antoine Uny s'impose en Groupe N, devant une autre BMW M3, celle d'Hugo Bourny. Au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo. 9, Guillaume Gillet termine troisième du groupe. La victoire en F2000 revient à la Renault Clio de Thomas Schwarz, qui devance la BMW 318 de Jean-Claude Godot.

 

CLASSEMENTS

Classement Sport :

1. M. Sapin (Dallara F305) en 1'27''524 – 2. Y. Latreille (Norma M20F) à 0''845 – 3. L. Cholley (Dallara F306) à 1''152 – 4. P. Mayeur (Martini MK62) à 1''387 – 5. M. Cotleur (Dallara F398) à 1''517 – 6. N. Verdier (Dallara 302) à 1''662 – 7. D. Pereira (Norma M20F) à 1''908 – 8. M. Vidal (Dallara F397) à 1''959 – 9. T. Chavot (Norma M20FC) à 2''027 – 10. J. Martin (Norma M20F) à 2''206.

Classement Production :

1. J. Cazalens (Scora Type 2) en 1'39''696 – 2. G. Carcreff (Scora Maxi) à 0''127 – 3. J.M. Boillot (Simca Rallye III) à 2''445 – 4. J. Dupont (Seat Léon Supercopa) à 3''097 – 5. G. Bouhin (Seat Léon Supercopa) à 3''766 – 6. S. Dupont (Seat Léon Supercopa) à 3''939 – 7. A. Uny (BMW M3) à 4''868 – 8. H. Bourny (BMW M3) à 5''092 – 9. D. Deniset (Renault 5 Turbo) à 5''207 – 10. F. Assenault (Simca Rallye II) à 5''507.

FFSA
Back to Top