Actualités

Montagne
14/05/2017 Pole Presse

Sébastien Petit et Pierre Courroye brillent sous le soleil normand

Déjà vainqueur des trois premières manches de la saison, Sébastien Petit remporte en Normandie son quatrième succès de la saison. Pierre Courroye enchaîne pour sa part sa troisième victoire consécutive dans la catégorie Production.

Championnat Sport

Le soleil qui régnait en maître hier sur Thèreval est resté solidement accroché, ce dimanche, au ciel de la Normandie. Et malgré une petite ondée matinale qui obligeait les concurrents engagés sur la Course de Côte des Teurses de Thèreval – Agneaux à composer avec une route glissante, ils purent par la suite bénéficier de conditions idéales pour exprimer pleinement leur talent.

Et en matière de talent, Sébastien Petit a de sérieux arguments à faire valoir. Au volant de sa Norma M20 FC à moteur 4 litres, il remporte cette 36ème édition de l'épreuve normande, avec un meilleur temps en 54''677, à seulement trois dixièmes du record établi il y a deux ans par Nicolas Schatz.

Le fer de lance du Team Petit CroisiEurope devance de près d'une seconde un Geoffrey Schatz qui a jeté toutes ses forces dans la bataille pour placer sa F3000 Reynard 01L sur la deuxième marche du podium. Car la lutte fut d'une rare intensité pour l'accession à la deuxième place. Cyrille Frantz place en effet la seconde Norma à moteur 4 litres à seulement 99 millièmes du jeune bourguignon.

En terminant quatrième au général, Julien Français signe une performance de tout premier ordre et impose sa Norma M20 FC en classe CN/2. Il devance un autre jeune talent en la personne de Freddy Cadot. Olivier Augusto, qui découvrait le tracé normand, se satisfait pleinement de sa troisième place dans sa classe. L'expérimenté Serge Thomas termine l'épreuve au quatrième rang du CN/2 devant Charlie Martin. La pilote britannique, pénalisée en début d'épreuve par des problèmes de « paddle shift », a pu par la suite, grâce au travail du Team Schatz Compétition, disposer d'une Norma performante au volant de laquelle elle termine première féminine.

En proie à des problèmes de suspension sur sa Tatuus PY12, Jean-Jacques Maitre n'avait d'autres prétentions que de se faire plaisir sur cette épreuve, et accroche la sixième place de sa classe, devant la Norma de Robert Tourillon, la Ligier de Bruno Berton et la Norma de Manuel Mangold qui disputait là sa première épreuve de la saison.

Cinquième au général, David Meillon s'impose une nouvelle fois en CN/3 en plaçant sa Norma devant celle d'un Benjamin Vielmi qui n'a pu prendre part qu'à la première montée de course. En effet, le Haut-Savoyard, victime d'une sortie de piste lors de la deuxième montée, occasionnait quelques dégâts sur son Osella PA27, et devait renoncer. Xavier Vermeille termine troisième de cette classe CN/3 devant la Championne de France, Martine Hubert, dont la Norma évoluait devant son public.

C'est à la neuvième position du classement scratch que l'on retrouve le vainqueur en F3. Il a pour nom Anthony Gueudry et, au volant de sa Dallara F394, vient à bout des Britannique Paul Buckingham et Colin Le Maitre.

Ce week-end ne fut pas celui de la réussite pour les animateurs du Championnat qui évoluaient sur cette épreuve en F3. Sylvain Moyon a accumulé les petits problèmes et la fin de son week-end se solde par un tête-à-queue, heureusement sans conséquence lors de la dernière montée. Loin d'avoir déméritée, Sarah Louvet signait d'entrée de jeu un excellent chrono, avant que deux touchettes sur les montées suivantes l'empêchent de confirmer.

Cyrille Chupin est parvenu à réparer le problème de cardan qui affectait, samedi, son Silver Car. Relancé ce dimanche en course, il devançait au final le BRC de Jérôme Collias, au prix d'un combat aussi intense qu'amical.

 

Championnat Production

On se souvient que l'an dernier, seulement 18 millièmes de secondes séparaient à l'arrivée le vainqueur de l'épreuve Philippe Schmitter, de son premier poursuivant, David Dieulangard qui, lui-même prenait l'avantage sur Nicolas Werver pour 18 millièmes.

A l'issue de la première montée de course, ce dimanche, on pouvait penser que le scénario allait se reproduire, car si Philippe Schmitter plaçait une nouvelle fois sa Lamborghini en tête, les écarts qui le séparaient de Pierre Courroye et de son frère Christian Schmitter étaient infimes.

Il faudra donc toute la détermination et le talent du jeune Pierre Courroye pour, au terme d'une troisième montée d'anthologie, remporter son troisième succès consécutif de la saison. Derrière la McLaren MP4 12C du vainqueur on retrouve la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter et la Lamborghini Gallardo de son frère Philippe. Sébastien Petit vainqueur, Julien Français premier du CN/2 et Christian et Philippe Schmitter sur le podium du Production, le Team Petit CroisiEurope peut être enchanté de son week-end normand.

Si Christophe Poinsignon n'a pas été en mesure de réparer la boîte de vitesses de sa Simca CG Turbo, et a donc été contraint de jeter l'éponge, en revanche son frère Yannick réalise un très beau parcours avec sa BMW M3 E92 qu'il place au quatrième rang. Au fil des courses, Nicolas Werver gomme les problèmes de jeunesse de sa nouvelle Porsche 997 GT2. L'Alsacien, cinquième, s'avouait satisfait de la progression de sa machine. Nicolas Caumon (Lamborghini Gallardo) et Anthony Dubois complète le classement du GTTS.

Sixième au général, Geoffray Carcreff signe un nouveau succès en FC au volant de sa Scora Maxi alors qu'esseulé en GTTS/1, Jean-Michel Lestienne se contentait de faire le spectacle avec une Mitjet qui enthousiasme toujours autant les spectateurs.

Ce sont bien évidemment les Seat qui ont eu la part belle en Groupe A, où Francis Dosières impose la sienne au terme d'une lutte acharnée. Rémi Bernard place sa Supercopa au deuxième rang mais estimait qu'il aurait pu mieux faire. Derrière on retrouve trois autres Léon Supercopa avec dans l'ordre Jérôme Janny, Julien et Sébastien Dupont.

Jean Turnel n'est pas parvenu à imposer une nouvelle fois sa Peugeot 306 en F2000 où il se voit devancé par la Honda Civic de Samuel Durassier. Du côté du Groupe N, Antoine Uny enchaîne les victoires au volant de sa BMW M3, et signe en terre normande son quatrième succès de la saison, une nouvelle fois devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat, qui cherche encore à peaufiner les réglages de sa monture.

 

4 – TEURSES THEREVAL – AGNEAUX

4ème manche du Championnat de France 2017 les 13 & 14 mai, à 5 km de Saint-Lô (Manche)

36ème édition, organisée par l'ASA du Bocage.

Longueur : 2100 mètres - Dénivellation : 90 m - Pente moyenne : 4,5%

 

Classement Sport :

1.S. Petit (Norma M20 FC) 54''677 – 2. G. Schatz (F3000 Reynard 01L) à 0''938 – 3. C. Frantz (Norma M20 FC) à 1''037 – 4. J. Français (Norma M20 FC) à 4''659 – 5. D. Meillon (Norma M20 F) à 5''181 – 6. F. Cadot (Norma M20) à 5''382 – 7. O. Augusto (Norma M20 FC) à 5''646 – 8. S. Thomas (Norma M20) à 6''203 – 9. A. Gueudry (Dallara F394) à 6''231 – 10. P. Buckingham (Dallara F305) à 6''638.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) 1'03''649 – 2. C. Schmitter (Porsche 997 GT3) à 1''323 – 3. P. Schmitter (Lamborghini Gallardo) à 1''534 – 4. Y. Poinsignon (BMW E92) à 2''341 - 5. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 2''360 – 6. G. Carcreff (Scora Maxi) à 3''442 – 7. N. Caumon (Lamborghini Gallardo) à 3''464 – 8. F. Dosières (Seat Léon Supercopa) à 4''642 – 9. E. Sechaud (Ford Escort) à 4''506 - 10. R. Bernard (Seat Léon Supercopa) à 5''653.

 

Prochaine épreuve :

5 – LA POMMERAYE

5ème manche du Championnat de France 2017 les 20 & 21 mai, à 40 km d'Angers (Maine-et-Loire) - 53ème édition, organisée par la Pommeraye Sport Auto

 

Contacts : Stéphane BESNIER

(06 67 40 69 00 - 06 72 82 93 75)

Pommeraye Sport Auto - BP. 12, 49620 La Pommeraye

stéphanebesnier@orange.fr

Site web : http://www.pommeraye-sport-auto.org

Contact paddock : Eric VITRAC – Claire MARTIN

Tel : 06 24 97 20 85

E-mail : ericvitrac@gmail.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

FFSA
Back to Top