Actualités

Montagne
02/10/2016 Pole Presse

Un titre et du panache pour David Guillaumard

En sortant vainqueur de la 7ème édition de la Course de Côte de Lodève, David Guillaumard ajoute le panache à la consécration, puisqu’il remporte le titre de Champion de France de la Montagne 2ème division.

Championnat Sport

Samedi, si la première montée d'essais voyait Nicolas Verdier réaliser la meilleure performance au volant de sa F3 Dallara F302, David Guillaumard justifiait son statut de leader du Championnat, en signant le meilleur temps lors de la deuxième montée.

Dimanche, le franc soleil attendu sur Lodève pour cette journée de course, faisait une timide apparition, et c'est sous un ciel gris qu'allait se déroulaient les trois montées de cette ultime confrontation de la saison.

Sur la première montée de course, c'est Yanick Latreille qui portait sa Norma M20FC en haut des feuilles de classements, en devançant les Dallara de Verdier et Guillaumard. La pluie venait par la suite perturber la deuxième montée, et c'est donc sur la dernière manche qu'allait se jouer le dénouement de cette Course de Côte de Lodève.

Leader du Championnat, David Guillaumard mettait un point d'honneur à réaliser le meilleur chrono du week-end, pour inscrire son nom au palmarès de l'épreuve héraultaise, et par la même occasion pour succéder à Cyrille Frantz au palmarès de ce Championnat de France de la Montagne 2ème division.

Crédité du meilleur chrono sur la deuxième montée, Yannick Latreille signait le deuxième temps sur la troisième. L'Auvergnat se hisse au final sur la deuxième marche du podium de cette Course de Côte de Lodève. Un podium qui est complété par le Lozérien Nicolas Verdier.

Dauphin de David Guillaumard, Dimitri Pereira place finalement sa Norma M20 au quatrième rang, devant deux sujets Britanniques : Paul Buckingham et Colin Le Maitre.

Huitième au général, Emeline Breda (Martini MK79), se classe première féminine sur cette épreuve, devant Estel Bouche.

Romain Gelly termine en tête des Formule Renault, là encore devant l'Auvergnate Estel Bouche. Du côté des CM, la victoire revient au BRC de Cédric Monziols, qui devance de 383 millièmes le Silver Car d'Arnaud Ouallet.

 

Championnat Production

Pas de suspense pour ce qui est de l'attribution du titre, Cyril Mallemanche s'était assuré d'une seconde couronne consécutive de Champion de France de la Montagne 2ème division Production, à l'issue de l'épreuve précédente disputée en Andorre.

A Lodève, sur la première montée de course, Xavier Burgevin imposait sa Jidé devant la Scora de Joël Cazalens. Et si par la suite le combat faisait rage, leurs chronos ne seront pas améliorés. Le double Champion de France termine sa saison par un ultime podium, c'est en effet la Caterham R300 de Cyril Mallemanche que l'on retrouve sur la troisième marche.

La quatrième place est occupée par le vainqueur du F2000, Guillaume Peloux, qui évolue au volant d'une Peugeot 206. Didier Deniset place sa Renault 5 Turbo Tour de Corse au cinquième rang, devant la Volkswagen Golf GTI de Michael Gley.

Eric Michon positionne sa Seat Léon Supercopa à la septième place, et remporte le Groupe A. Frédéric Toubert, deuxième de ce même groupe au volant sa Clio Cup, s'impose en classe A/3.

Du côté du Groupe N, c'est finalement la Mitsubishi Lancer Evo. 9 de Guillaume Gillet qui aura le dernier mot devant la BMW M3 de René Dumas.

 

Championnat VHC

La Course de Côte de Lodève, ultime manche du Championnat de France de la Montagne 2ème division, était également la dernière épreuve inscrite au calendrier du Championnat dédié aux Véhicules Historiques de Compétition.

Bien évidemment, Jean-Marie Almeras avait comme objectif, d'imposer à domicile, sa Porsche 935. Mais c'était sans compter sur Charles Veillard qui, au volant de sa BMW, aura le dernier mot pour 334 millièmes.

En Groupe 1, la lutte entre américaines voit Jean Debaude imposer sa Chrysler Hemicuda devant la Ford Mustang de Christian Agostini. Au volant de sa petite Simca 1100, François Durat accroche la troisième place.

Eddy Antoine sort vainqueur de la confrontation en Groupe 2, en plaçant sa BMW 323 devant la Volkswagen Scirocco de la Viviane Bonnardel, et l'Opel Commodore de Daniel Louis. Philippe Vernay (Ford Cortina) termine quatrième devant la Fiat 128 de Renato Vitale et la Renault 8 Gordini de Gérard Toral.

Seul en Groupe 3, Norbert Rieu a pu mener sa Porsche 911 à un facile succès. Du côté du Groupe 4, Eric Rouquette signe la meilleure performance devant une autre Porsche 911, celle de Gilbert Ponzevera. Jack Bouzige (Renault 5 Turbo) complète le podium du groupe.

En Groupe 5, derrière la BMW de Charles Veillard et la Porsche 935 de Jean-Marie Almeras – auteurs des meilleurs chronos au scratch – on retrouve la Jidé Original de Gabriel Lejeune.

Fernand Santarelli place sa Tiga SC 80 devant la Le Gallen de Bernard Cayrier, et s'adjuge la victoire en Groupe 6/7. Jean-Marc Debeaune signe un nouveau succès en Groupe 8/9 au volant de sa Van Diemen, en devançant la March 75 de Christian Bonvarlet et les Martini de Roger-Serge Toupence et Marc Poix.

 

5 – LODEVE

5ème manche du Championnat de France 2ème Division, les 1er et 2 octobre à 57 km de Montpellier (Hérault)

7ème édition, 7ème édition VHC, organisée par l'ASA Montpellier – Pic St Loup

Longueur : 4.400 mètres - Dénivellation : 380 mètres

 

CLASSEMENTS :

Classement Sports :

1. D. Guillaumard (Dallara F308) 1'34''775 – 2. Y. Latreille (Norma M20 FC) à 0''708 – 3. N. Verdier (Dallara F302) à 0''986 – 4. D. Pereira (Norma M20F) à 1''746 – 5. A. Oya (Norma M20 FC) à 3''548 – 6. P. Buckingham (Dallara F305) à 4''166 – 7. C. Le Maitre (Dallara F308) à 5''122 – 8. E. Breda (Martini MK79) à 6''159 – 9. C. Monziols (BRC Evo. 5) à 8''495 – 10. R. Gelly (Tatuus F.R.) à 8''681.

Classement Production :

1. X. Burgevin (Jidé) 1'49''969 – 2. J. Cazalens (Scora Type II) à 1''600 - 3. C. Mallemanche (Caterham R300) à 1''628 –  4. G. Peloux (Peugeot 206 Maxi) à 3''540 –

5. D. Deniset (Renault 5 Turbo TdC) à 5''740 – 6. M. Gley (VW Golf GTI) à 5''777 – 7. E. Michon (Seat Léon Supercopa) à 5''946 – 8. F. Toubert (Renault Clio Cup) à 7''416 – 9. G. Gillet (Mitsubishi Lancer) à 9''066 – 10. D. Bonhomme (BMW) à 9''762.

Tour de Corse 10.000 Virages
Back to Top