Test
Test

Actualités

Rallye
24/05/2017 Pôle Presse

Vincent Poincelet au-dessus du lot !

Avec 10 scratchs sur 12 possibles, Vincent s’est montré efficace et performant dès les premiers tours de roues avec ce nouveau moteur rotatif tout juste sorti des ateliers du « sorcier d’Etampes », Vincent Foucart !

A plus d’une minute, nous retrouvons Alexandre Thion et Christophe Costes qui se sont battus à coup de secondes durant tout le week-end. Dans le Challenge 2RM, soulignons la première victoire de Grégory Boucher alors que c’est Jérémie Warnia et Nicolas Cassiède qui s’imposent respectivement dans le Challenge des SSV et dans le Trophée des 4x4. 


CHAMPIONNAT

Parti le couteau entre les dents dès la première spéciale, Vincent Poincelet a tout de suite montré qu'il était le patron sur ses terres. Leader du début à la fin, le pilote de l'Aisne rentre en large vainqueur à Soissons avec son fidèle coéquipier Julien Rivière. Une victoire qui devrait le mettre en confiance pour la prochaine épreuve, le rallye du Baretous. Derrière le pilote Caréco, la bagarre a fait rage entre Christophe Costes, auteur d'un scratch et Alexandre Thion, régulier comme un métronome. Au final, c'est le pilote de Menilles qui prend le meilleur avec son Fouquet Nissan et qui décroche la médaille d'argent et la victoire en T1A3. Le cantalou, lui, complète le podium et remporte sa classe malgré quelques soucis techniques en fin d'épreuve. Le chouchou du public, Vincent Foucart s'est montré une fois de plus très menaçant avec son Rivet mais ce dernier ne peut faire mieux que 4ème. Il précède un autre Rivet, celui de son ami Joël Chopin qui sort vainqueur de son duel avec le basque Didier Barthe. Il faut dire que ce dernier a connu des fortunes diverses jusqu'à l'arrivée finale. Que dire de Mathieu Hirigoyen, l'actuel leader du Championnat,  qui perd plus de 2' dans le dernier chrono à cause d'une crevaison et échoue au 7ème rang. Derrière, nous retrouvons Charles Bonsey et Richard Mann, les Britanniques, qui ont assuré le spectacle. Enfin, le top 10 est complété par le Tomahawk Evo de Michael Cazé.

 

CHALLENGE DEUX ROUES MOTRICES

Dans cette catégorie, Bruno Coet était parti le plus vite mais la mécanique en décida autrement dans l'ES4. Du coup, la voie était libre pour Grégory Boucher et Romain Brocheton qui ne devaient pas commettre d'erreur afin de rallier l'arrivée en vainqueurs. Chose faite pour le pilote du team « défis tout terrain » très ému à l'arrivée pour sa toute première victoire dans la catégorie. A la 2ème place, nous retrouvons Laurent et Sophie Nail qui réalisent ici, comme l'an passé, une très belle performance avec le Tomahawk. Malgré quelques soucis techniques, nos tourtereaux devancent largement le ​​MPS Honda du Britannique Paul Lund et le Phil's Car Renault de Damien Besnard.

 

CHALLENGE SSV

Comme au Gâtinais, Jérôme Bricheux avait sorti la grosse attaque ce week-end. Au volant de son Polaris, il pointe en tête jusqu'à la 4ème spéciale avant d'abandonner sur problème mécanique en fin de première étape. Jérémie Warnia n'en demandait pas temps et après être parti prudemment, le pilote du Yamaha a haussé le rythme pour décrocher une nouvelle victoire dans la catégorie. Il devance le Polaris d'Axel Alletru qui pointe à plus de 3' du vainqueur. Un peu plus loin, nous retrouvons un autre Polaris piloté par l'expérimenté Hervé Crevecoeur.

 

TROPHEE DES 4x4

Intouchable au volant de sa Jeep, Nicolas Cassiède a une nouvelle fois fait étalage de tout son talent sur ce tracé si particulier. Il accentue son avance pour la course au titre mais la concurrence devrait être plus relevée dès la prochaine épreuve. La deuxième marche du podium est occupée par le vainqueur du groupe T2, Pascal Leboucher et son Land Rover. Pour terminer, il est bon de noter qu'Yves Trusson retrouve le chemin des podiums avec sa Jeep pour son retour à la compétition.

Grand Prix de France Historique
Back to Top