Actualités

Haut Niveau
03/04/2016 Pôle Presse 

Débuts prometteurs pour Anthoine Hubert en Formule 3 européenne

Avec deux arrivées dans le top 10 et 12 points marqués, Athoine Hubert signe sur le circuit Paul Ricard des débuts prometteurs dans le très sélectif championnat de Formule 3 européenne.

  © DR

Au sortir d'une brève saison hivernale au cours de laquelle il n'a découvert sa monoplace et son écurie que le 3 mars, en fourbissant ses armes pour le premier week-end de la saison, Anthoine Hubert avait inscrit ses débuts en Formule 3 européenne sous le signe de l'apprentissage. Les prestations du  jeune membre de l'Equipe de France FFSA Circuit au Castellet s'inscrivent parfaitement dans le projet du chartrain. Au-delà de ses deux arrivées dans le top 10, c'est la forte progression du jeune Français qui retient l'attention, avec pour point d'orgue de son week-end varois trois solides remontées marquées du sceau de l'intelligence de course et de l'opiniâtreté.

Qualifié aux 13ème, 9ème et 8ème places des grilles de départ des trois premières courses de la saison, Anthoine ne s'est pas laissé envahir par le doute lorsque, dans la première épreuve, un concurrent le forçait à virer au large, escalader un vibreur et chuter au 20ème rang. Appliqué, Anthoine est remonté à la 17ème place en enregistrant un meilleur temps au tour similaire à celui de ses trois équipiers de l'équipe Van Amersfoort Racing. « Ce baptême du feu en F3 n'a pas été des plus fluides » concède Anthoine, « la piste était souvent humide en essais et en qualifications et j'ai calé au départ de la première course, puis un adversaire m'a poussé sur le vibreur. Je me suis alors dis qu'il fallait mettre cette course à profit pour engranger de l'expérience… ».

Au départ de la deuxième épreuve, quelques gouttes de pluie sont venues semer la zizanie dans le peloton et déclencher une tempête sous les casques. Sur une piste piégeuse et au cœur d'un peloton explosif, Anthoine a intelligemment évité tous les écueils pour s'imposer avec autorité à la 5ème place. En lutte permanente pour une place sur le podium, le natif de Lyon a perdu le bénéfice de sa brillante prestation dans les derniers hectomètres en glissant sur une plaque d'humidité alors qu'il tentait de déborder le pilote qui le précédait. « Après coup, je me dis que j'aurais dû sagement rester à la 5ème place, mais l'occasion était trop belle, » justifie le Français, « devant moi, Mikkel Jensen a fait une erreur et j'ai vu une porte s'ouvrir en grand. Malheureusement, j'étais sur le côté humide de la piste et j'ai perdu l'adhérence ».

Les contreperformances des deux premières courses n'ont érodé ni le mental, ni la détermination d'Anthoine. Dans le troisième et dernier volet du rendez-vous du Castellet, le membre de l'Equipe de France FFSA Circuit a réalisé une remontée tonique depuis sa 9ème place du premier tour jusqu'à la 6ème en remportant de nombreux duels. « Je termine sur une note positive ! » sourit Anthoine, « cette troisième course a démontré quel était notre véritable potentiel et il faudra s'en servir comme d'un tremplin pour aborder les prochaines courses et pour passer la vitesse supérieure et se battre aux avant-postes. »

Course 1

Position sur la grille : 13ème

Résultat : 17ème

Course 2

Position sur la grille : 9ème

Résultat : 8ème

Course 3

Position sur la grille : 8ème

Résultat : 6ème

>> Championnat : 11ème, 12 points

Anthoine Hubert en bref : Né le 22 septembre 1996 – Réside à Chartres – Membre de l'Equipe de France FFSA Circuit 2014-2016 – Membre de l'Equipe de France FFSA Karting 2010-2011-2012.

Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Equipe de France FFSA Circuit 2016 est composée de Pierre Gasly et Anthoine Hubert.


FFSA
Back to Top