Actualités

FFSA
12/12/2017 Pôle Presse

Feux verts pour le Grand Prix de France de Formule 1

Christian Estrosi, Président du GIP Grand Prix de France - Le Castellet, et Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile, ont signé ce jour, une convention relative à l'organisation du Grand Prix de F1 et des courses annexes.

Christian Estrosi & Nicolas Deschaux © DPPI

​Dans le cadre de la préparation du Grand Prix de France de F1 qui sera de retour au Castellet sur le Circuit Paul Ricard le 24 Juin 2018, Christian Estrosi, Président du GIP Grand Prix de France - Le Castellet, et Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile, ont signé ce jour, dans les bureaux de la FFSA, une convention relative à l'organisation du Grand Prix de France de F1 et des courses annexes.

Cette convention met en valeur l'étroit partenariat entre le GIP et la FFSA qui a permis le retour du Grand Prix de France. Elle officialise la place de la FFSA comme organisateur sportif du Grand Prix de France aux côtés du Groupement d'Intérêt Public, qui en est le promoteur local.​

La convention signée ouvre de même la possibilité d'opérations communes de promotion du Grand Prix, en particulier en direction des licenciés de la FFSA. D'ores et déjà, une opération de prévente leur a permis, en exclusivité, d'acheter leurs billets avant le lancement de l'ouverture au grand public.​

Le retour du Grand Prix de France de F1 est une formidable nouvelle pour le sport mécanique français. Il intervient à un moment très propice, avec Renault qui a renouvelé son engagement en F1, comme écurie d'usine et comme motoriste, et la présence de trois pilotes de grand talent, Romain Grosjean, Esteban Ocon et Pierre Gasly. Nos trois représentants français sont d'ailleurs issus de la filière française de promotion de la FFSA.

 

Christian Estrosi, Président du GIP Grand Prix de France – Le Castellet :

« C'est une grande joie de signer cette convention de collaboration avec la Fédération Française du Sport Automobile. Notamment le lendemain de la soirée de Gala de Remise des Prix FFSA qui a réuni le meilleur du sport automobile français. Le GIP s'engage justement dans cette optique d'excellence. Parmi les équipes de talent et d'expérience qui nous entourent depuis maintenant 1 an, parmi les nombreux atouts de la « French Connection » actuelle en formule 1 – trois pilotes français titulaires, trois patrons d'écuries et une équipe d'usine -, la FFSA joue un rôle très important d'encadrement du grand prix. Je les remercie pour ce travail de mobilisation de toute une fédération, reconnue de tous comme dynamique et particulièrement bien structurée. Nous partageons avec la FFSA une unité de vue et d'ambition pour le retour du grand prix de France de F1, le 24 juin 2018. »

 

Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile :

« La présence aujourd'hui de Monsieur Christian Estrosi est une formidable opportunité offerte à la FFSA de remercier le volontarisme politique à la base du retour du Grand Prix de France de F1. Cette volonté a été maintenue au fil des mois. Au même titre que le volontarisme financier indispensable à l'organisation d'une telle manifestation mondiale. La FFSA et tous les passionnés que nous représentons saluent le travail effectué. Un vrai tour de force ! Notre collaboration, entérinée ce jour, permet de créer une dynamique susceptible d'embarquer dans ce projet tout le milieu automobile français.

La FFSA se félicite également de tout ce qui est fait au Castellet, sur le circuit Paul Ricard, qui, là-aussi, bénéficiera en premier lieu à la formule 1 mais aussi au développement d'autres disciplines.

Je suis très heureux de constater un tel élan général. »

FFSA
Back to Top