Actualités

Drift
10/10/2017 Pôle Presse

Beaucoup de prétendants au titre sur le circuit d’Albi

Le Championnat de France de Drift consacrera son champion 2017 ce week-end (14-15 octobre) sur le Circuit d'Albi à l'occasion du dernier des six meetings de la saison.

  © Sébastien Leroy

Parfum de finale en terre albigeoise 

En 2016, le titre de Champion de France n’était décerné qu’à l’issue de la 6ème et dernière manche du Championnat de France de Drift (CFD) et c’est Nicolas Dufour qui était couronné à Albi. Tout au long de la saison passée, celui que l’on surnomme le « chirurgien » en raison de la précision de son pilotage, avait su se maintenir aux avant-postes, en signant cinq podiums (une victoire et quatre places de deuxième) sur les six manches. Alliée à un talent indéniable et servie par une voiture très fiable, cette régularité avait constitué le facteur déterminant sur lequel le champion 2016 avait construit son succès. Cette année encore, du 13 au 15 octobre sur le circuit d’Albi, le CFD ne livrera son verdict qu’à l’issue de la finale que constitue la  sixième et dernière manche. 

Benjamin Boulbès favori logique mais pas indéboulonnable.   

Lors des cinq manches précédentes et avec un seul podium au compteur (victoire au Castellet), Nicolas Dufour s’est montré plus inconstant que l’an passé. Il ne pointe qu’à la 4ème place du classement avec 170 points de retard sur Benjamin Boulbès. Ce dernier, avec quatre podiums et une place de 5ème, a engrangé 490 points et fait logiquement figure de favori, tant il a démontré à chaque round, une parfaite maîtrise de sa BMW très fiable. A 85 points du leader, Laurent Cousin se retrouve, comme depuis de nombreuses années, parmi les meilleurs pilotes du championnat national. Son pilotage toujours spectaculaire est servi par un véhicule bien au point et qu’il connaît sur le bout des doigts. Malgré sa troisième place au classement provisoire et ses 118 points de retard par rapport au leader, Francesco Conti constitue lui aussi un prétendant sérieux pour le titre. Avec un véhicule particulièrement bien préparé et doté d’une énorme puissance, le pilote transalpin dispose de l’arme idéale pour un circuit aussi rapide que celui d’Albi. 

De nombreux points restent à prendre

S’il est une manche à ne pas rater c’est bien celle d’Albi. En effet, comme l’an passé, l’application d’un coefficient 2 sur tous les points marqués sur le circuit tarnais (qualification + course) peut chambouler le classement provisoire. Le vainqueur de la manche peut empocher jusqu’à 240 points s’il se classe premier lors des qualifications. C’est ce qu’avait réussi à faire Francesco Conti en 2016, remontant ainsi de la 7ème à la 5ème place. Mathématiquement, les six premiers du classement actuel peuvent prétendre à la victoire finale et le podium est accessible aux quatorze premiers. Cependant, le titre devrait se jouer entre les quatre premiers car il est peu probable que ceux-ci fassent tous une contre-performance à Albi et « offrent » le titre à un outsider.

www.drif-cfd.com​

Agenda du week-end – Round 6 – Albi – 13, 14 et 15 octobre

​Vendredi
- 09h00 / 11h30 Essais
- 14h30 / 17h00 Essais

​Samedi
- 08h40 / 12h30 Qualifications Loisir / Pro / Elite
- 12h30  Podium Loisir
- 14h00 / 19h00 Essais Battle

​Dimanche
- 10h00 / 12h00 Top 32
- 12h00 / 12h30 Séance dédicaces pilotes
- 14h40 / 16h10 Top 16
- 16h50 / 17h50 Top 8 finales
- 18h00 / 18h30 Podium

Footer FFSA
Back to Top