Actualités

Drift
16/10/2017 Pôle Presse

Benjamin Boulbès remporte un troisième titre national

C’est sous le chaud soleil d’un bel été indien que les 46 pilotes du Championnat de France de Drift (CFD) se sont retrouvés à Albi pour disputer la 6ème et dernière manche de l’édition 2017.

Benjamin Boulbès © Sébastien Leroy

​​Pour la circonstance la piste du circuit tarnais était partagée avec les poids lourds disputant la Coupe de France Camions. Les deux disciplines ont offert aux nombreux spectateurs un show de grande qualité avec, durant trois journées, l'alternance entre les « virtuoses de la glisse » du CFD et les « dompteurs de mastodontes » de la compétition camions.

Parfums de finale sur le circuit du Sequestre.

Après la cinquième manche disputée sur une route de montagne iséroise (tracé de la course de côte de Chamrousse), les pilotes du CFD 2017 sont arrivés à Albi dans des conditions similaires à celles de la dernière manche de l'an passé. En effet, à la veille de cette ultime round, l'épreuve n'avait pas encore désigné le champion de France 2017. Avant d'arriver à Albi et en raison de l'application d'un coefficient 2 aux notes de cette 6ème manche, Laurent Cousin et Francesco Conti pouvaient encore croire en leurs chances pour décrocher le titre national. Malgré son avance sur ces deux concurrents (respectivement 85 et 118 points), Benjamin Boulbès, leader de la compétition n'avait pas droit à l'erreur. De son côté, Nicolas Dufour, sacré champion à Albi en 2016, gardait un mince espoir de conserver son titre, mais ne pouvait compter pour cela que sur des contre-performances des trois pilotes de tête.

Dès leur arrivée en terre tarnaise, les pilotes présents l'an passé ont rapidement reconnu les particularités du tracé proposé par les organisateurs et en tous points semblable à celui de 2016, à l'exception d'une prise d'élan un peu plus courte. Une fois élancés, les pilotes devaient aborder un premier virage à gauche et valider le premier clipping-point extérieur en sortie de cette courbe. Les concurrents devaient ensuite réaliser un manji pour parcourir la ligne droite suivante. Un deuxième clipping-point extérieur était proposé aux concurrents à l'entrée du dernier virage à droite. Un dernier clip installé à l'intérieur de cette même courbe la rendait délicate à négocier.

A évènement exceptionnel, mesures exceptionnelles : ce week-end de course était programmé sur trois journées. De ce fait les concurrents du CFD ont bénéficié de nombreuses sessions d'essais libres et ont ainsi pu se préparer au mieux à la très redoutée séance de qualification du samedi.

Qualifié haut la main, Boulbès se rapproche du titre.

Après trois séances d'essais, le samedi a été, comme lors de chaque manche, un moment de vérité où la suite de la compétition devait se jouer sur 2 runs pour chaque concurrent. Dans ces conditions les postulants au titre avaient une pression certaine. En cas de non qualification, ils voyaient le titre s'éloigner. En cas de qualification dans les dernières positions, ils risquaient de se trouver confrontés à des adversaires de haut niveau dès les premières battles.

A ce jeu cependant, les leaders du classement général se sont montrés à la hauteur de leur talent dès le premier run qualificatif. Francesco Conti s'emparait de la pole position intermédiaire devant Benjamin Boulbès, Nicolas Dufour et Laurent Cousin se contentant de la 5ème et de la 9ème position provisoire. Lors du deuxième run qualificatif Conti confirmait sa pole position. Laurent Cousin, 2ème, reprenait du « terrain » par rapport à Benjamin Boulbès avec désormais 81,5 points de retard avant les battles de dimanche. Benjamin Boulbès cédait 24 points à Francesco Conti qui ne comptait plus que 94,5 points de retard. De son côté, Nicolas Dufour prenait la 9ème place et ne pouvait plus être champion. Le titre allait donc se jouer dimanche entre Boulbès, Cousin et Conti.

De leur côté Germain, Gallopin, Russeil, Meunier D. et Jason Banet confirmaient les progrès réalisés durant la saison en se qualifiant de la 4ème à la 8ème place. Cependant seuls Nicolas Dufour et Gary Gallopin pouvaient encore prétendre à une place sur le podium sur lequel seul Benjamin Boulbès était d'ores et déjà sûr de figurer.

Dimanche, jour de sacre pour le champion de France de Drift 2017

C'est en milieu de matinée que les pilotes qualifiés se retrouvaient pour en découdre en TOP 32. Parmi les trois candidats au titre, comme seuls 30 pilotes étaient qualifiés, Francesco Conti et Laurent Cousin accédaient directement au TOP 16. De son côté, Benjamin Boulbès devait par contre ferrailler dès le TOP 32 face à Gualter Teixeira.

Au regard de leurs rangs dans les qualifications, Francesco Conti et Benjamin Boulbès ne pouvaient se rencontrer qu'en finale. De son côté, Laurent Cousin était susceptible de rencontrer Boulbès en demi-finale et Francesco Conti en finale.

Candidats au podium du championnat, Nicolas Dufour et Gary Gallopin accédaient au tour suivant en éliminant respectivement Pierre Cormier et Patrick Vassia, doyen des pilotes du championnat.

Les autres battles du TOP 32 voyaient notamment les qualifications de Benjamin Boulbès, Jason Banet, Alban Habermann, Yvon Buisson, Laurent Russeil, David Meunier et Nicolas Jouard.

Après cette « mise en bouche » matinale, le TOP 16 proposait des duels serrés. Du côté des leaders, Francesco Conti ouvrait le bal en éliminant Géraud Bourgoin. Benjamin Boulbès n'était pas en reste et franchissait une étape supplémentaire vers le titre en sortant Yvon Buisson. Laurent Cousin ne lâchait rien et accédait au TOP 8 aux dépens de Philippe Ferreira. Dans les autres battles, Jason Banet éliminait Nicolas Dufour, champion de France 2016. Jérémy Germain et Gary Gallopin se qualifiaient également. Laurent Russeil et Kévin Hostein devaient recourir à un one more time qui débouchait sur la victoire du second.  Nicolas Jouard était éliminé par un David Meunier très performant.

TOP 8 : passeport pour un titre de Champion de France

Parmi les 8 pilotes encore en lice, Conti et Cousin devenaient supporters de Kévin Hostein. En effet, dans l'hypothèse où Boulbès éliminait Hostein, il s'adjugeait son 3ème titre de champion de France. Dans le cas contraire, Conti et Cousin pouvaient remporter le titre à condition, pour l'un comme pour l'autre, de terminer 1er de cette manche albigeoise.

Francesco Conti s'élançait le premier pour éliminer Jason Banet. Puis c'était le tour de Gary Gallopin de se qualifier aux dépens de Jérémy Germain. Venait enfin le duel décisif entre Boulbès et Hostein. Tout en maîtrise, le pilote montalbanais emportait la battle qu'il valait mieux ne pas perdre et accédait ainsi au titre de Champion de France de Drift 2017. Grâce à sa victoire face à Laurent Cousin, David Meunier accédait au dernier carré.

Les demi-finales se soldaient par les victoires de Conti et de David Meunier. En finale, Francesco Conti s'imposait après un one more time et remportait la 6ème et dernière manche du CFD 2017 en terre albigeoise, David Meunier se classant deuxième.

La petite finale permettait à Boulbès de se hisser sur la 3ème place, Gallopin restant au pied du podium. Le podium du CFD était dès lors connu et voyait le sacre de Benjamin Boulbès, champion de France pour la 3ème fois, la 2ème place de Francesco Conti et la 3ème position de Laurent Cousin. Dans la catégorie Loisir, Cyprien Giraud était devenu champion de France samedi devant Gilles Eggel et Giovanni Dalla Pozza.​

Dans des infrastructures magnifiques, les responsables du circuit d'Albi avait mis les petits plats dans les grands pour ce week-end de compétition « mixte » camions-voitures. Le résultat a été à la hauteur de l'énergie déployée par les organisateurs et l'ensemble des bénévoles, pour le plus grand bonheur du public. 

Footer FFSA
Back to Top