Actualités

Montagne
16/09/2017 Pôle Presse

Des essais très prometteurs !

Les résultats des essais de la Course de Côte de Limonest annoncent une course âprement disputée, car si Geoffrey Schatz, en Sport, et Yannick Poinsignon, en Production, signent les meilleurs chronos, les écarts avec leurs adversaires sont infimes.

Pour un dérisoire centième de seconde, Yannick Poinsignon place sa BMW M3 E92 en tête des Production. © Nicolas Millet Photography

Championnat Sport

La pluie redoutée aujourd'hui a eu le bon goût de ne pas s'inviter à la fête, ce qui a permis aux concurrents engagés sur cette 91ème Course de Côte de Limonest de pouvoir pleinement exprimer leur talent.

Dans la continuité de sa belle performance de Turckheim, où il a signé le week-end dernier le nouveau record de la piste, Geoffrey Schatz s'est une nouvelle fois mis en valeur lors de ces essais. Le jeune bourguignon place sa Norma à moteur 4 litres devant celle du nouveau Champion de France, Sébastien Petit. Le pilote du Team Petit CroisiEurope n'a pas dit son dernier mot et on peut s'attendre à ce qu'il livre demain un dur combat au fer de lance du Team Schatz Compétition.

Cyrille Frantz forfait suite à la panne dont il a été victime à Turckheim, la troisième marche du podium devient pour bon nombre de pilotes l'objectif à atteindre. Pour l'heure c'est Marcel Sapin qui positionne sa Dallara F305 au troisième rang, en tête des F3. Il devance dans la catégorie Alban Thomas, qui pointe à seulement 61 millièmes de seconde. Ludovic Cholley occupe la troisième place devant Sébastien Chabin, Miguel Vidal, Didier Brun, et Emeline Bréda, première féminine à l'issue de ces essais devant Martine Hubert (Norma 3 litres), Charlie Martin (Norma CN/2) et Sarah Louvet (F3).

Cinquième au général, Olivier Augusto mène le bal des Protos 2 litres. Il devance Yannick Latreille, Maxime Cotleur, Serge Thomas, Emmanuel Arbant, Bruno La Monica et Dimitri Pereira, tous sur Norma. A la huitième place on retrouve la Tatuus PY 12 de Jean-Jacques Maitre.

Il faut remonter au septième rang du scratch pour retrouver le leader du CN/3, David Meillon, dont la Norma M20F devance d'une demi-seconde l'Osella PA27 de Benjamin Vielmi. Martine Hubert pointe à la troisième place des Protos 3 litres.

Fabien Bourgeon a une nouvelle fois assommé la concurrence en CM où il place son TracKing RC01 largement devant le BRC de Florian Serralta et le TracKing de Xavier Vair.

Du côté des Formule Renault, Marc Pernot signe la meilleure performance de ces essais et pointe en tête des F.R.B devant un Kevin Petit, qui a été victime d'un tête-à-queue lors de la seconde montée, et Marie Cammares. Didier Chaumont (deuxième des Formule Renault) est en tête des F.R.A devant Estel Bouche.

 

Championnat Production

L'absence du nouveau Champion de France, Pierre Courroye, ouvre largement les débats du côté du Production. Et la lutte s'annonce chaude demain avec pour le moment trois pilotes qui pointent dans le même dixième de seconde.

En tête de liste, on trouve la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon qui termine donc ces essais en leader de la catégorie GTTS. Le Vosgien devance la Lamborghini Gallardo de Philippe Schmitter de seulement 11 millièmes. Mais le frère cadet du pilote Alsacien, Christian Schmitter, reste en embuscade en plaçant sa Porsche 997 GT3 R à 86 millièmes de son aîné. Au quatrième rang, on trouve la Porsche 997 GT2 de Nicolas Werver qui avec un retard de seulement 912 millièmes de seconde sur le leader, est loin d'avoir dit son dernier mot.

Pas de surprise en Groupe A où les Seat Léon tiennent une nouvelle fois le haut de l'affiche. Francis Dosières place sa Supercopa devant celle de Jérôme Janny et celle de Gilles Darmochod.

Malgré un problème mécanique qui l'a empêché de rejoindre l'arrivée de la première montée d'essais, Christophe Poinsignon est crédité du meilleur temps du côté du Groupe FC où il place sa Simca CG Turbo devant la Simca Rallye III de Frédéric Breysse.

Leader du Groupe N, Antoine Uny devance ce soir une autre BMW M3, celle du vétéran du Championnat, Louis Granjon. Et c'est encore une M3 qui complète le podium de ces essais, celle de Lucien Raynard. Guillaume Gillet (Mitsubishi Lancer) signe pour sa part le quatrième temps, devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat. A noter que c'est une nouvelle fois la Honda Civic de Florian Bartaire qui mène le bal dans la classe N/3.

Samuel Durassier ferme la porte du top 10 de ces essais et place sa Honda Civic en tête du F2000 devant la Volkswagen Golf GTI de Michael Gley. Du côté du GT de Série, René Michon (Lotus Seven 2) a pris pour le moment l'ascendant sur la Porsche 997 GT3 de Dominique Vuillaume, la BMW Z3 M de Jean-Marc Tissot et la Lotus Exige de Rudy Ginard. La bataille entre Mitjet pour la suprématie en GTTS/1 tourne à l'avantage de Jean-Marc Vernex qui devance Jean-Michel Lestienne et Daniel Demare.

 

Championnat VHC

Ils étaient ce samedi 36 concurrents, à être autorisés à prendre le départ de cette 20ème Course de Côte de Limonest dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition. Des pilotes qui, comme leurs homologues de l'épreuve réservée aux Modernes, ont pu bénéficier d'une météo clémente.

S'il n'a pas pris part à la première montée d'essais, Charly Cauchois termine la journée en leader d'un Groupe A où, il est vrai, sa BMW 635 CSI évolue seule.

En Groupe 1, Christian Agostini place sa légendaire Ford Mustang en tête devant la Golf GTI de sa compagne Dominique Brulat. François Durat (Simca 1100 TI) occupe la troisième place.

Championne de France, Viviane Bonnardel met son titre en exergue en installant sa Volkswagen Scirocco en tête du Groupe 2. La Lyonnaise devance la BMW 323 I d'Anthony Rolais et la Ford Escort RS2000 de Maurice Bick. Christian Riehl place sa BMW 323 au quatrième rang devant la Golf GTI de Maxime Bick. Nicolas Riehl qui a délaissé le volant de sa BMW 2002 pour celui d'une Opel Commodore, doit renoncer lors de la seconde montée, suite à un bris de cardan.

Les Porschistes du Groupe 3 n'ont pas manqué d'entamer leur combat, et c'est Guy Calbet qui sort vainqueur de ces premières escarmouches en plaçant sa 911 devant celle de Frédéric Henneton et de Norbert Rieu. Deux Alpine A110 évoluent en Groupe 4 où Claude Provost devance Bernard Duret. En Groupe 5 Charles Veillard n'a pas de concurrence à offrir à sa BMW 2000.

Du côté du Groupe 6/7, c'est la Marcadier de Pascal Ferretti qui pointe en tête devant la Geri RB8 de Stéphane Galiussi, la Tiga de Fernand Santarelli, la Marcadier de Gilles Cursoux et la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Eric Bady, meilleur chrono de ces essais, occupe les commandes du Groupe 8/9 devant la Van Diemen de Jean-Marc Debeaune, la Marcadier de Michel Champelovier, la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence, la Crossle de Marc-André Schyrr, l'Axone de Jacky Bonnot et la Royale RP24 de Michel Ritzenthaler.

Rallye Jeunes FFSA
Back to Top