Actualités

Montagne
17/09/2017 Pôle Presse

Geoffrey Schatz et Christian Schmitter pour la conclusion

La saison 2017 du Championnat de France de la Montagne se conclut par les victoires de Geoffrey Schatz et de Christian Schmitter qui s’imposent sur la Course de Côte de Limonest.

Geoffrey Schatz conclut la saison par une superbe victoire à Limonest © J.B. Denis

Championnat Sport

Les prévisions météorologiques qui prévoyaient de la pluie pour le début de l'après-midi incitaient les organisateurs de la Course de Côte de Limonest à faire s'élancer les concurrents pour deux montées de course dès la matinée. Bien leur en a pris, puisqu'après la pause déjeuner, les premières gouttes faisaient leur apparition avant que la route ne soit détrempée par une averse.

Il ne fallait donc pas somnoler sur les premières confrontations du jour et d'entrée de jeu jeter toutes ses forces dans la bataille. C'est ce que faisait Geoffrey Schatz, auteur du meilleur temps lors des essais de la veille et qui rééditait en cette matinée dominicale. La deuxième montée de course ne faisait que confirmer, le sociétaire du Team Schatz Compétition améliorait son chrono, reléguant Sébastien Petit à 2''296. Un Sébastien Petit qui, assuré du titre de Champion de France, avouait avoir mis à profit cette journée pour effectuer des tests sur sa Norma à moteur 4 litres.

L'absence de Cyrille Frantz, et donc de la troisième Norma CN+ ouvrait la voie pour le podium. Une voie dans laquelle s'engouffrait David Meillon qui menait sa Norma, à moteur 3 litres, de main de maître pour réaliser une performance de tout premier ordre en se hissant sur le podium de cette ultime manche du Championnat de France. Troisième au scratch, David Meillon termine en leader des CN/3. Une classe dans laquelle, victime d'une sortie de route, Benjamin Vielmi a été contraint à l'abandon.

Comme attendue, la lutte pour la suprématie en F3 a été âprement disputée. Au final, en accrochant la quatrième place, Marcel Sapin impose sa Dallara F305 devant la Dallara F306 d'Alban Thomas. Sébastien Chabin complète le podium de la catégorie en devançant Ludovic Cholley, Miguel Vidal et Sarah Louvet qui honore son titre de Championne de France en terminant première féminine sur cette épreuve devant Emeline Bréda et Sandrine Labrosse.

Sixième au scratch, Olivier Augusto termine en tête des Protos 2 litres. Il devance dans cette classe CN/2 deux pilotes de la jeune garde, Dimitri Pereira et Maxime Cotleur. On retrouve à leur suite des pilotes d'expérience : Serge Thomas, Yannick Latreille, Bruno La Monica, Emmanuel Arbant. La Britannique Charlie Martin, qui découvrait ce tracé de Limonest place sa Norma au huitième rang de la classe CN/2.

Une fois n'est pas coutume, Fabien Bourgeon a trouvé un adversaire à sa mesure. Le pilote concepteur du TracKing termine en effet deuxième du CM derrière le Speed Car d'Yves Tholy. C'est un autre TracKing qui complète le podium, celui de Xavier Vair. Fabien Bourgeon s'est toutefois mis en valeur en signant le meilleur temps scratch lors de la troisième montée disputée sous la pluie, devant Geoffrey Schatz…

Marc Pernot a confirmé les résultats obtenus aux essais en s'imposant en Formule Renault. Leader des F.R.B, il devance dans sa classe Kevin Petit et Marie Cammares. Deuxième des Formule Renault, Didier Chaumont remporte la classe F.R.A devant l'Auvergnate Estel Bouche.

 

Championnat Production

Samedi soir, à l'issue des essais de cette 91ème Course de Côte de Limonest, Yannick Poinsignon se positionnait en tête des Production, mais voyait Philippe et Christian Schmitter pointer dans le même dixième que lui. La lutte s'annonçait chaude entre les trois hommes d'autant que Nicolas Werver était en embuscade à moins d'une seconde du leader.

Finalement, malgré des sérieux problèmes de transmission qui obligeaient les mécaniciens du Team Petit CroisiEurope à travailler d'arrache-pied, Christian Schmitter impose sa Porsche 997 GT3 R. L'Alsacien termine la saison comme il l'a débuté, par un succès, puisque c'est lui qui avait ouvert le palmarès de cette année 2017 à Bagnols-Sabran. Le résultat obtenu aujourd'hui permet à Christian Schmitter de griller la politesse à son frère Philippe et de lui subtiliser le titre de Vice-champion de France qu'il avait obtenu l'an dernier.

Au volant de sa BMW M3 E92, Yannick Poinsignon réalise des prouesses. Le Vosgien est devenu un habitué des podiums et, comme au Mont-Dore, il accroche la deuxième place scratch de cette épreuve de Limonest en terminant à 247 millièmes de Christian Schmitter.

Seize millièmes… C'est l'écart qui sépare Yannick Poinsignon de la Lamborghini Gallardo de Philippe Schmitter, troisième de cette épreuve. On évoquait une lutte acharnée, elle le fut ! Nicolas Werver complète le classement GTTS en plaçant sa Porsche 997 GT2 au quatrième rang.

Cinquième au général, Christophe Poinsignon remporte un nouveau succès en Groupe FC où il impose sa Simca CG Turbo devant la Simca CG de Frédéric Assenault.

Jusqu'à l'ultime confrontation de la saison, Jérôme Janny et Francis Dosières ont poursuivi leur duel pour le leadership en Groupe A. Ce dernier rendez-vous permet à Jérôme Janny, sixième au général d'offrir à sa Seat Léon un nouveau succès, 369 millièmes devant la Supercopa du plus titré des Montagnards en activité. Derrière Janny et Dosières, c'est une autre Supercopa qui complète le podium, celle de Gilles Darmochod.

Vainqueur du Trophée Groupe N cette saison, Antoine Uny n'a pas loupé ce dernier rendez-vous en retrouvant une nouvelle fois la première marche du podium du Groupe N. Au volant de sa BMW M3, il devance de plus de deux secondes la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet et la M3 du vétéran Louis Granjon. Lucien Raynard place sa BMW M3 au quatrième rang devant la Renault Mégane RS de Pascal Cat. Pas de réelle surprise du côté de la classe N/3 où Florian Bartaire porte sa Honda Civic en tête.

Lors des essais, René Michon s'était permis de faire trembler la référence du GT de Série qu'est Dominique Vuillaume. Mais le Franc-Comtois a remis aujourd'hui les pendules à l'heure en imposant sa Porsche 997 GT3 dans la catégorie. René Michon place sa Lotus Eleven 2 au deuxième rang devant le BMW Z3 M de Jean-Marc Tissot et la Lotus Exige de Rudy Ginard.

Au terme d'une lutte intense, Michael Gley impose sa Volkswagen Golf GTI en F2000, 28 millièmes devant la Honda Civic Type R de Samuel Durassier. Julien Bayle (Peugeot 205) complète le podium de ce Groupe F2000.

C'est finalement Jean-Marc Vernex qui termine premier des Mitjet et remporte la classe GTTS/1 devant Jean-Michel Lestienne et Daniel Demare.

 

Championnat VHC

Ils seront finalement 34 concurrents à être classés à l'issue de la 20ème édition de la Course de Côte VHC de Limonest. Des Véhicules Historiques de compétition qui ont pu samedi soir lors de leur première montée de course bénéficier de conditions idéales. Il en sera de même dimanche matin avant que la pluie ne fasse son apparition et qu'elle interdise toute amélioration des performances.

C'est samedi soir que Charly Cauchois réalisait sa meilleure performance du week-end, dans un Groupe A où, esseulé, il impose sa BMW 635 CSI.

Le classement de la course ressemble à s'y méprendre à celui des essais du côté du Groupe 1, où Christian Agostini impose sa Ford Mustang devant la petite Volkswagen Golf GTI de sa compagne Dominique Brulat. François Durat et sa Simca 1100 Ti termine au troisième rang.

Le Groupe 2 voit la victoire de la BMW 323 I d'Anthony Rolais devant la Ford Escort RS2000 de Maurice Bick. Championne de France, et Championne des Voitures Fermées, Viviane Bonnardel place sa Volkswagen Scirocco à la troisième place devant la Mercedes 500 SLC de Thomas Pope et l'Opel Commodore GSE de Nicolas Riehl.

Le Groupe 3, qui proposait une lutte entre trois Porsche 911, permet à Guy Calbet de s'imposer devant Frédéric Henneton et Norbert Rieu. En Groupe 4, on retrouvait un duel entre Alpine A110 et Bernard Duret a pris l'ascendant sur Claude Provost. Le Groupe 5 voit la victoire de la BMW 2002 de Charles Veillard. Pascal Ferretti est crédité du meilleur temps dans le Groupe 6/7, sa Marcadier JF01 devance la Geri RB8 de Stéphane Galiussi et la Marcadier de Gilles Cursoux.

Eric Bady est le pilote le plus rapide du week-end du côté des VHC et remporte le Groupe 8/9 devant la Van Diemen RF 82 de Jean-Marc Debeaune. Michel Champelovier (Marcadier FL 001) complète le podium. On trouve à sa suite la Crossle de Marc-André Schyrr, la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence, l'Axone de Jacky Bonnot et la Royale RP 24 de Michel Ritzenthaler.

 

13 – LIMONEST - MONT VERDUN

13ème manche du Championnat de France 2017, les 16 et 17 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

91ème édition, 20ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 1'23''037 – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 2''296 – 3. D. Meillon (Norma M20F) à 6''149 – 4. M. Sapin (Dallara F305) à 6''198 – 5. A. Thomas (Dallara F306) à 6''425 – 6. O. Augusto (Norma M20 FC) à 6''534 – 7. S. Chabin (Dallara F301) à 6''675 – 8. D. Pereira (Norma M20F) à 6''963 – 9. L. Cholley (Dallara F306) à 7''190 – 10. M. Cotleur (Norma M20F) à 7''275.

Classement Production :

1. C. Schmitter (Porsche 997 GT3) 1'38''212 – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 0''247 – 3. P. Schmitter (Lamborghini Gallardo) à 0''253 – 4. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 2''895 – 5. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 4''355 – 6. J. Janny (Seat Léon Supercopa) à 4''459 – 7. F. Dosières (Seat Léon Supercopa) à 4''828 – 8. F. Assenault (Simca CG) à 6''621 – 9. A. Uny (BMW M3) à 6''951 – 10. D. Vuillaume (Porsche 997 GT3 RS) à 7''933

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

FFSA
Back to Top