Actualités

VHC
21/10/2017 Pôle presse

MAGNY-COURS RACING CUP JOUR 1 Plaisirs d’automne

Le circuit de Nevers Magny-Cours réunit pour le week-end nombre des acteurs habituels de l’Historic Tour. Un ultime meeting automnal proposé hors championnat de France, mais aux résultats décisifs dans la plupart des trophées historiques.

Parmi les plateaux du week-end, le trophée "Kent" réunit un joli panel d'anciennes Formule Ford.  © G.Auriol / HVM Racing
SAMEDI : L’ACTU A RETENIR 
​​

Trophée Formule Renault Classic - Qualifs 

Pour qui ? Les monoplaces de Formule Renault d’avant 1995 

Engagés : 22 - Positions essais : 1.Robert (Martini MK48), 2. « Nelson » (Martini MK54), 3.Majou (Martini MK44), 4.Mottez (Martini MK44), 5.Tourand (Martini MK36), etc. 

En deux mots : Si le titre 2017 de la Formule Renault Classic est déjà acquis à Antoine Robert, crédité du meilleur chrono dans la séance qualificative du jour, les deux autres marches du podium final demeurent accessibles à plusieurs de ses adversaires. Ce sera l’enjeu principal des deux courses de dimanche (à 10h20 et 16h45), où « Nelson » s’élancera de la première ligne aux côtés du jeune Robert. Ce week-end, celui-ci devait partager sa Martini avec Claude Dégremont, qui fut champion de France à son volant en 1987. Hélas, par la faute d’une malheureuse blessure, ce sympathique clin d’oeil à l’histoire ne pourra se concrétiser. 

Trophée Formule Ford Kent - Course 1 

Pour qui ? Les monoplaces de Formule Ford d’avant 1993 + les Formule Ford Zetec 

Engagés : 24 - Classement : 1.Béguinot (Mygale SJ98), 2.Sanjuan (Van Diemen RF00Z), 3.Beloou (Van Diemen RF90), 4.Lebreton (Van Diemen RF90), 5.Sprimont (Mygale SJ99), etc. 

En deux mots : Pour son meeting de clôture, le Trophée Formule Ford Kent rassemble une respectable brochette de Formule Ford en versions Kent et Zetec. Sur une piste à l’adhérence délicate, Manuel Béguinot entame une véritable démonstration dès le feu vert et passe le cap de la mi-course avec déjà 18’’ d’avance sur le « poleman » Augustin 

Sanjuan, lui-même aux prises avec Maxime Lebreton et Nicolas Beloou, le futur lauréat 2017 du trophée. 12 mn plus tard, le drapeau à damier entérine la nette victoire du pilote héraultais devant le Suisse Augustin Sanjuan et Nicolas Beloou, finalement vainqueur de Maxime Lebreton en « Kent » pour 6/10 de seconde. La revanche, ce sera dimanche à partir de 12h25… 

Trophée GT Classic - Course 1 

Pour qui ? Les GT d’avant 1998 

Engagés : 11 - Classement : 1.Grenet (Viper GTS-R), 2.Honnorat/Vallery-Masson (Marcos Mantis), 3.Wautelet (Porsche 964), 4.Faurie (Porsche 964), 5.Bourcier/Pochauvin (Porsche 928), etc. 

En deux mots : Le Trophée GT Classic dispute ce week-end deux courses de 40 mn comme il est de tradition lorsqu’il se produit sur l’Historic Tour. Disputée cet après-midi sur une piste aux conditions changeantes, la première d’entre elles tourne immédiatement à l’avantage de Julien Grenet (Viper GTS-R), qui atteint la fatidique 17ème mn (l’ouverture de la fenêtre des passages aux stands) en tête devant Bernard Honnorat (Marcos Mantis) et les Porsche 964 de Patrick Delannoy, bientôt contraint à l’abandon, et Philippe Wautelet. Tous les arrêts effectués, Julien Grenet poursuit son effort dans le dernier quatre d’heure et l’emporte devant Laurent Vallery-Masson, passé au volant de la Marcos Mantis, et le Belge Philippe Wautelet, pénalisé par un drive through. Pour sa première apparition sur ce plateau, l’ancien Volant ACO Rémi Pochauvin prend une encourageante cinquième place en compagnie de Luc Bourcier. Le départ de la seconde course sera donné dimanche à 11h35. 

Trophée Lotus - Qualifs 

Pour qui ? Les Lotus Seven et anciennes Caterham 

Engagés : 15 - Positions essais : 1.Metayer, 2.Jacquet, 3.Koenig, 4.Cazalot, 5.Delhaye, etc. 

En deux mots : Le Trophée Lotus 2017 s’apprête à vivre son dénouement dans la Nièvre. Si celui-ci interviendra réellement demain après-midi à l’issue des deux courses dominicales, le duel est déjà lancé entre les deux prétendants au titre ; le Francilien Pascal Métayer et le Savoyard Xavier Jacquet, déjà dominateurs lors des « qualifs » de ce samedi. Pointés dans cet ordre, avec seulement 170/1000 d’écart, les deux hommes forts de la saison relèguent en deuxième ligne Philippe Koenig et Florent Cazalot. Le premier départ sera donné dimanche à 9h. 

Trophée Maxi 1000 - Qualifs 

Pour qui ? Les GT/Tourisme de - 1300 cm3 d’avant 1977 

Engagés : 25 - Positions essais : 1.Gandini (Jem), 2.Majou (Cooper S), 3.Thiéfain (Cooper S), 4.Samy (Austin 1275 GT), 5.Roulière (R5 LS), etc. 

En deux mots : A l’instar d’autres plateaux, le Trophée Maxi 1000 a opté ce week-end pour une double course dominicale (à 10h55 et 17h25). Pour ce samedi, on se contentera donc de livrer le verdict des « qualifs », dont Philippe Gandini sort grand vainqueur après avoir ravi la pole à Laurent Majou en toute fin de séance. Crédité du troisième temps, le jeune Enzo Thiéfain obtient son billet pour la deuxième ligne de la grille de départ, d’où s’élancera également François Samy. 

Trophée Saloon Car + Asavé Racing 65 + Challenge GT/Tourisme Asavé - Course 1 

Pour qui ? Saloon Car : Les GT/Tourisme d’avant 1998. Asavé Racing 65 : Les GT/Tourisme d’avant 1966. GT/Tourisme Asavé : Les GT/Tourisme d’avant 1982 

Engagés : 29 - Classement : 1.Gruau (TVR Griffith 400), 2.Delannoy (Porsche 964), 3.Drouilleau (Alfa GTV6), 4.Fuet (BMW M3), 5.Beltramelli (Chevrolet Corvette), etc. 

En deux mots : Parti de la pole à bord de sa Porsche 964, Patrick Delannoy boucle le premier tour au commandement, avant de laisser aussitôt l’avantage à Didier Gruau et sa beaucoup plus ancienne (30 ans de moins !), mais très musclée TVR Griffith 400. L’écart entre eux se stabilise ensuite à 4/5 secondes et les deux hommes rejoignent l’arrivée dans cet ordre, en laissant à Vincent Drouilleau le soin de placer son Alfa GTV6 au troisième rang. Didier Gruau termine du même coup en tête de l’Asavé Racing 65 devant José Beltramelli, tandis que Patrick Delannoy, Vincent Drouilleau et Patrick Fuet monopolisent le podium du Trophée Saloon Car. Enfin, Alex Meynard place sa Porsche 911 SC à la première place de l’Asavé GT/Tourisme. Tous se retrouveront dimanche à 13h50 pour le match retour. 

Legends Cars Cup - Courses 1 et 2 

Pour qui ? Les Legends Cars (châssis tubulaire, moteur de moto) 

Engagés : 31 – Classement course 1 : 1.Morisset, 2.Watteyne, 3.De Saeger, 4.Viricel, 5.Grippon, etc. 

Course 2 : 1.Perier, 2.Bourgogne, 3.Morisset, 4.Morel, 5.Lieutenant (tous sur Legend Car), etc. 

En deux mots : L’apparition de la pluie dans la première des deux courses « sprint » du jour met provoque nombre de sorties et de tête à queue. Après une longue neutralisation, l’épreuve est finalement relancée pour 10 dernières minutes. Antoine Morisset y résiste de justesse à la remontée de Claude Watteyne. Sur une piste désormais bien sèche, Antoine Morisset semble bien parti pour réaliser le doublé dans la course de l’après-midi, avant d’écoper d’un drive through qui le rejette au troisième rang. Ses malheurs profitent à Bruno Chaudet, vainqueur devant Théo Bourgogne. Tous ont maintenant rendez-vous avec l’endurance qui clôturera la saison, dimanche en début d’après-midi. 

Youngtimers GTI Cup + Roadster Pro Cup - Qualifs 

Pour qui ? Youngtimers GTI Cup : Les GTI - 2L d’avant 1991. Roadster Pro Cup : les anciennes Mazda MX5 (Roadster) 

Engagés : 20 - Positions essais : 1.Danne/Lapeyre (309 GTI 16S), 2.Benjamin (Honda Civic), 3.Bastia (R5 GT), 4. « Lautri » (Honda Civic), 5.Mathez (205 GTI 1,9), etc. 

En deux mots : On devra attendre les deux courses de dimanche pour savoir qui sera le premier à inscrire son nom au palmarès de la nouvelle Youngtimers GTI Cup. Pour l’heure, Christian Danne et Jean-Marc Lapeyre se partagent la meilleure performance des essais qualificatifs en hissant leur Peugeot 309 GTI 16S groupe A au sommet de la hiérarchie avec moins de 3/10 d’avance sur la Honda Civic de Damien Benjamin, l’un des plus sûrs prétendants au titre avec Jean-Christophe Bastia, « Lautri » et Thierry Mathez, eux aussi classés dans le top 5. Au niveau des Mazda MX5 de la Roadster Pro Cup, le chrono de référence revient à Dominique Josquin, aux dépens de Philippe Gosset et Patrick Soury. 

A SUIVRE DIMANCHE… 

12 Courses, de 9h00 à 12h50 et de 13h50 à 17h50. Entrée gratuite (accès paddock et tribunes) 

Résultats en direct sur www.hvmracing.fr et www.ffsa.org. Live timing sur : www.its-results.com/mrcdmc

Footer FFSA
Back to Top