Actualités

Montagne
24/09/2017 Pôle Presse

Une première Coupe pour Nicolas Verdier

Les vainqueurs des deux dernières éditions de la Course de Côte de Quillan n’ont pas manqué de se livrer un nouveau duel à l’occasion de cette Finale, qui voit Nicolas Verdier s’imposer devant Dimitri Pereira.

Nicolas Verdier remporte à Quillan cette édition 2017 de la Finale de la Coupe de France. © Nicolas Millet Photography

Une première pour Nicolas Verdier

Nicolas Verdier ne pouvait rêver plus belle conclusion, au terme d'une saison durant laquelle il s'est imposé sur l'ensemble des épreuves auxquelles il a participé. Dimitri Pereira, vainqueur ici-même en juin dernier de la première manche du Championnat de France 2ème division, se présentait pourtant comme un redoutable adversaire. Mais au terme d'une lutte acharnée, le Lozérien devance son rival de 281 millièmes et remporte pour la première fois de sa carrière, cette Coupe de France particulièrement convoitée.

Lors de la première montée d'essais, disputée samedi, c'est Dimitri Pereira qui, au volant de sa Norma 2 litres, était crédité du meilleur temps. Mais Nicolas Verdier répliquait sur la seconde montée, pour terminer ces essais au sommet de la hiérarchie.

Dimanche matin, le Lozérien signait un chrono en 1'45''824 et pointait aux commandes de la course devant Dimitri Pereira. On ne pouvait alors se douter que la hiérarchie n'allait pas évoluer… Les deux hommes ne parviendront pas, en effet, à améliorer leurs performances sur les montées suivantes.

Premier des F3 au volant de sa Dallara F302, Nicolas Verdier remporte donc cette édition 2017 de la Finale de la Coupe de France de la Montagne, en devançant le pilote de Revel, qui termine en tête des CN/2. Sur la troisième marche du podium on retrouve le Varois Jérémy Debels (Osella 21S), pilote le plus rapide lors de la deuxième montée de course.

Belle performance du jeune Maxime Cotleur dont la Norma M20F pointe au quatrième rang, devant la Mygale M10 de Julien Devaux, et la Norma M20 FC de l'Auvergnat Yannick Latreille, deuxième de la Finale l'an dernier. La septième place est occupée par le GB Concept de Robert Barrière, alors qu'en plaçant sa F3 au huitième rang, Emeline Bréda termine, comme l'an dernier, première féminine de cette Finale.

Des féminines qui ont une nouvelle fois brillé lors de cette manifestation. Estel Bouche termine en tête des Formule Renault en remportant la classe F.R.A. Romain Gelly s'impose dans la classe des Formule Renault B, devant Julien Maurel et deux autres féminines, Mélody Clausi et Marie Cammares. La victoire en CM revient au BRC 05 Evo. d'Arnaud Marcillac.

 

Geoffray Carcreff succède à Joël Cazalens

Si le classement Sport a fait la part belle aux Sudistes, c'est un Francilien qui s'illustre du côté des Production. Venu en reconnaissance au mois de juin, Geoffray Carcreff avait terminé troisième de cette Course de Côte de Quillan dont il apparemment bien pris la mesure. Il impose aujourd'hui sa Scora, et succède donc à Joël Cazalens, vainqueur l'an dernier également au volant d'une Scora.

En juin dernier, Ronald Garces avait accroché Quillan a son palmarès, et espérait bien une nouvelle fois hisser sa Porsche 997 Cup sur la première marche du podium Production. A domicile, le pilote natif de l'Aude accroche finalement la deuxième place, et devance la Scora de Joël Cazalens.

La lutte entre les inséparables Dupont pour la victoire en Groupe A à fait rage. Les deux amis se sont disputés la première place tout au long du week-end, et c'est finalement Julien, quatrième du Production, qui impose sa Seat Léon Supercopa devant celle de Sébastien. A noter que Vivien Tonon impose sa Clio Cup dans la classe A/3.

Sixième au général, Didier Deniset (Renault 5 Turbo) termine troisième des FC devant la Simca CG de Frédéric Assenault. Au huitième rang, on retrouve la Peugeot 206 du vainqueur du Groupe F2000, Guillaume Peloux, qui devance dans la catégorie la Renault Mégane Maxi de Nicolas Schifano.

Hugo Bourny impose sa BMW M3 du côté d'un Groupe N où il devance la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet et la M3 de Bruno Verdier. Dans le match qui opposait les Honda Civic Type R de Ferdinand Loton et de Florian Bartaire pour la suprématie en N/3, c'est le premier nommé qui prendra finalement l'ascendant sur son rival.

 

QUILLAN - COL DU PORTEL

 

Finale de la Coupe de France de la Montagne, les 23 & 24 septembre, à 50 km de Carcassonne (Aude)

33ème édition, organisée par l'ASA Corbières et l'Ecurie Automobile Quillanaise.

Longueur : 3.700 mètres - Dénivellation : 234 mètres

 

CLASSEMENTS

Classement Sport :

1. N. Verdier (Dallara F302) 1'45''824 – 2. D. Pereira (Norma M20F) à 0''281 – 3. J. Debels (Osella 21S) à 0''545 – 4. M. Cotleur (Norma M20F) à 0''873 – 5. J. Devaux (Mygale M10) à 1''670 – 6. Y. Latreille (Norma M20 FC) à 2''283 – 7. R. Barrière (GB Concept) à 3''104 – 8. E. Bréda (Dallara F307) à 5''366 – 9. J-C. Morel (Reynard 90D) à 5''709 – 10. R. Fievre (Dallara F302) à 5''812.

Classement Production :

1. G. Carcreff (Scora Maxi) à 2'02''170 – R. Garces (Porsche 997 Cup) à 0''967 – 3. J. Cazalens (Scora Type 2) à 2''086 – 4. J. Dupont (Seat Léon Supercopa) à 3''761 – 5. S. Dupont (Seat Léon Supercopa) à 3''820 – 6. D. Deniset (Renault 5 Turbo TdC) à 5''519 – 7. F. Assenault (Simca CG) à 5''650 – 8. G. Peloux (Peugeot 206) à 6''173 – 9. H. Bourny (BMW M3) à 6''595 – 10. F. Degortes (Seat Léon Supercopa) à 6''614.

Rallye Jeunes FFSA
Back to Top