18/01/13 WRC - MONTE-CARLO - JOUR 2 - VOLKSWAGEN

Communiqué de presse Volkswagen

Holiday on Ice au Monte Carlo… et bilan positif pour Volkswagen à mi‐parcours

Holiday on Ice au Monte Carlo… et bilan positif pour Volkswagen à mi‐parcours

Holiday on Ice au Monte Carlo… et bilan positif pour Volkswagen à mi‐parcours © DPPI

La brillante entrée en matière est confirmée: une fois encore, Volkswagen a fait bonne impression jeudi dans la deuxième étape du Rallye Monte Carlo. Au volant d’une Polo R qui fait ses débuts en compétition, la paire Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F) s’est offert un deuxième scratch jeudi, et occupe actuellement la deuxième place au classement général à mi‐parcours.


Le choix des pneus joue un rôle crucial au Rallye Monte Carlo. Et les conditions extrêmement hivernales font des pneus cloutés une denrée très précieuse. Chaque voiture ne peut en consommer plus de 20 ! De sorte que l’ensemble des équipes se trouve confrontée à un enjeu stratégique : comment gérer au mieux cette faible dotation ? Telle est la question angoissante qui taraude tout le monde : jusqu’où faut‐il faire durer les pneus usés, et à partir de quand faut‐il monter des neufs ? Il conviendra d’attendre le parcours final du ‘Monte’ ‐ dont la grande classique de samedi soir dans le col de Turini – pour savoir enfin qui a bien joué le coup et qui a utilisé ses pneus de la manière la plus judicieuse…

Déclarations après la 2e étape

Sébastien Ogier, Polo R WRC #8 : « La journée a été encore plus compliquée qu’hier, avec beaucoup de neige dans l’ensemble, qui a en partie fondu lors du deuxième passage dans les trois spéciales au programme. Mais pour notre part, cette étape a été très positive, puisque nous avons augmenté notre avance sur nos poursuivants. On ne peut être que satisfaits. Nous n’avons pas vraiment connu d’alerte, excepté une petite faute ce matin au premier tour dans Saint Bonnet. Nous avons fait un tête‐à‐queue complet sur la neige, qui s’est terminé heureusement dans le sens de la marche, Ensuite nous avons continué à rouler sur un bon rythme, sans trop en faire. Nous avons seulement haussé la cadence dans la dernière spéciale. Les pneus avaient été ménagés jusque‐là, mais comme de toute façon ils étaient abimés, autant exploiter leur potentiel.»

Jost Capito, Directeur Volkswagen Motorsport : Le Monte Carlo est notre premier rallye avec la Polo R WRC. C’est un rêve de voir comment le Team s’en sort déjà à merveille avec cette voiture, et à quel point les manoeuvres sont parfaitement huilées, à chaque assistance, depuis la mise en route. Cet aspect est au moins aussi important que les performances elles‐mêmes. Nous sommes clairement ravis de constater que nos voitures n’ont rencontré aucun problème jusqu’ici, et que nos équipages ne les ont ramenées à l’assistance qu’avec tout au plus quelques bosses sur la carrosserie, malgré les conditions extrêmes. Au bout du compte, la performance du Team à mi‐parcours a été absolument excellente. La cerise sur le gâteau, c’est de voir que Sébastien Ogier et Jari‐ Matti Latvala ont été régulièrement capables de transformer la bonne préparation et le gros travail effectué par les mécaniciens pendant ce rallye en chronos parmi les tout meilleurs. Nos gars ont bien mérité. »

Jari‐Matti Latvala, Polo R WRC #7 : « J’ai essayé des réglages plus souples sur les trois premières spéciales de la journée. Malheureusement, cela s’est traduit par un comportement nerveux et à côté de la plaque. Pour couronner le tout, nous avons été victimes d’une crevaison dans la première spéciale ce matin, après avoir heurté une pierre impossible à éviter dans un passage très étroit. Sous le choc, le moteur a brièvement calé, ce qui explique le temps que nous avons perdu. Ensuite, nous avons retrouvé un bon rythme. Et surtout, j’ai une petite idée des réglages à apporter demain, afin de mieux adapter le comportement de la voiture à mon pilotage. »

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami
  • PDF