13/07/11 CLIO CUP - MAGNY-COURS - RÉSULTATS

Communiqué de presse Clio Cup

Nicolas Milan ne gagne pas tout le temps !

Nicolas Milan ne gagne pas tout le temps !

 © DPPI

Il aura fallu attendre la neuvième course de la saison pour que Nicolas Milan (Milan Compétition) ne gagne pas en Renault Clio Cup Elf ! En s’imposant sous la pluie de Magny-Cours, son équipier Marc Guillot (Milan Compétition) est ainsi le premier à le faire trébucher. Nicolas Milan a cependant repris sa marche en avant dès la deuxième course nivernaise, se rapprochant un peu plus d’un troisième titre consécutif.


Quelques semaines après la manche du Val de Vienne, marquée par un nouveau doublé pour Nicolas Milan, la Renault Clio Cup Elf prenait la direction de Magny-Cours. Tous les membres de la Tribu de la Clio Cup partageaient le même objectif, battre au moins une fois Nicolas Milan cette saison !

Les qualifications étaient ultra disputées. Alors qu’il occupait la pole position provisoire, Nicolas Milan rentrait aux stands pour économiser ses gommes. C’était donc depuis son box qu’il assistait aux diverses améliorations de ses adversaires. Dans son dernier tour, Yoann Baziret (Set Up Racing) parvenait à s’emparer de la pole position, sa première cette saison.

Dimanche matin, Yoann Baziret s’installait au premier rang, avec Nicolas Milan à ses côtés. Sous la pluie, il prenait le meilleur envol. Mais au freinage d’Adelaïde, Nicolas Milan et Marc Guillot lui grillaient la politesse. Les deux pilotes Milan Compétition s’expliquaient alors pour la première place durant les premiers tours, tandis que Yoann Baziret défendait sa troisième position face à Thibaut Bossy (Milan Compétition), Philippe Maurin (Duprey Compétition) et Jean-Philippe Lamic (Milan Compétition).

Au 5e tour, Marc Guillot parvenait à prendre le meilleur sur son chef de file Nicolas Milan. Thibaut Bossy fera de même sur Yoann Baziret pour le gain de la 3e marche du podium. La piste humide permettait aux pilotes de la Clio Cup France d’offrir un spectacle haut en couleur. Ainsi, Jean-Philippe Lamic animait le peloton en délogeant Philippe Maurin du 5e rang. Mais un peu trop optimiste, le Gersois oubliait la ligne de course et écopait d’une drive through. Nicolas Milan, en pleine opposition avec Marc Guillot, effectuait lui aussi une manœuvre similaire et subissait la même sanction.

Une fois Lamic et Milan passés par les stands, Marc Guillot se retrouvait solide leader devant Thibaut Bossy et Philippe Maurin, auteur d’un beau dépassement sur Yoann Baziret. Sur sa lancée, Maurin s’occupait du cas de Bossy, qu’il dépassait à deux tours de l’arrivée.

Pour la première fois de la saison, Nicolas Milan ne gagnait pas ! Marc Guillot franchissait le premier la ligne d’arrivée devant Philippe Maurin et Thibaut Bossy. Yoann Baziret et Eric Archambaud complétaient le top 5 tandis que Nicolas Milan ne faisait pas mieux que 6e. « C’est une grande joie de gagner aujourd’hui, dans des conditions difficiles » lâchait le vainqueur de cette course folle, Marc Guillot. « La Clio est vraiment à l’aise sous la pluie, c’était super sympa ! » En Challenger Cup, Frédéric Jamin (Duprey Compétition) venu faire une pige s’imposait devant Jean Michel Pierre (Duprey Compétition) et Jérôme Thiery (Team Carmine).

En fin d’après-midi, les vingt-six pilotes de la Renault Clio Cup Elf se retrouvaient pour la deuxième course, sur le sec. Bien que parti depuis la pole position, pour la septième fois de la saison, Nicolas Milan se faisait surprendre au départ par Marc Guillot. Bien décidé à remettre les pendules à l’heure, il fallait trois tours au leader du classement général pour repasser en tête.

Alors que Nicolas Milan, premier, et Marc Guillot s’expliquaient à coups de meilleurs tours en course, Thibaut Bossy et Yoann Baziret se disputaient la troisième place tandis que la cinquième position d’Eric Tremoulet était convoitée par Jean-Philippe Lamic, Philippe Maurin et Johan-Boris Scheier (Sainteloc Events).

Les positions évoluaient lorsque Yoann Baziret prenait l’ascendant sur Thibaut Bossy. Dans le peloton, Philippe Maurin se faisait surprendre par Johan-Boris Scheier. Le vainqueur de la Renault Clio Cup Elf 2006, de retour dans la discipline, montait en puissance. Il croisait le fer pendant plusieurs tours avec Jean-Philippe Lamic et obtenait gain de cause en s’emparant de la sixième place en fin de course.

Devant, les positions n’évoluaient plus. Nicolas Milan renouait déjà avec le succès. Il s’imposait pour la neuvième fois en dix courses, devant Marc Guillot et Yoann Baziret. « J’ai pris un bon départ, mais moins bon que celui de Marc », analysait le patron de la Clio Cup 2011. « Je suis content de gagner et je suis également très heureux que ce soit Marc qui ait mis un terme à ma série de victoires ! Maintenant direction Albi, un circuit que je redoute un peu, car je n’ai jamais gagné là-bas. »

Chahuté lors de la première course par Frédéric Jamin et Jean-Michel Pierre (Duprey Compétition), le leader du classement Challenger Cup, Florent Petit (Tech Auto by Carmine), renouait lui aussi avec le succès, reprenant ainsi un peu d’air au classement général de la catégorie.

La Renault Clio Cup Elf s’accorde en effet quelques semaines de vacances. Avec 116 points d’avance sur Thibaut Bossy, Nicolas Milan peut néanmoins aborder sereinement les deux derniers rendez-vous de la saison. Il ne lui manque en effet que quelques unités pour s’assurer de la victoire finale.

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami
  • PDF


PARTENAIRES