13/09/11 CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERKART - HAUTE SAINTONGE

Communiqué de presse Mediasuperkart

Vinualès s’échappe

Vinualès s’échappe

 © DR

La quatrième manche du championnat de France de Superkart FFSA a eu lieu ce week end sur le circuit de Haute Saintonge avec le championnat de France FFSA long circuit 125cc.


Découverte et performance
Pour la seconde fois consécutive, le championnat de France de Superkart se déroulait ce week-end sur l’un des «plus petits circuits possibles pour la discipline» en parallèle du Karting traditionnel (Championnat de France Long circuit KZ125) en se rendant pour la 1ère fois à Haute Saintonge (Charente Maritime). C’est avec soulagement et satisfaction que les protagonistes de cette 4ème manche découvraient un circuit vallonné et plaisant, la sécurité étant bien appréhendée alors que plusieurs portions s’exécutaient en aveugle. Le plateau était restreint puisqu’il ne se composait que des fidèles francophones (manche hors Open French Cup). Les performances des Superkarts ont été remarquées, ainsi la pôle décrochée par Emmanuel Vinualès le nouveau champion d’Europe 2011 en 53'739’’ s’approche des chronos d’une Formule Renault 2.0L actuelle.

Deux surprises, venaient pimenter le samedi : D’abord l’inscription tardive de Damien Payart qui en Anderson/FPE cherchait à développer ce package et ressortait le casque vert et noir du coffre. Le multi champion sortant effectuait ainsi un retour partiel et de circonstance mais pouvait néanmoins chercher le podium qu’il a si souvent gravi. D’autre part, le néophyte Yan Pesce confirmait en Superkart ses aptitudes connues en KZ125 en jouant la 1ère ligne dès sa 1ère sortie.

Deux courses, un dominateur
E.Vinualès auréolé de son titre européen a fait un pas supplémentaire vers le doublé. Auteur d’un départ canon en 1ère course, Cyril Vayssié dauphin de Vinualès au général, et son principal adversaire cette saison, tous les deux étant motorisés DEA, bondissait pour se blottir derrière le favori malgré des essais médiocres avec un châssis qui ne lui convenait pas. Pesce un peu surpris au départ, ce qui était prévisible eu égard à son inexpérience, se relançait. Antoine Lacoste et Payart étaient dans le coup. Philippe Gerber réalisa aussi une belle course régulière. Au quart d’épreuve, Pesce de plus en plus à l’aise devait se ranger en panne d’allumage. Alexandre Sébastia abandonnait peu après boite bloquée. En revenant sur les attardés, Vayssié était plus piégé que Vinualès qui s’échappait inexorablement. Payart renonça en vue de l’arrivée (collier de durite d’eau) laissant Lacoste recueillir la dernière coupe disponible de cette course dont le podium fut célébré avec presque tout le bureau de la Commission National de Karting.

En course dominicale, Vinualès s’échappait dès son départ sur les chapeaux de roues. Pesce récupérait vite la seconde position. Cette fois, sans ennui, il tenait jusqu’au bout. Il savait ne pas pouvoir revenir sur le leader mais s’octroyait une marge raisonnable sur le duo Sebastia-Vayssié. Si Sébastia contenait Vayssié la moitié de la course, ce dernier, loin du vainqueur, prenait l’ascendant et sauvait ainsi une place sur le podium. C’était d’autant plus important qu’en fait, elle lui permet de récolter les points attribués au 2ème rang (Pesce étant hors championnat). Ce résultat réduit le suspens au championnat. Si mathématiquement, tout reste possible, en pratique l’avance de Vinualès se monte maintenant à 42 points alors qu’il reste Le Vigeant et Le Mans pour scorer 4 fois. (La victoire à 25 points). La coupe du vainqueur fut remise par Jean-Pierre Beltoise sensible aux performances de la discipline.

Course 1 :1.Emmanuel Vinualès, 2.C.Vayssié, 3.A.Lacoste, 4.P.Gerber, 5.K.Ranoarimanana, etc.
Course 2 :1.Emmanuel Vinualès, 2.Y.Pesce, 3.C.Vayssié, 4.A.Sebastia, 5.A.Lacoste, 6.P.Focqué…
Classement provisoire Championnat: 1.E.Vinualès 194 points, 2.C.Vayssié 152 pts, 3.A.Sebastia 113 pts, 4. A.Lacoste 107 pts, 5.P.Focqué 100 pts, etc.

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami
  • PDF


PARTENAIRES