Présentation

Devenir ingénieur ou mécanicien : Généralit​és


Derrière le pilote, toute une équipe s'affaire. De la conception d’une voiture aux victoires, de nombreux professionnels apportent leur pierre à l’édifice. D’ingénieur à mécanicien, vous pouvez trouver votre voie !​​


_MG_9014_Alexis_Goure_2014.jpg

Mécanicien

Rigueur, précision, patience et abnégation sont quelques-unes des qualités attendues d’un bon mécanicien de course. La passion est également un maître-mot, car cette profession nécessite un énorme investissement personnel. 

Les formations complémentaires sont accessibles aux étudiants de tous niveaux, du BEP au BTS. D’une durée de 11 à 24 mois, elles sont souvent accessibles en contrats de professionnalisation, qui permettent d’allier théorie et pratique au sein d’une équipe de course.

Comme pour les pilotes, FFSA Academy (www.autosportacademy.com​) propose une formation destinée aux mécaniciens grâce au partenariat avec le lycée Le Mans Sud. Accessible après un CAP, elle permet d’atteindre le Bac professionnel.


Ingénieur

Pour prendre du grade au sein d’une équipe de course, il faut atteindre le niveau de technicien supérieur (BTS/DUT) ou d’ingénieur. Situé à Alès, l’IEMS (www.iems.fr​) propose aux étudiants ayant atteint le niveau Bac+2 une formation complémentaire de 6 mois. L’Ecole de la Performance de Nogaro (www.ecoleperformance.com) fait de même sur 11 mois.

Pour devenir ingénieur en sport automobile, deux écoles font figure de référence : l’Ensam (www.ensam.fr) et surtout l’Estaca (www.estaca.fr), qui propose une filière automobile. Au sein de ces écoles, des branches compétition permettent de se faire la main en engageant des voitures en rallye.​​

FFSA
Back to Top