Actualités

Circuit
09/07/2019 FFSA

Circuit de Lédenon : bilan des retrouvailles

Retour sur la troisième manche du Championnat de France FFSA des Circuits sur le Circuit de Lédenon.

  © SRO / Dirk Bogaerts

Après deux années d'absence, le Championnat de France FFSA des Circuits faisait à nouveau escale sur les terres gardoises du Circuit de Lédenon. C'est sous un soleil radieux que les pilotes de chacune des disciplines présentes ont dû faire preuve de bravoure et précision alors de ces retrouvailles musclées. 

 

Championnat de France FFSA GT

Pour le grand retour du Championnat de France FFSA GT sur le Circuit de Lédenon, Alain Ferté / Grégoire Demoustier (Bodemer Auto) et Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (CMR) ont offert aux Alpine A110 GT4 un nouveau doublé après celui déjà obtenu à Nogaro. 

Samedi, Alain Ferté et Grégoire Demoustier ouvraient le palmarès de Bodemer Auto en prenant l'avantage sur Robert Consani / Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car). Malgré quelques alertes dans des conditions caniculaires, Édouard Cauhaupé et Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport) signaient le premier podium du plus jeune équipage du peloton tandis que Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) réalisaient la passe de trois dans la catégorie Am sur les terres de leur écurie. 

Le lendemain, Pierre-Alexandre Jean effectuait un superbe envol pour s'emparer de la tête au premier virage avant que Stéphane Lémeret ne scelle la troisième victoire du duo cette année. Stéphane Tribaudini et Rudy Servol permettaient à l'équipe CMR et à Alpine de faire le doublé alors qu'une Mercedes-AMG GT4 occupait à nouveau la troisième marche du podium avec Thomas Drouet et Benjamin Ricci (AKKA-ASP Team). En Am, Valentin Simonet et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) renouaient avec le succès pour la première fois depuis Nogaro.

Discrets ce week-end, Grégory Guilvert et Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) ont fait le dos rond en assurant des points importants afin de conserver une unité d'avance sur Pierre-Alexandre Jean et Stéphane Lémeret. Du côté des pilotes Bronze, l'avance de Julien Lambert et Nicolas Gomar est telle que les deux hommes sont déjà sûrs de rester en tête à l'issue du prochain rendez-vous organisé en support des Total 24 Hours of Spa (23-27 juillet).

 

Championnat de France F4

Le Championnat de France F4 s'avère toujours aussi indécis et disputé. En qualification, Hadrien David réalisait les deux pole-positions et restait le plus rapide en Course 1. Il parvenait à creuser l'écart après un départ impeccable et l'obtention du meilleur tour. Reshad De Gerus réussissait à rester à proximité de la monoplace de son rival, pendant que l'Américain Nicky Hays venait à bout de Victor Bernier, le meilleur Junior, et d'Enzo Valente pour compléter le podium.

Les 10 premiers de ce premier round inversaient leurs positions pour former la grille de la Course 2. Mikkel Grundtvig héritait de la première place. Le Danois ne commettait aucune erreur et gardait son avantage de bout à bout, assorti du meilleur tour. Derrière, le Belge Sten Van der Henst a contrôlé le Sud-Africain Stuart White pour décrocher son meilleur résultat en F4. Isack Hadjar remportait la catégorie Junior en se classant quatrième devant Reshad De Gerus, bien revenu de la 9eplace.

Le dimanche en Course 3, Hadrien David n'a pu réitérer son succès de la veille. Contraint de reprendre un pneu de l'épreuve précédente suite à un défaut constaté sur son train de course, il peinait au volant d'une monoplace déséquilibrée. Pire, son duel avec De Gerus se terminait par un drive trough. Pendant ce temps, Nick Hays avait réussi de magnifiques dépassements pour s'installer au commandement. Auteur du meilleur tour, l'Américain devenait le huitième pilote à gagner cette saison ! Une superbe lutte s'engageait pour le podium. Dans le dernier tour, Isack Hadjar – encore meilleur Junior – surprenait Enzo Valente, en délicatesse avec un support d'aileron endommagé. Victor Bernier doublait Reshad De Gerus pour le gain de la 4eplace. Gillian Henrion se classait 6epour la troisième fois consécutive. Au général, après quatre meetings sur sept, De Gerus a légèrement réduit l'écart sur le leader David.

 

Coupe de France Renault Clio Cup

Après avoir fait forte impression jeudi et vendredi en essais, David Pouget (GPA Racing) manquait la pole position pour seulement 22/1000eface à Corentin Tierce (Tierce Racing). Sa réplique ne se faisait pas attendre puisqu'il effaçait rapidement le poleman pour s'offrir sa première victoire de l'année avec plus de dix secondes de marge sur Nicolas Milan (Milan Compétition) et Corentin Tierce. 

Quatrième la veille, Dorian Guldenfels revenait aux avant-postes en dominant les qualifications dimanche. Surpris au départ par Alexandre Albouy (GPA Racing), l'Alsacien gardait son sang-froid pour reprendre les commandes au troisième tour avant de s'imposer sans trembler face à David Pouget (GPA Racing). Le podium était complété par Alexandre Albouy, promu à la troisième place après la disqualification pour non-conformité technique de Benoit Castagné (Raiwoit Racing by GM Sport).

Premier vainqueur depuis la pole position cette année, Dorian Guldenfels compte désormais quatre victoires en six courses et une avance de soixante-quatre points d'avance sur son plus proche rival, Thibaut Bossy (TB2S). David Pouget, Corentin Tierce et Nicolas Milan suivent en embuscade. Double vainqueur chez les Gentlemen, David Pajot (Vic'Team) s'empare de la tête de la catégorie tandis qu'en Juniors, Edwin Traynard (Autosport GP) revient progressivement sur Luis Gonzalez (Team VRT) après l'avoir devancé samedi et dimanche.

Les concurrents s'apprêtent à basculer dans la deuxième partie de saison, composée de trois tracés homologués pour la F1 : Circuit de Barcelona-Catalunya (19-20 juillet), Circuit de Nevers Magny-Cours (13-15 septembre) et la finale au Circuit Paul Ricard (11-13 octobre). 

 

Peugeot 308 Racing Cup 

De son côté, les dix-huit Peugeot 308 Racing Cup ont également assuré le spectacle. En effet, Aurélien Comte – actuellement 3e en TCR Europe, est venu perturber ce week-end le match « Briché vs Clairet » qui ne cessait de s'intensifier depuis la manche d'Hockenheim. Après une pole position dans la première séance qualificative, il s'imposait avec fermeté dans les deux courses. Julien Briché, poleman le dimanche, ne pouvait faire mieux que deuxième dans les deux courses. Jimmy Clairet, un peu en retrait sur le tracé gardois, sauvait sa deuxième place au championnat en terminant 3e de la course 2. 

Le match est donc relancé, Julien Briché conserve l'avantage au classement général de la 308 Racing Cup avant la trêve estivale, avec vingt-trois points d'avance sur son principal adversaire Jimmy Clairet.

Il reste deux manches et quatre courses pour départager les hommes de tête qui sont toujours à égalité de victoires (trois chacun). La rentrée des classes de septembre risque d'être déterminante pour le titre.


Sprint Cup by Funyo-Sport Proto 

Nicolas Cannard du Team HMC Racing peut être content de son weekend gardois, ce dernier repartant de Lédenon avec une pole position, 3 victoires et la tête du championnat à mi-saison. 

Seul Laurent Cazenave (Pole Position 81) a pu mettre fin à la razzia du pilote HMC Racing en remportant la course 2 du samedi après-midi, il devient le 5ème vainqueur different en Sprint Cup by Funyo depuis le début de cette saison (sur 12 départs). 

Un weekend quelque peu en retrait par contre pour l'ancien leader, Jonathan Dessens (AMGV Sport Racing) toujours bien placé au fil des 4 courses qui perd malgré tout la tête d'un championnat avant le début de la seconde partie (Magny-cours/ Le Castellet /Estoril) . 

En "Gentleman" carton plein pour Edouard Héry (AMGV Sport Racing) avec 4 victoires en 4 courses !  Creusant ainsi l'écart au championnat. Grosse lutte pour les places du podium entre les équipiers HMC Racing Franck Lefèvre, Christian Camboulive et Olivier Gauclère qui n'ont cessé de se battre pour l'atteindre, mais il leur fallait compter sur un Christian Vassal (RV Compétition) qui ne cesse de progresser et monte sur ses 2 premiers podiums dans la saison dans cette catégorie. Alain Sturm souvent aux portes du podium gentlemen devraient confirmer sa progression dès Magny-Cours.

En Espoir il y eut aussi beaucoup d'action, Jonathan Dessens s'illustrant à trois reprises, Nicolas Sturm (AVEC Motorsport) remporte la catégorie en course 3 mais Pierre Lacorte (Pole Position 81), Cyril Léger (J&L Pure Racing) ou encore Nicolas Siebenschuh (AMGV Sport Racing) ont tout tenté pour remporter la coupe mise en jeu lors de chaque course. Des luttes intenses sont à suivre pour tous ces pilotes de moins de 40 ans qui montent en puissance au fil des courses et se rapprochent du top 5. 


BMW
Back to Top