Actualités

FFSA
26/10/2017 Pôle Presse

Nicolas Ciamin, espoir tricolore !

À seulement 19 ans, Nicolas Ciamin achève sa deuxième saison en rallye par un titre de Vice-Champion du Monde Junior… et se projette d’ores et déjà sur 2018.

Nicolas Ciamin et Thibault de la Haye © DPPI

Une grosse vingtaine de départs à son actif, et déjà Vice-Champion du Monde des Rallyes Junior ! Nicolas Ciamin, 20 ans en février prochain, ne perd décidemment pas son temps. Issu du circuit, le jeune prodige n'a pourtant effectué ses premiers tours de roues qu'en 2014 en Peugeot 208 Racing Cup, après quelques années en motocross mais aucune expérience en karting.

Sa première saison se révèle tellement époustouflante que Nicolas Ciamin décroche à la fin de celle-ci le très envié titre de « Lauréat Échappement », que les Sébastien Loeb, Ogier et autres Yannick Dalmas ont reçu avant lui. L'année 2015 se poursuit sur les tracés hexagonaux, en RCZ Racing Cup, qui lui permet de se distinguer à nouveau en remportant le classement Junior.

Le millésime 2016 coïncide avec les 18 ans du jeune Niçois, le permis de conduire et ses débuts dans la discipline à laquelle il aspire depuis toujours. Au côté de Thibault de la Haye, copilote expérimenté, Nicolas Ciamin découvre le rallye, aussi bien en Championnat de France qu'au niveau mondial en Drive Dmack Cup où il s'illustre au volant d'une Ford Fiesta R2T.

Nicolas Bernardi, Responsable du Collectif et de l'Équipe de France FFSA Rallye, voit alors les résultats du nouvel espoir tricolore s'envoler en 2017 : « Nicolas semble avoir passé un vrai cap cette année, et l'a prouvé en signant les meilleurs temps d'une trentaine de spéciales tout au long de la saison. Il fait partie de ces jeunes pilotes qui brillent à l'international et sur lesquels la FFSA garde un œil attentif. »

Conscient de sa progression, Nicolas Ciamin garde cependant les pieds sur terre : « Commencer directement en Championnat du Monde des Rallyes, ce n'est pas facile. La première saison, nous n'avions pas d'objectifs, mais cette année nous souhaitions être aux avant-postes. En ce sens, la 2e place au général en Junior dépasse un peu nos attentes. Après ces cinq podiums en six rallyes, dont une victoire, j'espère pouvoir l'année prochaine passer sur une quatre roues motrices en WRC2. »

En attendant 2018, qui devrait donc être marqué par une montée en gamme vers une auto plus puissante et un nouveau programme en Championnat du Monde des Rallyes, Nicolas Ciamin retrouvera dans les prochaines semaines les routes du Championnat de France des Rallyes. Engagé au Critérium des Cévennes et au Rallye du Var, le Vice-Champion du Monde Junior prendra en main une Abarth 124 Rally. Dans l'optique de se préparer à une saison 2018 encore plus belle ?​

Back to Top