Actualités

Montagne
29/04/2018 FFSA

Avantage Geoffrey Schatz… Et nouveau record à la clé !

Geoffrey Schatz vainqueur à Sabran, Sébastien Petit lauréat de la manche européenne au Saint-Pierre, Abreschviller devait permettre aux deux leaders de se départager. A l’issue d’un combat épique, Geoffrey Schatz aura le dernier mot pour 31 millièmes…

Pour 31 millièmes Geoffrey Schatz s'impose devant Sébastien Petit.  © Nicolas Millet

Championnat Sport

Le Championnat de France de la Montagne offre décidemment des scenarii hitchcockiens… Le suspense est en effet resté à son comble tout au long de la journée, avant que le dénouement final nous livre le nom du vainqueur : Geoffrey Schatz

Sur la première montée de course, c'est le fer de lance du Team Schatz Compétition qui imposait sa Norma à moteur 4 litres. Sur la confrontation suivante, Sébastien Petit prenait l'avantage en signant un nouveau record du tracé mosellan. Mais lors de l'ultime run, Geoffrey Schatz établissait un nouveau record en 47''405 et remportait cette 48ème édition de la Course de Côte d'Abreschviller, 31 millièmes de secondes devant Sébastien Petit !

Le podium de la manche mosellane est complété par la Norma du Slovène Patrick Zajelsnik qui, comme Sébastien Petit, évolue au volant d'un Proto en configuration européenne. David Meillon, qui lui dispose de la seconde Norma CN+ engagée sur le Championnat, se positionne au quatrième rang.

Pour son retour après deux ans d'absence, Kévin Durot n'a rien perdu de son talent. Cinquième, il impose sa Norma M20 FC en tête du CN/2, en devançant d'une demi-seconde un duo de jeunes espoirs composé de Julien Français et de Maxime Cotleur. Corentin Starck place son Osella à la quatrième place, devant les Norma de Serge Thomas et d'Olivier Augusto.

Malgré une sortie de route sur la première montée, Anthony Loeuilleux impose sa Tatuus Formula Master en tête de la classe DE/8, devant celle de Marcel Sapin et de Nicolas Dumond.

Du côté des F3 la lutte fut là aussi d'une rare intensité et, finalement, Billy Ritchen sort vainqueur du combat avec une avance de 121 millièmes sur David Guillaumard. Raynald Thomas complète le podium de la catégorie en devançant son frère Alban, qui après avoir joué les premiers rôles durant la majorité du week-end, s'est loupé sur la dernière montée. Cinquième, Samy Guth devance la Championne de France, Sarah Louvet, et Patrick Cholley. A noter que Sarah Louvet remporte une nouvelle Coupe des Dames, en devançant la Norma de Martine Hubert.

La victoire en CM ne pouvait pas échapper à un TracKing, ils étaient en effet trois en lice. A l'issue des trois montées de course, c'est celui de Fabien Bourgeon qui s'impose largement devant ceux de Vincent Bertheuil et de Simon Taponard.

Pierre Mayeur, qui anime cette année encore le Championnat de France, signe un succès dans la classe DE/2. Du côté de la Formule Renault, le jeune Kevin Petit accroche un succès, en devançant l'expérimenté Didier Chaumont.  Suivent Jérôme Debarre, qui disputait là sa première course du Championnat, et Alexandre Bole.

 

Championnat Production

La domination affichée par Pierre Courroye la saison passée semble être en passe de se confirmer cette année. Le jeune Franc-Comtois réalise une nouvelle fois un sans-faute et s'adjugeant les trois meilleurs temps sur les trois montées de courses inscrites au programme de cette 48ème Course de Côte d'Abreschviller – Saint-Quirin.

Le Champion de France inscrit donc, comme l'an dernier, son nom au palmarès de l'épreuve lorraine. Un succès qui ne souffre d'aucun conteste, puisque Pierre devance, aux termes des 2.100 mètres du tracé mosellan, son premier poursuivant de plus d'une seconde.

Un premier poursuivant qui n'est autre que le sextuple Champion de France, Nicolas Werver, qui confirme par ce résultat, la bonne tenue de sa Porsche 997 GT2. Le podium est complété par la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter qui semble avoir parfaitement cerné le maniement de sa nouvelle monture.

Yannick Poinsignon place sa BMW M3 E92 au quatrième rang, devant la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter. Le classement du GTTS/4 est complété par la Volvo TC10 S60 de Pierre Beal.

Septième au général, Paul Reutter signe son troisième succès de la saison en GT de Série, en phagocytant les débats. Il place sa Porsche 997 GT3 devant la 997 GT2 de Philippe Marion et la Porsche Cayman Cup, certes moins puissante, de Frédéric Santarelli.

La huitième place est occupée par le vainqueur du FC, Christophe Poinsignon, qui fut enfin sur une épreuve, épargné par les problèmes, et qui a eu tout le loisir d'exploiter sereinement sa Simca CG Turbo.

Dans la lutte qui opposait les Seat Léon Supercopa pour la suprématie en Groupe A, c'est la nouvelle génération qui prend l'ascendant sur l'ancienne. Non pas du côté des pilotes, puisque c'est Francis Dosières qui s'impose, mais du côté des autos, puisque le plus titré des Montagnards en activité dispose d'une MK3 et qu'il devance les MK2 d'Antoine Uny et de Jérôme Janny. Bruno Fra remporte la classe A/4 au volant de sa BMW M3, devant la Clio Cup 4 de Yann Machka.

Au volant de la BMW M3 avec laquelle l'an dernier Antoine Uny a remporté le Challenge Open N/4, Jean-François Ganevat signe un succès. Il devance dans ce groupe N la Mitsubishi Lancer de Gaëtan Jannel, la M3 de Yannick Martin et la Renault Mégane RS de Pascal Cat. A noter que Louis Granjon, en proie à un problème technique, a dû renoncer. A noter également que Jimmy Ermann, animateur du Championnat, remporte la classe N/2.

Jean Turnel disputait à Abreschviller sa première épreuve de la saison. Un retour gagnant pour la référence en F2000, qui impose sa Peugeot 306 S16. Il devance les Citroën Saxo VTS de Gaëtan Petitdemange et de Henry Schaellebaum. Suivent Joseph Carlesso (Peugeot 106) et Brice Pierrat. Luc Ermann, engagé cette saison en F2000/1, termine troisième de sa classe au volant de sa Peugeot 106 Maxi.

Les animateurs du GTTS/1 doivent languir que Jean-Michel Lestienne dispose enfin du volant de sa Ginetta. Il domine en effet une nouvelle fois la petite classe du GTTS, en devançant Cindy Gudet, première féminine de la série B, et Daniel Demare.

 

Championnat VHC

La vingtaine de concurrents engagés sur la 13ème Course de Côte d'Abreschviller – Saint-Quirin ont vécu un magnifique week-end mosellan. La pluie tant redoutée a finalement épargné le massif du Donon, et c'est sous des températures quasi-estivales que se sont déroulés les débats.

Pilote la plus rapide du Groupe 1 lors des essais, l'Allemande Jene Ute confirme en course, en imposant sa Mini GT devant la BMW 2002 de François Schmitt.

Du côté du Groupe 2, la hiérarchie établie hier samedi lors des essais n'a pas connu de bouleversement. Alexandre Chamagne réalise la meilleure performance au volant de sa Ford Escort RS2000, en devançant la Volkswagen Scirocco de la Championne de France, Viviane Bonnardel. Auteur du troisième temps lors des essais, l'Allemand Thomas Poppe place à nouveau sa Mercedes 500 SLC AMG à cette position. On retrouve à la quatrième place la BMW 323 I de Christian Riehl, alors que Daniel Louis, huitième de ce Groupe 2, a été victime d'un début d'incendie sur son Opel Commodore, lors de la deuxième montée de course.

Le Luxembourgeois Francis Kienert a pu profiter pleinement de son week-end lorrain sans être sous pression. Il était en effet seul représentant d'un Groupe 3 dans lequel il impose sa Porsche 911.

La victoire en Groupe 4 revient au Suisse Walter Pauli, qui place son Alpine A110 devant la Porsche 911 de Michel Torcat, et la Simca 1200 S de Jean-Marie Pierron.

Une nouvelle fois, c'est Jean-Marc Debeaune qui réalise la meilleure performance du week-end. Un temps scratch qui lui permet d'offrir à sa Van Diemen RF 82 un succès en Groupe 8/9, devant la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence et la MK 25 de Sébastien Brisard. Suivent la Martini MK 15 de Michel Ritzenthaler et l'Axone 1600 de Jacky Bonnot.

 

3 – ABRESCHVILLER - ST QUIRIN

 

3ème manche du Championnat de France 2018, les 28 & 29 avril - à 15 km de Sarrebourg (Moselle)

48ème édition, 13ème édition VHC organisée par l'Association COCCA.

Longueur : 2.100 mètres - Dénivellation : 105 m - Pente moyenne : 5 %

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 47'405 – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 0''031 – 3. P. Zajelsnik (Norma M20 FC) à 0''903 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 1''613 – 5. K. Durot (Norma M20 FC) à 5''665 – 6. A. Loeuilleux (Tatuus Formula Master) à 5''698 – 7. J. Français (Norma M20 FC) à 6''182 – 8. M. Cotleur (Norma M20 F) à 6''277 – 9. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 6''371 – 10. B. Ritchen (Dallara F312) à 6''400.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12 C) 55''178 – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 1''030 – 3. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 1''265 – 4. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 2''039 – 5. C. Schmitter (Porsche 997 GT3) à 3''093 – 6. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 4''896 – 7. P. Reutter (Porsche 997 GT3) à 5''521 – 8. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 5''566 – 9. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 5''854 – 10 A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 6''082

 

Prochaine épreuve :

4 – TEURSES THEREVAL – AGNEAUX

4ème manche du Championnat de France 2018 les 12 & 13 mai, à 5 km de Saint-Lô (Manche)

37ème édition, organisée par l'ASA du Bocage.

 

Contacts : Philippe Leredde

Tel : 06.17.34.40.62 – leredde.philippe@orange.fr

Asa du Bocage, Chez Philippe Leredde

1, le Mesnil Corbet - 50160 St Amand Village.

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Renseignements et résultats sur www.ffsa.org - www.asa-bocage.com et www.cfm-challenge.com

Back to Top