Actualités

Montagne
25/08/2018 FFSA

Beau duel alpin en perspective

Le combat est lancé sur les pentes de Chamrousse entre les deux prétendants au titre, Sébastien Petit et Geoffrey Schatz. Et ce samedi soir, à l’issue des essais, c’est Schatz qui mène le bal pour 23 millièmes !

Du côté des Production, Pierre Courroye a dominé les débats ce samedi © Nicolas Millet

Championnat Sport

C'est sous un ciel chargé de lourds nuages et par des températures particulièrement fraîches, que les concurrents engagés sur la Course de Côte de Chamrousse ont dû évoluer en ce samedi. Ciel couvert, mais la pluie n'est pas venue perturber les débats et la visibilité est restée excellente sans l'apparition de nappes de brouillard toujours redoutées sur les cimes alpines.

Le duel attendu entre Sébastien Petit et Geoffrey Schatz est d'ores et déjà engagé. Ce matin, lors de la première montée d'essais, c'est le Champion de France qui signait la meilleure performance devant le fer de lance du Team Schatz Compétition. Mais sur la seconde montée d'essais, le jeune bourguignon sera le plus rapide et réalisera la meilleure performance du jour, 23 millièmes devant son adversaire, alors victime d'un tête-à-queue.

Cyrille Frantz poursuit pour sa part le développement de son Osella PA 30 à moteur Cosworth, qu'il place à la troisième place derrière les deux Norma, CN+ et E2-SC. C'est la Norma à moteur 4 litres de David Meillon qui occupe la quatrième place, devant l'Osella ES2-SC de Benjamin Vielmi. Là encore la lutte est engagée pour l'accession au podium. Le classement des E2-SC est complété par la Norma de Martine Hubert.

Leader des monoplaces, Marcel Sapin pointe au sixième rang et mène la classe DE/8 devant une autre Tatuus Formule Master, celle de Fabrice Flandy. Septième au scratch, Billy Ritchen boucle ces essais en tête des F3 en devançant Alban Thomas, David Guillaumard et Thomas Clausi. Suivent Didier Brun, Raynald Thomas, Steeve Zerafa et la première féminine, Emeline Bréda.

C'est à la huitième place que l'on retrouve le leader des Protos 2 litres et c'est Maxime Cotleur qui prend ce soir l'avantage en plaçant sa Norma 91 millièmes devant celle de Julien Français. Etienne Pernot pointe à la troisième place devant Emmanuel Arbant et Maxime Basset. Suivent l'Osella de Pascal Campi et la Norma de Stéphane Krafft.

Pas de réelles surprises du côté du CM où Fabien Bourgeon domine les débats en plaçant son TracKing devant celui de Gilles Depierre. Du côté des Formule Renault, on retrouve en tête Arthur Fiard qui devance Kevin Petit, Didier Chaumont et Alexandre Bole.

 

Championnat Production

Le Champion de France Production a une nouvelle fois dominé les débats à l'occasion des essais de la Course de Côte de Chamrousse. Pierre Courroye impose en effet sa McLaren MP4 12C avec plus de sept secondes d'avance sur son premier poursuivant.

Un premier poursuivant qui a pour nom Yannick Poinsignon. Le Vosgien joue les premiers rôles en ce samedi en plaçant sa BMW M3 E92 au deuxième rang. Il devance la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter qui pointe à seulement quatre dixièmes, ce qui laisse présager une belle confrontation demain, sur les trois montées de courses.

Une confrontation à laquelle pourrait se mêler Nicolas Werver. Malchanceux, l'Alsacien a été victime d'un tête-à-queue, lors de la seconde montée disputée ce samedi, et pointe au quatrième rang. Il devance la Volvo TC10 S60 de Pierre Beal, qui fait là son retour sur le Championnat. Jacques Herfeld (Porsche 997 GT3 R) et la Ginetta G55 de Jean-Michel Lestienne complètent le classement GTTS/4.

Victime d'une touchette lors de la première montée, suite au blocage de la pédale d'accélérateur de sa Porsche 997 Cup, Ronald Garces n'a pas été en mesure de boucler ces essais. Sa monture laisse entrevoir les stigmates de cette touchette sur les ailes avant et arrière droites.

Au sixième rang, on retrouve le leader du Groupe A, Jérôme Janny, dont la Seat Léon Supercopa MK2 devance la MK3 de Francis Dosières de quatre dixièmes. La troisième place est occupée par une autre Supercopa MK2, celle de Michael Terrasson, qui devance les Seat d'Antoine Uny, Gilles Darmochod et Pascal Derré. Yann Machka place sa Clio Cup en tête de la classe A/4 devant la BMW M3 d'Yves Dubrana et la Seat Ibiza Trophy de Laurent Leo.

Paul Reutter, leader du GT de Série au volant de sa Porsche 997 GT3, occupe la septième place. Il devance dans sa catégorie, la Porsche GT2 de Philippe Marion, qui n'a pris part qu'à la première montée, et la Porsche Cayman, moins véloce, de Frédéric Santarelli.

Neuvième au scratch, Christophe Poinsignon mène le bal en FC au volant de sa Simca CG Turbo. Il faut remonter au douzième rang pour retrouver le leader du F2000, en l'occurrence Samuel Durassier, dont la Honda Civic Type R devance la Peugeot 206 de Michael Gley. Guy Fiard (Citroën Saxo), complète le podium de ces essais en F2000 en devançant les Clio de Martin Forge et de Brice Pierrat.

Vétéran du Championnat, Louis Granjon place sa BMW M3 en tête du Groupe N en devançant les Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet et Jean-Michel Gotteri. Jimmy Ermann (Peugeot 206) pointe pour sa part en tête de la classe N/2.

C'est Jean-Marc Vernex qui signe la meilleure performance du jour du côté des Mitjet en devançant Florian Bartaire et Cindy Gudet. Suivent David Gillet et Daniel Demare.

 

Championnat VHC

Malgré des températures particulièrement fraîches, qui rendaient difficile la ''chauffe'' des pneumatiques, la quarantaine de Véhicules Historiques de Compétition qui a pris part aux essais de la Course de Côte de Chamrousse a pu pleinement s'exprimer.

Pilote le plus rapide du Groupe 8/9, Eric Bady signe le meilleur chrono scratch de ces essais, en plaçant sa Martini MK 14 devant la Van Diemen RF82 du Champion de France des ''Voitures Ouvertes'', Jean-Marc Debeaune. Jean-François Taponard positionne sa Martini MK 33 au troisième rang de ce Groupe 8/9, devant l'Axone de Jacky Bonnot, et la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence.

Pascal Ferretti termine une nouvelle fois ces essais en leader du Groupe 6/7. A la suite de sa Marcadier JF01, on retrouve la Geri RB8 de Stéphane Galiussi et la Marcadier de Frédéric Assenault. Jean-Charles Massu est crédité du quatrième temps au volant de sa Tiga SC 81, devant la Le Gallen de Bernard Cayrier.

La surpuissante Porsche 935 de Jean-Marie Almeras, troisième au scratch de ces essais, s'impose en tête du Groupe 5, devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot et la Jidé Original de Gabriel Lejeune.

C'est une Porsche 911, celle de Michel Torcat, qui réalise la meilleure performance en Groupe 4. Claude Provost et Jean-Claude Demessine placent leurs Alpine respectivement aux deuxième et troisième rangs, devant les Porsche 911 de Jean-François Mejanel, Daniel Klerous et Roger Guelpa.

Pour moins de deux secondes, Norbert Rieu prend l'ascendant sur Frédéric Henneton en Groupe 3, en plaçant sa Porsche 911 devant celle de son rival du jour.

Eddy Antoine signe la meilleure performance du jour en Groupe 2, où sa BMW 323 I devance la Volkswagen Scirocco de la Championne de France des ''Voitures Fermées'', Viviane Bonnardel. La BMW 2002 de Nicolas Riehl occupe le troisième rang devant la Ford Escort RS2000 de Maurice Bick, la BMW 323 I d'Anthony Rolais, la BMW 2800 CS d'Alexandre Delaye, l'Opel Commodore de Daniel Louis, et la Renault 8 Gordini de Gérard Toral.

L'Allemande Ute Jene mène sa course seule en Groupe 1 au volant de sa Mini, alors que du côté du Groupe A, Charly Cauchois place sa BMW 635 CSI devant la BMW 323 de Jean-Yves Pierrel.

Back to Top