Actualités

Rallye
24/11/2018 FFSA

CFR - VAR - Le cavalier seul de Yoann Bonato !

Cette deuxième étape n’a pas eu d’incidence sur la domination de Yoann Bonato (Citroën C3 R5) !

Yoann Bonato - Benjamin Boulloud (Ctroën C3 R5 - Team CHL Sport Auto) © MAP / FFSA

Le leader du Team CHL Sport Auto a parfaitement géré son effort aujourd’hui et devance toujours les Hyundai i20 R5 de Stéphane Sarrazin (Team Sarrazin Motorsport) et Bryan Bouffier (Team CPI Enjolras).

CHAMPIONNATS

Scratch : 

Déjà intouchable hier, Yoann Bonato a de nouveau fait preuve de maîtrise pour accentuer, puis gérer l’écart avec ses poursuivants. En attaquant en début de journée, puis en relâchant l’effort cet après-midi, le double Champion de France possède une solide avance sur Stéphane Sarrazin et se dirige vers un quatrième succès cette saison. Derrière ces deux hommes, Bryan Bouffier occupe toujours la troisième place mais reste sous la menace de Laurent Pellier et Nikolay Gryazin (Skoda Fabia R5). Le premier cité commence à bien maîtriser la Citroën C3 R5 du Team CHL Sport Auto et le second s’est offert deux meilleurs temps aujourd’hui. Sixième ce soir, Quentin Gilbert s’est bien défendu après une première étape compliquée et reste, lui aussi, dans le coup pour monter sur le podium. À l’inverse, William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco) a passé une journée difficile mais reste bien accroché à la septième position. Anthony Fotia (Citroën C3 R5) complète le top huit au terme d’une étape où il s’est mis en valeur par quelques performances notables. Cette deuxième journée de course a fait de nombreux dégâts avec l’abandon de nombreux pilotes. Après Bruno Riberi (Skoda Fabia R5) (sortie de route dans l’ES5) et Mattias Adielsson (Citroën C3 R5, Sainteloc Junior Team) (touchette dans l’ES6), c’est Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5) qui est parti à la faute dans l’ES8. Le Champion de France des Rallyes Junior 2018, qui ne cessait d’étonner depuis le départ et se rapprochait du podium après des temps de tout premier ordre ce matin, s’est fait piéger sur un des nombreux pièges de l’ES8.

TROPHEE MICHELIN

Plus à l’aise aujourd’hui, Quentin Gilbert récupère les commandes du Trophée Michelin ‘R5’ au détriment de William Wagner. Les deux Vosgiens devancent au classement Anthony Fotia et le vainqueur du ‘Michelin’ 2018, Pierre Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ). ‘Hors R5’, la passe d’armes se poursuit entre les Renault Clio R3T de Cédric Robert (Team CHL Sport Auto) et ‘Manu’ Guigou et pour l’instant, c’est le Stéphanois qui est bien placé pour l’emporter demain. A bonne distance des deux hommes de tête, on retrouve la Peugeot 205 GT2 F214 de Sébastien Dommerdich (Team JSA Yacco).

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Rien ne perturbe le Team CHL Sport Auto de Yoann Bonato et Cédric Robert qui mène toujours la danse chez les ‘Teams’. Parfaitement représenté par Stéphane Sarrazin et Yohan Rossel (Peugeot 208 R2), le Team Sarrazin Motorsport pointe au deuxième rang devant le Team JSA Yacco de Sébastien Dommerdich et Jérôme Aymard (Citroën DS3 R1) et le le Team FJ de Pierre Roché et Nicolas Schifano (Renault Mégane Maxi). Les Abarth 124 Rally de Nicolas Ciamin et Kurt Vanderspinnen permettent au Team Milano Racing d’occuper le cinquième rang. Le classement est complété par le Sainteloc Junior Team d’Aki Sahila (Peugeot 208 R2) et d’Alexandre Mollard (Peugeot 208 R2), le Team CPI Enjolras de Bryan Bouffier et Pascal Enjolras (Hyundai i20 R5), le Team 2C Compétition de Quentin Gilbert et Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5) et le Team Minerva Oil de Julien Marty (Renault Clio R3).

CLIO R3T TROPHY FRANCE

Florian Bernardi poursuit son cavalier seul au sein du Clio R3T Trophy France puisqu’il possède ce soir plus de trois minutes d’avance sur son plus proche poursuivant, Guillaume Jean. Cependant, le suspense reste entier pour la troisième place puisque Mathieu Walter, Sara Williams, Pascal Aimé et Olivier Delaporte sont regroupés en quinze petites secondes.

208 RALLY CUP

Intouchable ce week-end, Hugo Margaillan domine toujours la meute des Peugeot 208R2 en 208 Rally Cup. Gestionnaire, Yohan Rossel est toujours solidement accroché à sa deuxième place en devançant le Niçois Xavier Quinsac, auteur d’une belle deuxième étape.

ILS ONT DIT

Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), leader : « Ce n’était pas facile aujourd’hui ! Les conditions étaient changeantes, ça glissait beaucoup. C’était très aléatoire mais on doit aimer ça puisque l’on est en bonne position. Être en tête et gérer, ce n’est jamais une situation évidente surtout avec une spéciale comme Vidauban qui n’est jamais facile.  »

Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport), deuxième : « Le bilan est positif puisque je suis deuxième mais je ne laisse que quatorze secondes à Yoann contre vingt-six hier. J’ai très peu d’adhérence et je n’arrive pas à attaquer. Il faut que j’arrive à trouver les bons réglages. On va travailler demain matin avant la dernière boucle. Même si il n’y a que trois spéciales à parcourir demain, ce sera une longue journée. »

Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras), troisième : « Nous avons changé quelques réglages sur la voiture aujourd’hui et ça allait mieux. Cet après-midi, j’avais des informations sur une route sèche et je suis parti en 21, c’était difficile. »

LE BILAN APRÈS L’ETAPE 2

11 épreuves spéciales (1 annulée)

Meilleurs temps : Bonato 6 (dont 1 ex-aequo), Michel 2, Gryazin 2, Wagner 1 (dont 1 ex-aequo).

Leaders : 

ES1 à ES2 : Michel

ES3 à ES10 : Bonato

Classement après ES10 (fin étape 2)

1.Bonato/Boulloud (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) en 1h22m01s3

2.Sarrazin/Renucci (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) + 40s9

3.Bouffier/Derousseaux (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) + 1m17s7

4.Pellier/Combe (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) + 1m18s7

5.Gryazin/Federov (Skoda Fabia R5) + 1m29s5

6.Gilbert/Jamoul (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) + 1m31s1

7.Wagner/Millet (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco) + 2m03s6

8.Fotia/Sirugue (Citroën C3 R5) + 3m02s8

9.Arzeno/Roche (Skoda Fabia R5) + 3m17s2

10.Roché/Roché (Skoda Fabia R5, Team FJ) + 3m29s7

PRINCIPAUX ABANDONS ÉTAPE 2

Bruno Riberi (Skoda Fabia R5) sortie de route dans ES5, Mathieu Franceschi (Ford Fiesta R2) mécanique entre ES5 et ES6, Mattias Adielsson (Citroën C3 R5, Sainteloc Junior Team) mécanique suite touchette dans ES6, Pascal Enjolras (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) mécanique entre ES7 et ES8, Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5) sortie de route sans gravité dans ES8, François Delecour (Ford Escort RS Cosworth) mécanique entre ES8 et ES9.

Back to Top