Actualités

Rallye
23/11/2018 FFSA

CFR - Var - Yoann Bonato passe entre les gouttes !

Fraichement titré dans les Cévennes il y a un mois, Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) poursuit sur sa lancée en terminant cette première journée en tête.

Yoann Bonato - Benjamin Boulloud (Ctroën C3 R5 - Team CHL Sport Auto) © MAP / FFSA

Après quatre spéciales, le pilote des Deux-Alpes devance Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) et Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5 R5, Team CPI Enjolras).

CHAMPIONNATS

Scratch : 

Cette étape inaugurale s’est révélée difficile pour les ténors du ‘CFR’ ! Sur des spéciales rendues délicates par les nombreuses coulées d’eau dues aux fortes pluies tombées avant le rallye, c’est Sylvain Michel (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) qui part le plus vite. Auteur des deux premiers meilleurs temps, le Savoyard se fait piéger sur un freinage de l’ES3 et laisse les commandes de l’épreuve à Yoann Bonato. Le double Champion de France impose son rythme dans cette même ES3 et creuse un écart important sur ses adversaires. Disputée de nuit, l’ES4 ne change rien puisque Bonato se montre, là encore, redoutable et rentre en tête à Sainte-Maxime. Son dauphin ce soir n’est autre que Stéphane Sarrazin. Pilote éclectique s’il en est, le Gardois prouve une nouvelle fois sa rapidité qu’elle que soit la discipline pratiquée en étant le seul à suivre le rythme imposé par le leader. Le patron-pilote devance Bryan Bouffier qui, aux commandes de sa Hyundai i20 R5 (Team CPI Enjolras), s’est bien repris en fin de journée après un début de rallye difficile. Pour son premier rallye au volant de la Citroën C3 R5 du Team CHL Sport Auto, Laurent Pellier occupe une brillante quatrième place et confirme ainsi le potentiel entrevu il y a quinze jours sur la terre du Vaucluse. C’est le Russe Nikolay Gryzain qui se classe cinquième en se montrant une nouvelle fois dans le coup, comme à chacune de ses apparitions en ‘CFR’. Difficile de trouver des superlatifs pour souligner la prestation d’Adrien Fourmaux aujourd’hui qui conclut cette étape au sixième rang. Pour sa première apparition au volant d’une Ford Fiesta R5 et sur une épreuve qu’il découvre, le pilote Rallye Jeunes FFSA 2017 et Champion de France des Rallyes Junior 2018 a tout simplement été remarquable. Avec un cinquième temps dans l’ES3 et un troisième temps dans l’ES4, le Nordiste s’intercale parmi les meilleurs pilotes français ! William Wagner (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco), Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition), Jean-Baptiste Franceschi (Skoda Fabia R5) et Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5) complètent le top huit.

TROPHEE MICHELIN

En ‘R5’ William Wagner s’est montré à son avantage et mène les débats devant Quentin Gilbert. Derrière ces deux hommes, séparés par 2s8 ce soir, on retrouve Pierre Roché (Skoda Fabia R5) qui n’a jamais paru à l’aise sur ce début de rallye. Quatrième, Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) précède au classement Anthony Fotia qui effectue des débuts encourageants pour sa découverte de la Citroën C3 R5. ‘Hors R5’, Cédric Robert (Renault Clio R3T, Team CHL Sport Auto) s’est montré intouchable en remportant les quatre spéciales du jour. Le Stéphanois devance son ‘meilleur ennemi’, Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) mais l’écart reste faible (15s4) et l’affrontement devrait être intéressant à suivre demain ! Jérémie Turco (Peugeot 207 S2000), troisième, et Sébastien Dommerdich, (Peugeot 205 GTI F214, Team JSA Yacco), quatrième, pointent à plus de deux minutes des leaders.

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Le Team CHL Sport Auto a une fâcheuse tendance à tuer le suspense chez les ‘Teams’ cette saison ! Grâce à Yoann Bonato et Cédric Robert, l’équipe ardéchoise devance le Team Sarrazin Motorsport de Stéphane Sarrazin et Yohan Rossel (Peugeot 208 R2) et le Team Milano Racing représenté par les Abarth 124 Rally de Nicolas Ciamin et Kurt Venderspinnen. Suivent dans l’ordre du classement, le Team JSA Yacco de William Wagner et Sébastien Dommerdich, le Team CPI Enjolras de Bryan Bouffier et Pascal Enjolras (Hyundai i20 R5), le Team Minerva Oil de Julien Marty (Renault Clio R3), le Team 2C Compétition de Quentin Gilbert, le Team FJ de Pierre Roché et Jean-Mathieu Leandri (Skoda Fabia R5) et le Sainteloc Junior Team de Matthias Adielsson (Citroën C3 R5).

CLIO R3T TROPHY FRANCE

Absent à Vendôme après s’être offert la victoire en Clio R3T Trophy France au Mont-Blanc, Florian Bernardi étrenne son titre avec panache dans le Var puisqu’il possède deux minutes d’avance sur son plus proche poursuivant ce soir, Guillaume Jean.

208 RALLY CUP

Il est bien difficile d’établir une hiérarchie au terme de cette étape en 208 Rally Cup avec les nombreux temps forfaitaires attendus tard dans la soirée. Cependant, Hugo Margaillan s’est montré intouchable avec trois meilleurs temps en autant de spéciales disputées. Le Varois devançait les frères Rossel (Yohan et Léo) avant l’ES4.

ILS ONT DIT

Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), leader : « Même si Sylvain Michel a abandonné, nous ne sommes pas seuls avec Stéphane Sarrazin derrière. La bagarre va continuer. Je suis content d’avoir terminé la journée car c’était difficile aujourd’hui, surtout dans la dernière qui était un morceau. »

Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport), deuxième : « Je n’ai pas roulé depuis le Monte-Carlo mais ça a été quand même. Sur la fin de la boucle je suis resté trop prudent. On a pris du plaisir donc ça va, mais il va falloir augmenter le rythme demain car pour l’instant, Yoann va trop vite ! »

Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras), troisième : « Nous n’avons pas roulé sur un bon rythme aujourd’hui. C’est embêtant mais c’est comme ça. Les spéciales sont belles, on verra bien ce qu’il va se passer demain.»

LE BILAN DE L’ETAPE 1

4 épreuves spéciales

Meilleurs temps : 

Bonato 2, Michel 2.

Leader : 

ES1 à ES2 : Michel

ES3 à ES4 : Bonato

Classement après ES4 (fin étape 1)

1.Bonato/Boulloud (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) en 37m33s3

2.Sarrazin/Renucci (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) + 26s2

3.Bouffier/Derousseaux (Hyundai i20 R5, Team CPI Enjolras) + 57s8

4.Pellier/Combe (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) + 1m03s2

5.Gryazin/Federov (Skoda Fabia R5) + 1m05s1

6.Fourmaux/Parent (Ford Fiesta R5) + 1m05s5

7.Wagner/Millet (Ford Fiesta R5, Team JSA Yacco) + 1m08s7

8.Gilbert/Jamoul (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) + 1m11s5

9.Franceschi/Courbon (Skoda Fabia R5) + 1m28s4

10.Arzeno/Roche (Skoda Fabia R5, Team FJ) + 1m42s5

PRINCIPAUX ABANDONS

Raphaël Astier (Abarth 124 Rally, Team Milano Racing) mécanique entre ES1 et ES2, Sylvain Michel (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) sortie de route sans gravité dans ES3, Quentin Giordano (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorpsort) raison personnelle entre ES3 et ES4, Thibault Durbec (DS 3 WRC), sortie de route sans gravité dans ES4.

Back to Top