Actualités

Montagne
30/05/2018 FFSA

Cap sur la Bretagne pour l’ultime rendez-vous de l’Ouest !

En conclusion de la campagne de l’Ouest, qui a débuté en Normandie avant de passer par l’Anjou, les animateurs du Championnat de France se retrouveront ce premier week-end de juin en Bretagne, à l’occasion de la Course de Côte de Saint Gouëno.

David Meillon occupe actuellement la deuxième place du Championnat, à égalité de points avec Seb Petit. © Nicolas Millet

​Championnat Sport

On se souvient que l'an dernier, la Course de Côte de Saint Gouëno fut le théâtre d'une confrontation de haut vol entre Sébastien Petit et Geoffrey Schatz. Et il avait fallu toute la détermination du pilote du Team Petit CroisiEurope, pour qu'il parvienne à l'issue de la dernière montée, à placer sa Norma à moteur 4 litres devant la F3000 du jeune bourguignon.

Pour cette 35ème édition, les cartes sont rabattues… Sébastien Petit a délaissé son Proto CN+ pour une Norma en configuration européenne, et Geoffrey Schatz a troqué sa vénérable Reynard F3000 contre une Norma 4 litres plus performante. Une nouvelle distribution, qui donne du fil à retordre aux pronostiqueurs les plus obstinés. Vainqueur le week-end dernier à La Pommeraye, où il établissait un nouveau record de la piste, Sébastien Petit mettra tout en œuvre pour poursuivre sur sa lancée et signer en Bretagne un nouveau succès.

Mais il est clair que Geoffrey Schatz aura à cœur de défendre sa position de leader du Championnat, en gardant à l'esprit qu'un succès dans les Côtes-d'Armor aura pour effet d'assoir sa position. On peut donc s'attendre à une nouvelle confrontation où les deux hommes se disputeront la victoire à coup de dixièmes de secondes, avec en point de mire le record établi par Nicolas Schatz en 2016, en 1'13''077.

Deuxième du Championnat à égalité de points avec Seb Petit, David Meillon visera une nouvelle fois une place sur le podium au volant de sa Norma à moteur 4 litres BMW. Dans le sillage des deux prétendants au titre, il aura comme principal objectif de réduire l'écart qui le sépare de la première place. David ne manquera pas de poursuivre sa progression régulière, avec une auto qui, si elle lui a donné de belles satisfactions, l'a également obligé à composer avec de nombreux soucis techniques.

Côté soucis techniques, Martine Hubert n'a pas été épargnée. La Normande tente de conserver sa pugnacité et un moral au beau fixe, face à une accumulation de problèmes qui l'empêche de tirer pleinement profit de sa Norma E2-SC.

Du côté des F3, absent à Thèreval et à La Pommeraye, l'Alsacien Billy Ritchen a bien l'intention de jouer les premiers rôles. Il devra pour s'imposer devancer David Guillaumard, vainqueur de la catégorie en terre angevine. La Championne de France en titre, Sarah Louvet, qui s'est imposé en F3 lors de sa dernière participation à Thèreval, a terminé deuxième des F3 à Saint Gouëno l'an dernier, et elle pourrait bien s'immiscer dans la lutte en tête. Mais il faudra compter avec d'autres animateurs du Championnat, tels que Clément Lebot ou Etienne Debarre, ou avec un jeune de la trempe de John Nicol.

L'an dernier, Julien Français avait phagocyté les débats sur les épreuves de l'Ouest, en s'imposant à trois reprises en CN/2. Vainqueur le week-end dernier et cinquième au scratch à La Pommeraye, le sociétaire du Team Petit CroisiEurope aura le statut de favori. Face à lui, on retrouvera Olivier Augusto, troisième à La Pommeraye, mais également le Champion de France 2ème Division Dimitri Pereira. Seront présents des pilotes d'expérience tels que Serge Thomas ou Jean-Jacques Louvet. Il faudra également compter avec de jeunes pilotes talentueux tels qu'Anthony Le Beller ou Kevin Durot.

Les trois TracKing, engagés cette saison sur le Championnat de France, seront de la partie en Bretagne. Fabien Bourgeon tentera donc de signer une nouvelle victoire en devançant Simon Taponard et Gilles Depierre.

Du côté des Formule Renault, comme son grand frère, Kevin Petit tentera de poursuivre dans la continuité de La Pommeraye et de remporter une nouvelle victoire dans la catégorie. Pour cela, il devra devancer notamment Jérôme Debarre et Marie Cammares.

 

Championnat Production

Du côté du Championnat Production, une nouvelle fois les débats semblent ouverts à l'heure d'affronter cette Course de Côte de Saint Gouëno. Et une nouvelle fois les pilotes alsaciens devraient être à la fête.

Les deux derniers Vice-champions de France en titre, Christian et Philippe Schmitter, auront pour objectif se signer en Bretagne leur premier succès de la saison. Leader du Championnat Production, Philippe Schmitter se fixera bien évidemment pour mission de conserver sa position, et pour cela rien de mieux que de tenter d'imposer sa Renault R.S. 01. Christian, de son côté, tentera de placer sa Porsche 997 GT3 R au premier rang, afin de gommer un début de saison parfois difficile.

Il faudra nécessairement compter sur un troisième Alsacien en la personne du sextuple Champion de France, Nicolas Werver, qui devrait logiquement retrouver le Championnat au volant d'une Porsche 997 GT2 ayant subi les réparations nécessaires, consécutive à une sortie de route. Un autre pilote venu de l'Est pourrait s'immiscer dans la lutte entre Alsaciens. En effet, au volant de sa BMW M3 E92, Yannick Poinsignon a de sérieux arguments à faire valoir. Au sein du GTTS/4, Jean-Michel Lestienne poursuivra l'apprentissage de sa Ginetta G55, bien différente de la Mitjet avec laquelle il évoluait précédemment.

Des Mitjet qui ne manqueront pas d'offrir le spectacle. Parmi les animateurs de la classe GTTS/1 on retrouve Jean-Michel Godet face à Gwenaël Vaillant et Stéphane Le Crom. Une nouvelle fois, Frédéric Santarelli sera esseulé en GT de Série, ce qui ne l'empêchera pas d'assurer le show avec une Porsche Cayman toujours spectaculaire.

Victorieux du Groupe A à La Pommeraye, Jérôme Janny pointe à la troisième place du Championnat, et leader du Groupe A. Comme l'an dernier, le Lorrain tentera d'imposer sa Seat Léon Supercopa MK2. Ses rivaux les plus acharnés seront à n'en pas douter Francis Dosières et Antoine Uny, tous deux aux volants de Supercopa, le premier nommé disposant d'une MK3, le second d'une MK2. Saint Gouëno nous offrira également l'occasion d'assister à une nouvelle confrontation entre les Dupont, Sébastien et Julien alignent en effet leurs Léon au départ.

Seul représentant de la classe 4 du Groupe N, Pascal Cat devrait être en mesure de signer un nouveau succès de groupe, ce qui lui permettra d'augmenter encore son inaccessible record.

Forfait à La Pommeraye, on peut espérer que Samuel Durassier (Honda Civic) soit présent à Saint Gouëno, ne serait-ce que pour permettre à Brice Pierrat de ne pas être confronté uniquement à d'autres Clio dans sa classe. L'Alsacien se retrouvera en effet face à Patrick Ramus, Steve Jeanne et Christian Boullenger.

Le plateau en FC est cette année encore étoffé, et on retrouve en tête de liste le vainqueur Production à Thèreval, Christophe Poinsignon, qui aligne sa Simca CG Turbo face à la Scora de Geoffray Carcreff, ou au Jidé de Xavier Burgevin et Jérôme Moraines.

 

Championnat VHC

Pour bon nombre de pilotes, l'éloignement de la Bretagne n'incite pas à venir s'aligner sur la Course de Côte de Saint Gouëno, qui offre pourtant un cadre magnifique et une organisation sans faille. Ils seront malgré tout une dizaine à jouer le jeu, et à prendre part à la 8ème édition de l'épreuve bretonne dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition.

Venu de Haute-Savoie, Jean-Claude Gaillard alignera sa Renault 5 GT Turbo en Groupe N. Du côté du Groupe 2, on retrouvera au départ la Simca 1000 Rallye III du Haut-Saônois Philippe Ginel confronté à l'Opel Commodore du Francilien Daniel Louis.

Le Groupe 4 accueille deux Alpine face à une Porsche. Représentants de la marque française, le Viennois Jean-Claude Demessine affrontera le Picard Philippe Brebant, alors que le Haut-Savoyards Roger Guelpa arbitrera les débats au volant de sa Porsche 911.

Du côté du Groupe 5, on retrouvera la Jidé Original de l'Héraultais Gabriel Lejeune, alors que le Savoyard Fernand Santarelli évoluera également seul avec sa Tiga SC 80 dans le groupe 6/7.

Enfin du côté du Groupe 8/9, venu du Territoire de Belfort, Roger-Serge Toupence alignera sa Martini MK 32 face à la Martini MK 25 du Haut-Saônois Sébastien Brisard

 

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2018 les 2 & 3 juin, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor)

35ème édition, 8ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené

Longueur : 3.200 mètres - Dénivellation : 144 mètres - Pente moyenne : 4,5 %

 

Podiums 2017 :

Sport : 1. S. Petit (Norma M20 FC) – G. Schatz (F3000 Reynard 01L) - 3. C. Frantz (Norma M20 FC)

Production : 1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) – 2. A. Cosson (Porsche 997 GT3 Cup) – 3. G. Carcreff (Scora Maxi)

 

Record : 1'13''077 par Nicolas Schatz en 2016

 

Déroulement : Vendredi 1er juin – Vérifications administratives et techniques

Samedi 2 juin - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 3 juin – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

 

Contact : Olivier Henry : 06.86.41.10.30 - contact@coursedecote-saintgoueno.com

Coordonnées : Écurie du Mené – Mairie – 22330 Saint Gouëno

Tél.: 02.96.34.43.44

Contact Paddock : Guillaume COUSIN

Tel Mobile : 06 72 36 08 80 - guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

Site web : www.coursedecote-saintgoueno.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

Back to Top