Actualités

Montagne
02/06/2018 FFSA

Chaude journée sous le soleil breton

Sous un soleil et des températures estivales, les concurrents engagés à Saint Gouëno ont pu pleinement exprimer leur talent. A l’issue de la journée d’essais, Sébastien Petit et Nicolas Werver sont crédités des meilleurs chronos.

Nicolas Werver aux commandes des essais en Production. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Le soleil et une ambiance de fête régnaient en maitre ce samedi sur la région du Mené où se tient la sixième manche du Championnat de France de la Montagne. Une météo particulièrement propice pour délivrer le plein rendement des bolides engagés sur la Course de Côte de Saint Gouëno.

Pilotes le plus rapide lors des deux montées d'essais disputées dans l'après-midi, Sébastien Petit termine donc la journée en plaçant sa Norma M20 FC à moteur 3 litres au sommet de la hiérarchie. Le pilote du Team Petit CroisiEurope devance ce soir son principal rival, Geoffrey Schatz, dont la Norma CN+ pointe au deuxième rang. Demain, c'est à l'occasion des trois montées de course que les deux pilotes auront à cœur de se départager.

Au troisième rang, on retrouve la deuxième Norma à moteur 4 litres engagée sur cette épreuve, celle de David Meillon qui semble solidement accroché à cette position sur le podium.

Dans la lutte que se livrent les pilotes évoluant en aux volants de Protos 2 litres, c'est Julien Français qui mène les débats en ayant d'ores et déjà battu le meilleur chrono signé jusqu'alors par un CN/2. Dans sa catégorie, il devance Kevin Durot, Anthony Le Beller et Dimitri Pereira… Une nouvelle fois la jeune garde monopolise les premiers rangs. Mais les plus expérimentés n'ont pas dit leur dernier mot, et ce soir, Serge Thomas pointe en embuscade.

Il faut remonter au septième rang pour trouver la première F3, en l'occurrence celle de David Guillaumard. Il devance celui qui se présente comme son principal adversaire, Billy Ritchen qui découvrait le tracé. John Nicol occupe la troisième place devant Etienne Debarre et Clément Lebot. Manque à l'appel Sarah Louvet, qui victime d'un début d'incendie sur sa Dallara F303 alors qu'elle abordait ''le Fer à Cheval'', est contrainte à l'abandon. Un abandon qui laisse Martine Hubert esseulée dans sa quête de la Coupe des Dames, la pilote Normande ne pouvait que se désoler des infortunes dont était victime son adversaire.

Le combat pour la suprématie en CM tourne pour le moment à l'avantage du TracKing de Fabien Bourgeon qui devance les Silver Car de Denis Pilet et de François-Xavier Thievant. Vincent Bertheuil place son TracKing au quatrième rang devant ceux de Simon Taponard et de Gilles Depierre.

Une nouvelle fois la lutte est sans merci du côté des Formule Renault ou Etienne Debarre ne devance Kevin Petit de que 191 millièmes. Marie Cammares complète le podium de ces essais au sein de la classe DE/7.

 

Championnat Production

Cette 35ème Course de Côte de Saint Gouëno marque le retour aux affaires de Nicolas Werver après ses absences sur les deux manches précédentes. Un retour fracassant puisque l'Alsacien place sa Porsche 997 GT2 au premier rang de ces essais.

Des Alsaciens qui, comme attendu, sont particulièrement incisifs puisqu'ils monopolisent les premières places. A seulement 75 millièmes de Werver on retrouve la Renault R.S 01 de Philippe Schmitter, qui devance la Porsche 997 GT3 R de son frère Christian.

Dans le sillage des Alsaciens, on retrouve les frères Poinsignon. Yannick place sa BMW M3 E92 au quatrième rang, devant la Simca CG Turbo de Christophe, le leader du FC. Jean-Michel Lestienne, au volant de sa nouvelle Ginetta G55, complète le classement du GTTS/4.

Du côté du FC, dans le sillage de Christophe Poinsignon, on retrouve la Scora Maxi de Geoffray Carcreff et la Jidé de Xavier Burgevin.

Côté Groupe A, les Seat Léon Supercopa sont évidemment à la fête et c'est la MK2 d'Antoine Uny qui mène le bal devant celle de Jérôme Janny. Au volant de sa MK3, Francis Dosières complète le tiercé de tête. Suivent ensuite les MK2 de Sébastien et Julien Dupont.

Samuel Durassier a pris l'ascendant sur ses adversaires en F2000. Il place en effet sa Honda Civic au premier rang devant la Citroën Saxo de Jérôme Collias et la Renault Clio de Brice Pierrat. Au sommet de la hiérarchie de la classe F2000/1 on retrouve la Peugeot 106 Maxi de Luc Ermann.

Alors que Frédéric Santarelli mène une course sage dans un Groupe GT de Série où il évolue seul avec sa Porsche Cayman, Pascal Cat occupe la tête du Groupe N au volant de sa Renault Mégane RS, en devançant la Honda Civic de Ferdinand Loton.

Du côté du GTTS/1, Gwenaël Vaillant place sa Mitjet en tête devant celles de Jean-Michel Godet et de Stéphane Le Crom.

 

Championnat VHC

La dizaine de Véhicules Historiques de Compétition qui ont fait le déplacement à Saint Gouëno ont pu pleinement profiter d'un samedi ensoleillé. Des conditions idéales pour permettre aux concurrents de l'épreuve dédiée aux VHC de lâcher les chevaux.

A l'issue de cette journée, Jean-Claude Gaillard a pris ses marques à bord d'une Renault 5 GT Turbo qui évolue seule en Groupe N. Daniel Louis occupe les commandes du Groupe 2 dans lequel son Opel Commodore devance la Simca 1000 de Philippe Ginel.

Les Alpines se sont mises en valeur en Groupe 4 et Philippe Brebant réalise la meilleure performance du jour devant Jean-Claude Demessine. Au troisième rang on retrouve la Porsche 911 de Roger Guelpa.

Seul en Groupe 5, Gabriel Lejeune a mené des essais prudents au volant de sa Jidé Original, tout comme Fernand Santarelli (Tiga SC 80) également esseulé en Groupe 6/7.​

Dans le Groupe 8/9, c'est Sébastien Brisard qui impose sa Martini MK 25 devant la Martini MK 32 de Roger Serge Toupence.

FFSA
Back to Top