Actualités

Montagne
16/10/2018 FFSA

Du bronze pour Seb Petit, une 4e place pour le Team France

Les FIA Hill Climb Masters ont une nouvelle fois permis aux pilotes français de se mettre en valeur. Car si la colonie tricolore n’était pas la plus étoffée, ses représentants n’ont pas manqué de s’illustrer face aux meilleurs pilotes de la discipline.

Sébastien Petit en bronze aux FIA Hill Climb Masters 2018 © DR

Organisés tous les deux ans, les FIA Hill Climb Masters ont pour vocation de permettre aux meilleurs animateurs des différentes Championnats Montagnes Européens, de se retrouver en fin de saison pour disputer une Course de Côte. Pour cette 3ème édition, c'est en Italie, à Gubbio, que l'élite des Montagnards s'était donnée rendez-vous.

Fer de lance de la délégation française, Sébastien Petit a fait forte impression en classant sa Norma M20 FC au troisième rang. Face à Christian Merli, vainqueur de l'épreuve et Simone Faggioli, deuxième, le Champion de France ne pouvait viser mieux qu'une médaille de bronze. En effet, contrairement à ses adversaires italiens, Sébastien découvrait le tracé de Gubbio, épreuve inscrite de longue date au calendrier transalpin. Outre sa méconnaissance du terrain, Sébastien Petit avait un autre handicap de taille face à ses adversaires, celui de ne pas disposer de datas pour se présenter au départ avec une Norma dans la meilleure configuration. Dans ces conditions, sa progression tout au long du week-end, et sa troisième place finale font figures de performances de tout premier ordre.

David Meillon découvrait lui aussi le tracé de Gubbio, et n'a pas connu un week-end facile, avec une Norma à moteur 4 litres qui rencontrait des problèmes électriques. Un souci qui le privait de la deuxième montée, mais qui ne l'empêchait pas de terminer en tête du Groupe OPSC au sein de la Catégorie 4.

A noter la performance d'Anthony Loeuilleux qui, au volant de sa Tatuus Formula Master, se classe troisième français de ces 3e FIA Hill Climb Masters !!!

Un autre Champion de France n'a pas manqué de se mettre en valeur, en la personne de Nicolas Werver, dont la Porsche 997 GT2 figure au final en tête du Groupe OPTCGT, dans la Catégorie 3. Il devance dans ce groupe un autre pilote français, Yannick Poinsignon, présent en Italie au volant de sa BMW M3 E92.

Paul Reutter réalise lui aussi d'excellents chronos tout au long du week-end, mais a malheureusement été pénalisé par une roue laissée au milieu de la route par un concurrent parti à la faute. Un incident qui lui coûte un temps précieux. Christophe Poinsignon a mis à profit les montées pour signer des chronos en constante amélioration.

Habitué des Masters, Anthony Dubois fait de même avec sa Scora Maxi, alors que Jean Turnel, également en constante progression avec sa Peugeot 306, ne cachait pas avoir pris énormément de plaisir sur cette épreuve.

Au pied du podium de la Nations Cup

Dans le cadre de ces FIA Hill Climb Masters était organisée une épreuve ayant pour but de confronter les différentes nations présentes. Afin d'offrir des conditions équitables, ce ne sont pas les meilleures performances qui étaient prises en compte pour établir le classement, mais le plus petit écart réalisé par un concurrent entre deux de ses trois montées de course.

A ce petit jeu, c'est l'équipe Luxembourgeoise, composée de Guy Demuth, Daniel Donkels, Canio Marchione et Charles Valentiny qui s'impose. Ils devancent l'équipe italienne et celle venue de Slovénie.

Les Français là encore n'ont pas démérités. L'équipe de France composée de Sébastien Petit, David Meillon, Nicolas Werver et Yannick Poinsignon accroche la 4e place !

Back to Top