Actualités

Tout terrain
01/10/2018 FFSA

Faleyras : Ultimes rebondissements

C’est sous une météo exceptionnelle que les spectateurs présents ont pu assister au spectacle grandiose offert par les pilotes de la coupe de France.

Quentin DUTHEIL remporte la couronne en Junior SPRINT © ADECOM

C'est sous une météo exceptionnelle que les spectateurs présents ont pu assister au spectacle grandiose offert par les pilotes de la Coupe de France. En effet, aucun titre de vainqueur n'était connu à l'avance et il aura fallu attendre l'abaissée du drapeau à damiers pour connaître les vainqueurs 2018. 

JUNIOR SPRINT : Deuxième de la coupe de France l'an passé, Thibault MARTINET (MMS) attendait l'ultime confrontation avec Quentin DUTHEIL (MMS) pour savoir lequel des deux allait repartir avec la couronne. Auteur du meilleur temps des essais chronométrés, Quentin DUTHEIL prenait l'avantage psychologique sur Thibault et ce dernier devait se contenter d'une troisième place des essais chronométrés. A l'issue des trois manches, les deux favoris occupaient les deux premières places du classement général avant les phases finales. Tous les deux sur la première ligne de la finale, il allait falloir attendre l'arrivée pour connaître le vainqueur, à moins que Gautier SAHRY ne vienne jouer les troubles faits depuis la première ligne lui aussi. C'est finalement Quentin DUTHEIL qui en remportant la finale, remporte al coupe de France devant Thibault MARTINET, deuxième de la coupe de France et Gautier SAHRY qui passe le drapeau à damiers à la troisième place. Nathan GRASSIES, sixième de la finale termine finalement troisième de la coupe de France. 

TOURISME CUP : Tout était encore possible dans cette division puisque le maître LAGARDE était mis en difficulté lors des essais. En effet, le Meusien devait se contenter d'une quatrième place aux essais tandis que Claude PANNEAU, son principal rival pour le titre décrochait la pôle réduisant ainsi l'écart au championnat de 3 points. Comme à son habitude, Noam LAGARDE (A110) a su redresser la barre pour s'élancer en pôle de la finale aux côtés de Jean MICHAUD (LOTUS) et Jérôme TESSANIER (SKODA FABIA). Noam LAGARDE l'emporte et rentre dans la légende avec une dixième couronne nationale, le Meusien a célébré cette victoire avec le public avec la même joie qu'à ses débuts. Jérôme TESSANIER confirme son rang avec une deuxième place en finale et s'affiche déjà comme un client pour la saison 2019 tandis que Jean MICHAUD brille une nouvelle fois devant son public en complétant ce podium. En terminant septième de la finale, Claude PANNEAU (RENAULT WIND) effectue une superbe remontée en étant parti de la dernière ligne, il est le dauphin de Noam au classement devant Lionel QUERE (FORD FIESTA), quatrième de la finale. 

MAXI SPRINT : C'est dans cette division que la pression était la plus grande. En effet, vice-vainqueur de la coupe de France 2017, Steven LECOINT (CAMOTOS) allait devoir composer avec le « local héro », Arnaud FOUQUET (FOUQUET) porté par son public. Aucun des deux n'était le plus rapide lors des essais, c'est-à-dire que l'écart est resté le même et qu'il aura fallu attendre la finale. C'est Jeoffrey CALMETTES (MMS) décidemment très en forme en cette fin de saison qui s'élançait en pôle de la finale aux côtés d'Arnaud FOUQUET et d'Édouard VIGNAL (MMS), auteur du meilleur temps le samedi matin lors des essais. Steven LECOINT retrouvait une vieille connaissance sur la deuxième ligne avec Christophe BLANC (FOUQUET). C'est finalement Jeoffrey CALMETTES qui l'emporte devant Arnaud FOUQUET, sacré Vainqueur de la coupe de France 2018 et Thomas CASTAGNOTTO (MMS) qui partit depuis la troisième ligne complète le podium. Steven LECOINT termine quatrième de la finale et deuxième de la coupe de France tandis que Jeoffrey CALMETTES s'offre la troisième place de la coupe de France. 

BUGGY CUP : Quelle belle histoire, la solidarité de la grande famille de l'Autocross aura encore contribué à un dénouement heureux ce weekend. Leader depuis le début de saison, Yannick VIALADE (FAST&SPEED) était contraint à l'abandon lors de la dernière épreuve sur casse moteur. Dans l'impossibilité de le remplacer avant cette dernière épreuve, c'est finalement Thierry PY qui n'a pas hésité à lui prêter son moteur pour la dernière de la saison. En remportant la finale, Yannick VIALADE devient Vainqueur de la Coupe de France avec panache en s'imposant devant le vainqueur 2017, Jimmy VERRIER. Le pilote du Propulsion termine sa folle remontée de fin de saison avec une deuxième place en finale et au classement général à seulement quatre points d'un nouveau sacre. Manuel SANCHEZ s'offre un superbe podium à la maison. Le Girondin au volant du MMS n'a pas démérité et a contenu les attaques des autres pilotes pour s'offrir un ultime podium, rassurant dans l'objectif de la coupe de France 2019. En terminant huitième de la finale, Théo LAVENU (FAST&SPEED) complète le podium de la coupe de France. 

Prochain RDV : Remise des Prix le 24 Novembre à DERVAL (44) + infos sur www.ofac.fr

Back to Top