Actualités

Tout terrain
01/10/2018 FFSA

Faleyras : Une finale en apothéose

Théatre de la dernière épreuve comptant pour le championnat de France d’Autocross et de Sprint Car, le circuit de Faleyras Gironde a offert une aire de jeu sensationnel pour les pilotes prêts à en découdre.

Damien CREPEAU décroche la couronne tant convoitée en BUGGY 1600 © ADECOM

Théatre de la dernière épreuve comptant pour le championnat de France d'Autocross et de Sprint Car, le circuit de Faleyras Gironde a offert une aire de jeu sensationnel pour les pilotes prêts à en découdre. Il y avait 8 titres à distribuer puisque seul Julien ISNARD, Maxi Tourisme était titré avant d'arriver. 

SUPER BUGGY : Sa seule participation suffisait à Jérôme MAKHLOUF pour être titré, le pilote de l'Est de la France en a tout de même profiter pour offrir un récital aux spectateurs présents sur les abords du circuit. Auteur de la pôle position, il aura été le plus rapide tout au long du weekend avant de s'imposer brillement en finale. Le pilote du Châssis PETERS décroche ainsi un deuxième titre national, le premier en Super Buggy. C'est Germain BOUCE (PETERS) et Christophe PERRICHOT (PETERS) qui complétait cette première ligne tandis que Laurent JACQUIER (ALFA RACING) et François-Xavier BIVAUD (MAC) occupaient la deuxième. Auteur du meilleur départ en finale, Jérôme MAKHLOUF n'aura laissé que des miettes a des poursuivants et s'adjugeant même le record absolu du tour en 36,800 secondes. Germain BOUC2 un temps deuxième s'est fait piéger derrière un attardé, qui ne savait pas que la tête de la course revenait sur lui, et Christophe PERRICHOT en profite ainsi pour s'emparer de la deuxième place de la finale. François-Xavier BIVAUD termine cette finale à la dixième place et s'assure ainsi la deuxième place au championnat devant Germain BOUCE. 

MAXI TOURISME : Déjà titré depuis la dernière épreuve, Julien ISNARD (RENAULT MEGANE) savait qu'il allait devoir composer avec Nicolas DUBERNET (RENAULT CLIO). En effet, le Girondin ne voulait pas louper ce rendez-vous à domicile et allait tout faire pour finir sur une bonne note. On retrouvait ces deux protagonistes sur la première ligne de la finale accompagnés par Freddy POULAIN (RENAULT CLIO). Alban VIGOT confirmait son potentiel au volant de la Nissan 350Z puisqu'il s'élançait de la deuxième ligne aux côtés d'Emmanuel FILIPPA (TOYOTA AURIS). Julien INARD remporte la dernière finale de la saison tandis que Nicolas DUBERNET monte sur la deuxième marche du podium. Freddy POULAIN termine la saison en beauté avec un nouveau Podium et prouve que sa Clio est toujours dans le coup. En terminant cinquième de la finale, Emmanuel FILIPPA est vice-champion de France devant Nicolas DUBERNET. 

Sprint GIRLS : Jusqu'au bout ! La lutte tant attendue à bien eu lieu. Tout au long du weekend, Elisa CHEVILLON (ROSCROSS) et Julie MAKHLOUF ont joué au chat été à la souris. Elisa signait le meilleur temps devant Julie et pointait en tête du classement à l'issue des trois manches qualificatives. Elles partageaient donc la première ligne de la finale avec Marianne PARTHENAY.  Elisa CHEVILLON est passé à côté de son départ et ne pointait qu'à la dixième place dans le premier tour tandis que Marianne PARTHENAY avait pris le commandement des opérations et se dirigeait vers sa première victoire en Championnat. En réalisant la finale de sa vie, Elisa parvient à remonter à la quatrième place juste derrière Lea POSTERLE (SPEEDCAR) tandis que Julie MAKHLOUF terminait deuxième de la finale et ainsi vice-championne de France. Elisa décroche ainsi son troisième titre consécutif et Marianne PARTHENAY confirme sa troisième place au championnat. 

Buggy 1600 : Absolument dingue ! Il était quatre pilotes à pouvoir être titré. Damien CREPEAU (PROPULSION), Thomas CHRISTOL (CAMOTOS), Florian GUILLINY (PETERS) et Vincent MERCIER(FAST&SPEED). Le premier d'entre eux était victime d'une casse mécanique lors des essais et a bataillé ferme pour terminer la première journée tandis que son équipe reconstruisait la pièce dans les ateliers de la SADEV pour être prêts le dimanche matin. Damien CREPEAU, Thomas CHRISTOL et Vincent MERCIER se trouvait sur la première ligne de la première demi-finale. Coup de Théâtre puisque CHRISTOL cassait une pièce mécanique sur le train roulant et était contraint à l'abandon. Pendant ce temps-là, Vincent MERCIER continuait sa folle remontée de fin de saison en remportant la demi-finale devant Damien CREPEAU. Pendant que tout le monde sortait les calculatrices, Florian GUILLINY (PETERS) s'élançait lui en demi-finale. Incroyable, lui aussi était contraint à l'abandon dans sa demi-finale après avoir cassé une pièce sur un train roulant. Il n'était plus que deux prétendants au titre à s'élancer en finale, arbitré par Maxime BROSSAULT (CAMOTOS), présent sur la première ligne de la finale. Sur le départ, c'est CREPEAU qui s'élance en tête avant qu'un accrochage dans le peloton n'oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge. La pression monte mais les trois protagonistes de la première ligne sont présents. Sur le deuxième départ, c'est Maxime BROSSAULT qui sort en tête et qui ne la lâchera pas jusqu'au drapeau à damiers, tandis que Vincent MERCIER termine deuxième devant Damien CREPEAU. Le dernier cité décroche ainsi la couronne nationale devant Vincent MERCIER Pour 20 points. Le Toulousain, aura inquiété tout le monde sur la deuxième partie de saison, c'est Thomas CHRISTOL qui termine troisième au championnat. 

Super Sprint : A couper le souffle ! Loïc MAULNY (ROSCROSS) avait les choses bien en main depuis le début de championnat et devait se contenter d'assurer. Pour autant, après un weekend compliqué, « le pire de ma carrière », il ne parvenait pas à se qualifier en finale. C'est Cédric PERES (CAMOTOS) qui s'élançait en pôle de la finale aux cotés de Thibault LARRICQ (MMS) qui s'il l'emportait terminait le championnat a égalité parfaite avec Loïc MAULNY. Dans ce cas de figure, Loïc était sacré champion au nombre de victoire sur la saison. Vincent PRIAT (KAMIKAZ 3) complétait cette première ligne. A l'issue d'une finale d'une rare intensité, Cédric PERES remporte avec brio cette finale devant Vincent PRIAT et Paul Matthieu FAUCONNIER (CAMOTOS), prudent et opportuniste qui s'adjuge la troisième place dans le dernier virage de la finale. Loic MAULNY rejoint Florent TAFANI en ayant remporté le titre dans chacune des divisions du Sprint Car tandis que Thibault LARRICQ est vice-champion devant David MEAT (ROSCROSS).

Prochain RDV : Remise des Prix le 24 Novembre à DERVAL (44) + infos sur www.ofac.fr

Back to Top