Actualités

Montagne
21/07/2018 FFSA

Geoffrey Schatz et Nicolas Werver pour la première journée !

Le combat est bel et bien lancé sur la Course de Côte de Dunières où à l’issue des essais Geoffrey Schatz se positionne en tête, un dixième devant Sébastien Petit. Du côté des Production, c’est Nicolas Werver qui signe la meilleure performance du jour.

Nicolas Werver réalise la meilleure performance du jour du côté des Production. © Nicolas Millet

Championnat Sport

De nombreux passages nuageux ont permis aux concurrents engagés sur la Course de Côte de Dunières de profiter de températures plutôt clémentes pour un mois de juillet. La pluie a eu la bonne idée de ne pas s'inviter à la fête, ce qui a permis aux pilotes d'exprimer pleinement leur talent et de tirer la quintessence de leurs montures.

S'il s'est loupé sur la première montée d'essais où il se voit crédité du troisième temps, Geoffrey Schatz a tôt fait de se reprendre pour placer sa Norma à moteur 4 litres au sommet de la hiérarchie aux termes de cette journée d'essais. Le Bourguignon, vainqueur ici-même l'an dernier, met tout en œuvre pour rééditer sa performance.

Mais son principal rival reste en embuscade. Sébastien Petit pointe le museau de sa Norma E2-SC à seulement 121 millièmes. Un écart infime qui laisse envisager un combat sans relâche demain dimanche.

Rien de bien surprenant à retrouver David Meillon au troisième rang, c'est une place qui lui est devenue habituelle. L'important finalement pour le pilote du Team Schatz Compétition n'est pas sa position, mais la progression qu'il peut réaliser dans ses chronos.

Ce sont deux jeunes espoirs qui ont engagé une confrontation pour la suprématie en Protos 2 Litres. Ce soir, c'est Julien Français, quatrième au scratch, qui pointe en tête du CN/2, 228 millièmes devant Maxime Cotleur. Serge Thomas occupe la troisième place et devance Maxime Basset. Nicolas Gallet place pour sa part sa Ligier JS 53 au cinquième rang, à la suite des quatre Norma.

Sixième au scratch, Marcel Sapin pointe en tête des monoplaces. Sa Tatuus Formula Master occupe également la tête de la classe DE/8 devant celle de Fabrice Flandy.

C'est au septième rang que l'on retrouve le leader des F3, en l'occurrence David Guillaumard qui a pris l'ascendant sur Alban Thomas et Didier Brun. Emeline Bréda pointe à la quatrième place, deuxième féminine.

Du côté de ces dames, c'est en effet Martine Hubert qui signe la meilleure performance du jour au volant de sa Norma E2-SC. La Normande devance Emeline Bréda et Corinne Flandy dont la Dallara occupe la tête de la classe DE/1.

Les débats sont ouverts du côté de la Formule Renault, car si Didier Chaumont est crédité du meilleur temps, Kévin Petit pointe à seulement 140 millièmes du viticulteur bourguignon.

Pour ce qui est du CM, c'est le TracKing de Simon Taponard que l'on retrouve ce soir en tête, devant celui de Gilles Depierre.

 

Championnat Production

Tout laissait à penser que les pilotes alsaciens joueraient les premiers rôles sur cette Course de Côte de Dunières, et effectivement ils sont bien ce soir au rendez-vous. Nicolas Werver place sa Porsche 997 GT2 au sommet de la hiérarchie. Le sextuple Champion de France met assez nettement la pression sur ses adversaires, puisqu'il devance son premier poursuivant de plus de trois secondes.

Et c'est un autre Alsacien, Philippe Schmitter qui se positionne derrière le leader de ces essais. Le Sociétaire du Team Petit CroisiEurope, seul représentant de l'équipe du côté des Production en l'absence de son frère Christian, évolue finalement sur l'épreuve auvergnate au volant de sa Lamborghini Gallardo.

Les frères Poinsignon apparaissent en tir groupé au troisième et quatrième places. Yannick, place en effet sa BMW M3 E92 sur la troisième marche du podium de ces essais, devant son frère Christophe, leader des FC avec sa Simca CG Turbo.

Pour ce qui est du classement du GTTS, il est complété par Jean-Louis Janioud (BMW M3 GTR) et la Ginetta G55 de Jean-Michel Lestienne.

Sixième au général, Paul Reutter domine une nouvelle fois les débats en GT de Série. Derrière sa Porsche 997 GT3 on retrouve la Porsche Cayman de Frédéric Santarelli, qui devance de 182 millièmes la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion.

Le combat s'annonce particulièrement acharné du côté du Groupe A, car si ce soir Francis Dosières place sa Supercopa MK3 en tête, Jérôme Janny n'accuse que trois dérisoires millièmes de retard ! A seulement quatre dixièmes on retrouve une autre Seat Léon Supercopa MK2, celle d'Antoine Uny. Pascal Derré place pour sa part sa Supercopa au quatrième rang, alors que Eric Peyrard (Clio Cup 4) mène les débats en classe A/4.

La suprématie affichait par Jean Turnel en F2000 ne souffre d'aucune contestation. Le pilote de la Peugeot 306 mène largement les débats devant la Peugeot 206 de Hubert Montchalin.

Dans le duel qui oppose les BMW M3 du côté du Groupe N, c'est Pascal Cat qui boucle ces essais en tête devant Louis Granjon. Troisième de ce Groupe N au volant de sa Honda Civic, Christophe Demare pointe en tête de la classe N/3.

Six Mitjet sont en lice pour la victoire en GTTS/1. A l'issue de ces essais, c'est une féminine qui occupe la tête. Cindy Gudet réalise en effet le meilleur chrono, 96 millièmes devant Jean-Marc Tissot. Florian Bartaire occupe pour le moment la troisième place devant Daniel Demare et Jean-Michel Godet.

 

Championnat VHC

C'est une trentaine de concurrents qui a pris part ce samedi aux essais de la 14ème Course de Côte VHC de Dunières. Des essais qui se sont déroulés sans encombre, sous un ciel où un timide soleil alternait avec de long passages nuageux. Des conditions idéales avec des températures avoisinant les 20 degrés et sans l'apparition de la moindre goutte de pluie.

Les pilotes des Véhicules Historiques de Compétition ont profité de ces excellentes conditions pour faire étalage de leur talent et offrir un spectacle de qualité à un public de passionnés.

Charly Cauchois, seul en groupe A, faisait preuve d'une belle régularité au volant de sa BMW 635 CSI, en signant des chronos similaires sur les deux montées d'essais.

Au sein du Groupe 2, Eddy Antoine plaçait sa BMW 323 I en tête devant la Volkswagen Scirocco de la Championne de France Viviane Bonnardel. Nicolas Riehl place sa BMW 2002 TI au troisième rang devant la Ford Cortina Lotus de Philippe Vernay et la Renault 8 Gordini de Gérard Toral.

Frédéric Henneton domine pour le moment les débats en Groupe 3 où sa Porsche 911 SC devance celle de Norbert Rieu. C'est une Alpine qui pointe en tête du Groupe 4, celle de Claude Provost. A sa suite, on retrouve les Porsche 911 SC de Jean-François Mejanel et de Roger Guelpa.

Auteur du meilleur temps toutes voitures confondues, Jean-Marie Almeras signe également la meilleure performance du Groupe 5, au sein duquel il devance la Jidé Original de Gabriel Lejeune et la Marcadier Barzoï d'André Tissot.

Quatre Protos s'affrontent en Groupe 6/7, et c'est à l'issue de ces essais, Stéphane Galiussi qui est le plus rapide au volant de sa Geri RB8. On retrouve à sa suite les Tiga de Jean-Charles Massu et Fernand Santarelli. La Le Gallen de Bernard Cayrier complète le classement de ce Groupe 6/7.

Si pour deux dixièmes Jean-Marc Debeaune loupe la première place du classement scratch, en revanche sa Van Diemen RF 82 occupe bien la tête du Groupe 8/9 devant la Martini MK 15 de Michel Ritzenthaler qui fait là un réel progrès avec cette voiture. Une autre Martini, la MK 30 de Gilles Cursoux occupe la troisième place devant l'Axone de Jacky Bonnot et la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence.

Back to Top