Actualités

Montagne
12/09/2018 FFSA

La der des ders au Mont Verdun !

C’est la plus ancienne épreuve du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de Limonest – Mont Verdun qui sera le théâtre, en ce week-end des 15 et 16 septembre, de la clôture de la saison 2018.

David Meillon sera une nouvelle fois prétendant au podium avec sa Norma CN+. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Vainqueur le week-end dernier à Turckheim, Sébastien Petit a, par la même occasion, coiffé une seconde couronne de Champion de France de la Montagne. C'est donc débarrassé de toute pression que le fer de lance du Team Petit CroisiEurope se présentera au départ de cette épreuve. Compétiteur dans l'âme, il fera tout pour conclure la saison par un ultime succès, en imposant sa Norma E2-SC à Limonest.

Geoffrey Schatz n'avait pas grand intérêt à réparer les dégâts occasionnés sur sa Norma à Chamrousse, sachant que les jeux étaient faits, et qu'il était plus raisonnable de se concentrer d'ores et déjà sur la saison à venir. Le sociétaire du Team Schatz Compétition, vainqueur ici-même l'an dernier, sera donc absent des débats. Mais son équipe sera bien présente avec en pilote phare David Meillon. L'an dernier, c'est sur cette épreuve qu'il montait pour la toute première fois sur un podium du Championnat de France. Depuis, il est devenu un habitué des trois premières places, et gageons qu'à Limonest on retrouve une nouvelle fois le pilote de la Norma CN+ aux avant-postes.

Autre habitué des podiums, Cyrille Frantz a démontré, en terminant deuxième à Turckheim, que son Osella E2-SC était en progression. Le pilote d'Ornans aura à cœur de terminer la saison sur une bonne note, en tentant de combler l'écart qui le sépare de la toute première place.

Du côté des monoplaces, la classe DE/8 devrait être âprement disputée sur cette épreuve de Limonest, avec la présence de trois Tatuus Formula Master, aux volants desquelles on retrouve, Marcel Sapin, Fabrice Flandy et David-Pierre Mayeur. Pierre Mayeur aura pour sa part comme objectif de briller parmi les monoplaces, avec sa Martini MK62 engagée en DE/2.

C'est une quinzaine de F3 qui sera en lutte pour la suprématie dans la classe DE/5. En tête de liste on retrouve Billy Ritchen, grand absent de la dernière édition. Il sera une nouvelle fois opposé à Alban Thomas, deuxième sur cette épreuve en 2017. Son frère, Raynald Thomas sera également de la partie, tout comme David Guillaumard, Clément Lebot, Etienne Debarre, Thomas Clausi, ou Patrick et Ludovic Cholley, pour ne citer que les animateurs du Championnat.

Emeline Bréda tentera, en l'absence de Martine Hubert, sacrée pour la cinquième fois à Turckheim, de décrocher une Coupe de Dames. Mais pour cela elle devra devancer des adversaires pugnaces : Corinne Flandy et Sandrine Labrosse.

Dominateur cette saison en Proto 2 litres, Julien Français aura pour objectif de remporter un nouveau succès à Limonest. Il retrouvera face à lui les Norma de Serge Thomas, Maxime Basset, Cyril Mallemanche et Jean-Jacques Louvet. Hors championnat, il faudra compter avec des pilotes de talents tels que Marc Pernot, Emmanuel Arbant ou Anthony Le Beller.

Qui pourra contrer l'ascension de Kevin Petit, particulièrement en verve ces derniers temps en Formule Renault ? Didier Chaumont pourrait bien se présenter comme son principal adversaire, à moins qu'Arthur Fiard ou Bruno Milliet viennent se mêler à la lutte. Du côté des féminines, on assistera à une belle confrontation entre la Championne de France 2ème division, Marie Cammares, face à Melody Clausi et Magaly Giorgian.

Les TracKing devraient être à la fête du côté des CM, avec la présence de Fabien Bourgeon, accompagné sur cette épreuve par Simon Taponard et Gilles Depierre.

 

Championnat Production

La Course de Côte de Limonest permettra de connaitre le nom du Champion de France Production 2018. Pour l'heure, ils sont deux à pouvoir prétendre à la couronne : Nicolas Werver et Pierre Courroye.

Avant d'engager les hostilités sur la dernière confrontation de la saison, Nicolas Werver possède une avance de 24 points. Avantage conséquent, mais cela oblige tout de même l'Alsacien à placer sa Porsche 997 GT2 parmi les premiers. Pierre Courroye n'aura pas d'autre choix que d'imposer sa McLaren, et même s'il sait qu'il n'a plus son destin en mains, tant lui que son adversaire, doivent nécessairement garder à l'esprit qu'en Sport Automobile rien n'est joué avant le podium…

Vainqueur de la dernière édition de Limonest, Christian Schmitter souhaite certainement rééditer cette performance, histoire de terminer une saison quelque peu compliquée, par un bon résultat. Son frère Philippe, lui aussi habitué des podiums, doit espérer remporter une première victoire avec sa Renault R.S. 01.

Autre habitué des podiums, Yannick Poinsignon tentera une nouvelle fois de tirer la quintessence de sa BMW M3 E92 face aux grosses cavaleries dont disposent ses adversaires. Le plateau en GTTS est complété par la présence de Jean-Michel Lestienne (Ginetta G55), de Pierre Beal (Volvo TC10 S60) et de Jean-Louis Janioud (BMW M3 E49).

Sept Mitjet seront en lice du côté du GTTS/1, et parmi eux les animateurs du Challenge Open qui tenteront d'accrocher la deuxième place derrière l'intouchable Jean-Michel Godet. Ce dernier sera de la partie, tout comme Cindy Gudet, Jean-Marc Tissot, Florian Bartaire et Daniel Demare.

En l'absence de Paul Reutter, on devrait assister en GT de Série à une passe d'arme entre Philippe Marion (Porsche 997 GT2) et Frédéric Santarelli (Porsche Cayman). Un duel arbitré par Rudy Ginard qui aligne sa Lotus Exige.

Vainqueur du Groupe A à Turckheim, Jérôme Janny avait également imposé sa Seat Léon Supercopa l'an dernier à Limonest. Il tentera de rééditer cette performance face à Antoine Uny qui se présentera comme un adversaire coriace, et à Francis Dosières qui tient toujours la dragée haute aux jeunes talents.

A domicile, le vétéran du Championnat, Louis Granjon essaiera de remporter un nouveau succès en Groupe N. Face à sa BMW M3, on retrouvera la Mitsubishi Lancer de Guillaume Gillet et la M3 de Frédéric Chalot.

Jean Turnel devrait être en mesure d'imposer sa Peugeot 306 en F2000. A moins que le vainqueur de la dernière édition, Michael Gley, vienne lui contester la victoire au volant de sa Peugeot 206.

Cinquième au scratch et vainqueur en FC l'an dernier, Christophe Poinsignon se présente comme le favori dans une catégorie où sa Simca CG Turbo a pour habitude de jouer les premiers rôles.

 

Championnat VHC

Près d'une quarantaine de Véhicules Historiques de Compétition sera présente en ce week-end des 15 et 16 septembre pour disputer la 21ème Course de Côte VHC de Limonest – Mont Verdun.

Un plateau de qualité avec en lice de magnifiques monoplaces, d'imposant Protos et des voitures de légendes, qui ont marqué l'histoire des épreuves routières.

C'est une nouvelle fois au sein du Groupe 8/9 que l'on devrait retrouver le vainqueur au scratch. Jean-Marc Debeaune aura à cœur de s'illustrer au volant de sa Van Diemen RF 82, ne serait-ce que pour assoir son titre de Champion de France. Il sera opposé aux Martini de Sébastien Brisard, Michel Ritzenthaler, Eric Bady, Jean-François Taponard et Gilles Cursoux. A suivre également la JPE Formule Renault de Roger-Serge Toupence, l'Axone de Jacky Bonnot et la Crossle de Marc-André Schyrr.

Ils seront cinq à s'affronter en Groupe 6/7. Parmi eux on retrouvera Pascal Ferretti, qui tentera d'imposer sa Marcadier face à la Tiga SC 81 de Jean-Charles Massu et la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Jean-Marie Almeras bénéficiera du statut de favori en Groupe 5, où sa Porsche 935 sera opposée à la Marcadier Barzoï d'André Tissot.

Habituellement fourni, le Groupe 4 ne compte que trois concurrents. On y retrouve l'Alpine A110 de Claude Provost, et les Porsche de Michel Torcat et de Jean-François Mejanel.

La Championne de France des « Voitures Fermées » animera une nouvelle fois le Groupe 2 avec sa Volkswagen Scirocco. Un groupe au sein duquel évoluent notamment la Renault 8 Gordini de Gérard Toral et la BMW 2002 de Nicolas Riehl.

Charly Cauchois ira chercher un nouveau succès en Groupe A au volant de sa BMW 635 CSI ; qui sera confrontée à la Talbot Samba Rallye de Mathieu Fargier.

 

13 – LIMONEST - MONT VERDUN

13ème manche du Championnat de France 2018, les 15 et 16 septembre, à 12 km de Lyon (Rhône)

92ème édition, 21ème édition VHC, organisée par l'ASA Rhône

Longueur : 2.650 mètres – Dénivellation : 160 mètres - Pente moyenne : 5 %

 

Podiums 2017 :

Sport : 1. G. Schatz (Norma M20 FC) – 2. S. Petit (Norma M20 FC) – D. Meillon (Norma M20 F)

Production : 1. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) – 3. P. Schmitter (Lamborghini Gallardo)

Record : 1'20''732 par Nicolas Schatz en 2012

Déroulement : Vendredi 14 septembre – Vérifications administratives et techniques

Samedi 15 septembre - Essais libres à partir de 8h00, suivi de deux montées d'essais chronométrés.

Dimanche 16 septembre – 3 Montées de Course à partir de 8h30.

Contact : Gilles MONDESIR

Coordonnées : ASA DU RHONE - 40, Cours de Verdun – 69200 LYON

Tél : 04.78.38.15.70

Site web : www.asarhone.com

E-mail : contact@asarhone.com

 

Contact Paddock : François BUISSON - Tel : 06.08.51.35.49

FFSA
Back to Top