Actualités

Montagne
26/05/2018 FFSA

La hiérarchie selon la pluie !

Les grosses averses, qui par intermittence ont perturbé les essais de la Course de Côte de La Pommeraye, ont empêché les concurrents de la Série Sport de prendre part à une seconde montée ce samedi. Quant aux Production, leur hiérarchie est chamboulée.

Geoffray Carcreff boucle les essais en tête, du côté des Production. © J.B. Denis

Championnat Sport

En ce samedi matin, le ciel de l'Anjou laissait entrevoir quelques apparitions du soleil, entrecoupées par de rares ondées. Mais en début d'après-midi, alors que débutaient les essais chronométrés, une première grosse averse faisait son apparition. Le soleil revenait ensuite à la charge, mais au moment où les Production en terminaient avec leurs essais, ce sont des trombes d'eau qui s'abattaient sur La Pommeraye.

La route détrempée contraignait la direction de course à suspendre les essais, et décidait de reprendre les débats dimanche matin. C'est donc sur une unique montée d'essais que s'est dessinée la hiérarchie du jour. Une hiérarchie qui voit Geoffrey Schatz pointer en tête, en plaçant sa Norma à moteur 4 litres devant la Norma en configuration Europe de Sébastien Petit. Mais que l'écart est faible ! Les deux pilotes, seuls à être passés aujourd'hui sous la barre de la minute et qui demain seront en lutte pour la victoire, ne sont séparés ce soir que par 197 millièmes de seconde !

David Meillon a une nouvelle fois rempli ses objectifs. Il place en effet sa Norma CN+ au troisième rang, une position sur le podium provisoire qu'il tentera de garder demain. Cyrille Frantz, qui faisait là sa toute première apparition sur une manche française au volant de sa nouvelle Osella, a dû composer avec une auto dont les réglages ne sont pas encore optimisés. On retrouve le pilote d'Ornans au quatrième rang.

Cinquième, Julien Français pointe en tête des Protos 2 litres et devance, en CN/2, les Norma d'Anthony Le Beller, de Christopher Cappello, d'Olivier Augusto et de Serge Thomas. Au volant de sa Ligier JS49, Bruno Berton occupe la sixième place.

Du côté des monoplaces, c'est Benoit Bouche qui pointe en tête, en plaçant sa F3000 Reynard 99L à la septième place du scratch. Suivent derrière les premières F3 avec en tête de liste celle de Julien Bost, qui devance une autre Dallara, celle de John Nicol. Anthony Gueudry, qui découvre ce week-end le tracé de La Pommeraye, place sa Martini MK80 au troisième rang, devant la Dallara F301 de Clément Lebot et la Dallara F312 de David Guillaumard.

Treizième au scratch, Estel Bouche est première féminine de ces essais, devant Martine Hubert, toujours en proie à de récurrents problèmes mécaniques sur sa Norma, et la Norma 2 litres de Stéphanie Tordeux. Leader des Formule Renault, Estel devance dans la catégorie, Kevin Petit et Jérôme Debarre.

Du côté des CM, Simon Taponard mène la danse au volant de son TracKing RC01 devant le Silver Car de Denis Pilet.

 

Championnat Production

La météo capricieuse qui, durant cette journée de samedi a vu de timides apparitions du soleil laisser place à de grosses averses, a sérieusement perturbé les essais de la quarantaine de concurrents engagée dans la Série Production.

Les pilotes du Groupe FC, qui ont pu bénéficier d'une route sèche lors de la première montée, en tire un léger avantage. Geoffray Carcreff n'a d'ailleurs pas manqué l'occasion de se mettre une nouvelle fois en avant sur le tracé de cette Course de Côte de La Pommeraye, en imposant sa Scora Maxi au sommet de la hiérarchie.

Après avoir évolué sur une route passablement détrempée lors de la première montée, Pierre Courroye bénéficiait de meilleures conditions par la suite, et parvenait à placer sa McLaren MP4 12C au deuxième rang. Le jeune Champion de France en titre devance Christophe Poinsignon, vainqueur, au volant de sa Simca CG Turbo, de la dernière manche qui a eu lieu à Thèreval.

Du côté du GTTS, on retrouve à la quatrième place scratch, et deuxième du groupe, Yannick Poinsignon, qui a reçu hier la transmission à l'origine de son abandon, voilà quinze jours en Normandie. Christian Schmitter place sa Porsche 997 GT3 R à la troisième place du Groupe, devant la Renault R.S. 01 de son frère Philippe. Au volant de la Ginetta G55 qu'il étrenne sur cette épreuve, Jean-Michel Lestienne se voit crédité du cinquième temps.

Les Groupes A sont également venu s'intercaler au milieu des GTTS. Jérôme Janny, leader de la catégorie, pointe au cinquième rang du classement scratch. Sa Supercopa MK2 devance la MK3 de Francis Dosières, et une autre Seat Léon MK2 au volant de laquelle évolue Antoine Uny. Quatrième du Groupe A, Yann Machka place sa Clio Cup 4 devant les Supercopa de Sébastien Dupont et de Pascal Derré.

Pas de réelle surprise du côté du F2000 où une nouvelle fois Jean Turnel répond présent en imposant sa Peugeot 306 S16. Il devance de plus de cinq secondes la Mini du Britannique Jeff Bruce, la Peugeot 205 de Frédéric Jeanne et la Renault Clio de Brice Pierrat. Cinquième, Luc Ermann occupe la tête de la classe F2000/1 au volant de sa Peugeot 106 Maxi.

Le GT de Série voit la Porsche Cayman de Frédéric Santarelli pointer aux commandes, alors que dans la lutte que se livrent les Mitjet en GTTS/1, Florian Bartaire mène le bal devant Jean-Michel Godet et Gwenaël Vaillant.

Le sommet de la hiérarchie en Groupe N est occupée par Pascal Cat qui, au volant de sa Renault Mégane RS, devance la Honda Civic de Ferdinand Loton et la BMW M3 de Christian Sepchat. Autre animateur du Championnat, Jimmy Ermann, occupe au volant de sa Peugeot 106, la deuxième place de la classe N/2.

FFSA
Back to Top