Actualités

Rallye
10/08/2018 FFSA

Laurent Fouquet s’impose enfin sur le rallye Orthez Béarn !

Le rallye Orthez Béarn était l’un des rares rallyes qui manquait au palmares de Laurent Fouquet. Ce dernier a rectifié le tir en s’imposant largement devant Loïc Costes et Didier Barthe qui se sont livrés une belle bagarre.

Laurent Fouquet et Thierry Pian ont très bien géré leur course ! © Frantxoa

En deux roues motrices, Axel Zielinski remporte sa première victoire alors qu'Hervé Crevecoeur rafle la mise dans le Challenge SSV. Enfin, dans le Trophée des 4x4, la victoire revient à Vincent Barres qui a le vent en poupe en cette période estivale.


CHAMPIONNAT

Le cru 2018 du rallye Orthez Béarn aura été marqué par une chaleur caniculaire, un parcours revu et corrigé et de nombreux rebondissements. En effet, dès la première spéciale, Vincent Poincelet, le favori perd près de 15' à cause d'un relais de pompe à essence défectueux pendant que Loïc Costes commet une petite erreur et perd plus d'une minute. Laurent Fouquet signe le meilleur temps mais il est menacé par Jean-Philippe Dayraut qui remporte l'ES 2 avant de crever dans le 3ème chrono et d'abdiquer. Laurent Fouquet et Vincent Poincelet font jeu égal lors du deuxième passage dans la spéciale de Bonnut avant de se partager les deux derniers scratchs de la journée. Le lendemain, l'homme du jour s'appelle Vincent Poincelet. Avec sa grosse perte de temps la veille, le pilote de l'Aisne n'a rien à perdre alors il se fait plaisir en signant quatre meilleurs temps. Par contre, du côté de la tête du rallye, Laurent Fouquet ne prend pas de risque et emmène son Fouquet Nissan sur la plus haute marche du podium. Une victoire très attendue par le pilote constructeur qui court après depuis de nombreuses années. Félicitations ! Malgré quelques soucis techniques durant le week-end, le jeune Loïc Costes monte sur la 2ème marche du podium avec son Fouquet Mazda. Encore une très belle performance pour le pilote cantalou et sa maman qui signent ici leur meilleur résultat depuis le début de la saison, bravo ! La petite marche du podium est occupée par un autre Fouquet, celui de Didier et Stephan Barthe qui ont longtemps occupé la 2ème place mais qui n'ont pas pu résister au retour de ce diable de Loïc Costes. Au 4ème rang, nous retrouvons le très véloce Jérôme Bricheux qui nous a régalés avec son Rivet à moteur Cyclone. L'ex-pilote de quad et de SSV est passé dans la catégorie avec une certaine réussite, le podium n'est plus très loin. Autre performance remarquée, celle de Nicolas Cassiède qui exploite de mieux en mieux son Fouquet Nissan. Ce dernier complète le quinté final après avoir sorti la grosse attaque. Après un début de rallye plutôt timide et quelques soucis de boite de vitesses, Joël Chopin ramène tout de même son Rivet Nissan à bon port avec une belle 6ème place finale. Il précède Benoît Bersans qui a fait une belle course mais qui a crevé et cassé un cardan. Longtemps dans le top 5, Yannick Lonne-Peyret pointe finalement au 8ème rang après avoir connu des problèmes moteurs le dimanche, dommage. Il devance Thomas Lefrançois qui en a profité pour peaufiner les réglages de son Rivet et Vincent Foucart qui clôture le top 10 après avoir commis une petite erreur dans la dernière spéciale.

 

CHALLENGE DEUX ROUES MOTRICES

Dans le Challenge 2RM, Damien Pocheluberry domine outrageusement la catégorie le samedi avant de commettre une petite faute le dimanche et de renoncer, dommage. Le jeune Axel Zielinski n'en demandait pas tant et au volant de son Tomahawk, le pilote de Buros a parfaitement assumé son rôle de leader jusqu'à la dernière spéciale pour filer vers une toute première victoire dans la catégorie avec son copilote Florian Juanco. Bravo messieurs ! Déjà sur le podium au Gers, Aurélien Cabe s'est montré encore très à l'aise avec son Cledze qu'il emmène sur la 2ème marche du podium. Pourquoi pas une première victoire aux Cimes ! Affaire à suivre. Le podium est complété par le vainqueur de la classe T1B2 Nicolas Lendresse qui fait la bonne opération dans la course au titre avec son Pro-Pulsion Renault.

 

CHALLENGE SSV (et T3)

Seul engagé en T3, Jordy Delbouys s'est fait remarquer avec des passages généreux au volant de son Comet Honda. Il pointe au 15ème rang scratch. Dans le Challenge SSV, Jérôme Dalomis s'est encore fait remarquer en survolant les débats avec son Can-Am avant de partir à la faute le dimanche. Il laisse ainsi les rennes de la catégorie à Hervé Crevecoeur qui n'a rien perdu de son talent et qui monte sur la plus haute marche du podium avec son Polaris, malgré une pénalité de 2'. Félicitations. Vincent Locmane aurait pu espérer décrocher la médaille d'argent mais une pénalité de 5' le fait rétrograder au 5ème rang, dommage.  Le podium est quand même complété par deux autres Can-Am, celui de l'expérimenté Antoine Philippe et celui du régulier Nicolas Bidault.

 

TROPHEE DES 4x4

Dans le Trophée des 4x4, Patrice Daviton s'est montré le plus rapide en début d'épreuve mais il casse le pont avant de la Jeep et ne peut contenir le retour du véloce Vincent Barres qui prend la tête la catégorie pour ne plus la quitter. Il remporte une deuxième victoire consécutive et se replace pour la course au titre en remontant à la 2ème place du classement provisoire. Félicitations ! Patrice Daviton échoue donc au 2ème rang de la catégorie sur ce rallye et devance le vainqueur du Groupe T2, le normand Vincent Veret qui conserve la tête du classement du Trophée des 4x4 2018.


Back to Top