Actualités

Circuit
11/07/2018 FFSA

Le Championnat de France FFSA des Circuits : Direction Dijon-Prenois

A l’occasion de sa troisième manche, le Championnat de France FFSA des Circuit fait escale au Circuit de Dijon-Prenois.

  © SRO Motorsports Group / Dirk Bogaerts

​​​​​​

La troisième manche du Championnat de France FFSA des Circuits 2018 s'annonce comme une belle réussite avec 6 plateaux présents ce weekend. Lors de ce week-end de Fête Nationale, Dijon-Prenois accueille le gratin du sport automobile tricolore, avec les Championnats de France FFSA GT et F4, la Peugeot 308 Racing Cup, la Renault Clio Cup France, la Porsche Carrera Cup France et la nouvelle Alpine Elf Europa Cup ! Soit près de 200 pilotes qui ne seront pas là pour défiler lors des treize courses programmées tout au long du week-end…

 

Championnat de France FFSA GT - GT4 France

Le circuit de Dijon-Prenois accueille la Fête Nationale du GT4. Le Championnat de France FFSA GT reprend ses droits avec un nombre record de 41 engagés, dont les nouvelles Alpine A110 GT4, c'est un véritable feu d'artifice mécanique qui sera proposé au public bourguignon. Parmi les prétendants à la victoire, Robert Consani et Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) tenteront d'atteindre le cap de la mi-saison en préservant leur belle avance en tête du classement général.

Vainqueurs à Nogaro mais timides à Pau, Jean-Luc Beaubelique / Jim Pla (Mercedes AMG / AKKA-ASP Team) conservent la place de dauphin. Malgré une entame de saison difficile, Christophe Lapierre et Mike Parisy (Porsche Cayman / CD Sport) ont également ouvert leur compteur de victoires pour se repositionner dans le trio de tête.

Avec 21 engagés, les équipages Am – constitués de deux pilotes Bronze – constitueront à nouveau la majeure partie du plateau. Comme pour les Pro-Am, un équipage s'est déjà détaché en remportant deux victoires : il s'agit de Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman / AGS Events), qui comptent 18 points d'avance sur Rodolphe Wallgren (Ginetta G55 / Speed Car) et Clément Dub / Laurent Dub (Porsche Cayman / Cool Racing).

 

Championnat de France F4

Après Nogaro, Pau-Ville et Spa-Francorchamps, la quatrième épreuve du Championnat de France de F4 va faire basculer les pilotes de la FFSA Academy dans la deuxième partie de la compétition, ces 14 et 15 juillet 2018. En Belgique, les victoires successives d'Ulysse De Pauw, Esteban Muth et Théo Pourchaire ont réellement redistribué les cartes.

Certes, le Brésilien Caio Collet occupe toujours la place enviée de leader, mais son avance est bien fragile. Le vainqueur du Volant Winfield aura à cœur de renouer avec la victoire. Brillant devant son public belge, De Pauw va tenter de poursuivre sa moisson de gros points. Son compatriote Ugo De Wilde n'a pas l'intention de rester sur la déception de Spa-Francorchamps et cherchera à rester dans la course au titre.


 

Renault Clio Cup France

Trois semaines après les victoires de David Pouget et Nicolas Milan à Valencia, la Clio Cup France retrouve l'Hexagone pour basculer dans la deuxième moitié de saison. Sur le Circuit Dijon Prenois (13-15 juillet), trente-quatre Renault Clio Cup seront présentes pour ce rendez-vous qui pourrait décanter les classements des différentes catégories.

Pierre angulaire de l'histoire de Renault Sport, Dijon a été le théâtre du premier succès du constructeur français en F1 et du légendaire duel entre Gilles Villeneuve et René Arnoux. Près de quarante ans plus tard, le tracé de 3 801 mètres a conservé toutes ses caractéristiques propices au spectacle, à commencer par son dénivelé transformant chaque enchaînement en véritable défi !

Vainqueur à Nogaro et à Pau, Nicolas Milan (Milan Compétition) a frappé fort en récidivant à Valencia. Si l'Agenais a vu Benoît Castagné (Raiwoit Racing) revenir à huit points, le pilote-préparateur sait que le décompte du plus mauvais résultat lui est pour le moment favorable. À Dijon, la tension pourrait encore monter d'un cran entre les deux hommes.

 

Peugeot 308 Racing Cup

Après une première année à succès et un début de saison réussi, la 308 Racing Cup poursuit sa tournée 2018 et fera étape les 14 & 15 juillet prochains le circuit de Dijon-Prenois pour la 2e manche de la saison avec près de 20 voitures engagées. La lionne des circuits français risque fort d'assurer le show et d'offrir aux spectateurs dijonnais un feu d'artifice en piste !

Teddy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport #20) occupe, après Nogaro et Spa, la tête du classement général devant le champion en titre Julien Briché (JSB Compétition #4) et le champion RCZ Racing Cup 2017, David Pouget (GPA Racing #15). Les outsiders Jimmy Clairet (Pussier Automobiles by Clairet Sport #21), Xavier Fouineau (JSB Compétition #7) et Amaury Richard (GPA Racing #23), n'hésiteront pas à perturber le trio de tête ce week-end.

 

Porsche Carrera Cup France

Avec seulement quatre courses disputées sur les douze au programme de cette saison 2018, rien n'est joué en Porsche Carrera Cup France. Tenant du titre, Julien Andlauer (Martinet by Alméras) a l'objectif de devenir le premier pilote à conserver sa couronne depuis Anthony Beltoise il y a douze ans. Mais Alessio Rovera (Tsunami RT), une victoire, une pole position et un meilleur tour à Spa, Ayhancan Güven (Attempto Racing), un meilleur tour à Zandvoort, et Valentin Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing), une victoire à Spa, et Jean-Baptiste Simmenauer (Team 85/Bourgoin Racing) sont à la poursuite du jeune espoir qui vient de fêter son dix-neuvième anniversaire.

L'an passé, Julien Andlauer avait signé un doublé, après deux pole positions de Florian Latorre. En profitant d'une piste très glissante et d'un bon choix de pneumatiques, Egidio Perfetti avait réussi la performance de terminer deuxième de la course 1, en gagnant le classement B.

 

Alpine Elf Europa Cup

Avec un calendrier exclusivement composé de circuits mythiques, l'Alpine Elf Europa Cup se produira ce week-end à Dijon-Prenois, dans le cadre d'un meeting réunissant les principaux Championnats de France.

Parmi les pilotes décidés à briser l'hégémonie du leader, Nicolas Milan (Milan Compétition) est le mieux placé : grâce à ses quatre podiums, le pilote-préparateur n'est qu'à dix points du leader. Après avoir eu un déclic au Nürburgring, il vise maintenant la première victoire de sa carrière au volant d'une propulsion !​

Leader de la catégorie Gentlemen, Sylvain Noël (Racing Technology) occupe la troisième place du classement général, quelques points devant deux pilotes qui sont passés à côté de leur week-end en Allemagne : Vincent Beltoise (CMR) et Jean-Baptiste Méla (Autosport GP). À l'inverse, Laurent Hurgon (Autosport GP) voudra s'inscrire dans la dynamique de son premier podium acquis dans l'Eifel.

FFSA
Back to Top