Actualités

Drift
19/06/2018 FFSA

Les outsiders confirmeront-ils à Croix-en-Ternois ?

Après une première manche à Nogaro où Benjamin Boulbès, champion en titre, a pris les commandes au classement en écrasant la concurrence (vainqueur du round et pole position en qualification), le circuit du Castellet a vu l’éclosion de sérieux outsiders.

Championnat de France de Drift © DR

Le public fidèle et passionné de Croix-en-Ternois, toujours prompt à s’enflammer et à soutenir les pilotes du CFD, sera encore au rendez-vous, n’en doutons pas, les 23 et 24 juin prochains. Les années précédentes, les escales du CFD en pays Ternois ont toujours rencontré un soutien chaleureux et de belles chambrées autour d’un tracé propice au spectacle.​​​

L’apparition de nouveaux talents aux avant-postes du CFD promet des joutes très disputées et une suite du championnat passionnante. A l’issue de la manche dans les Hauts de France, la moitié du championnat aura été disputée. A cette allure les prétendants au titre ne doivent laisser filer aucun point et le vainqueur du championnat sera le plus régulier. A ce jeu de la constance, Benjamin Boulbès répond toujours présent. A la veille du 3ème round, il est toutefois talonné par son rival historique Laurent Cousin qui ne lui concède que 10 points de retard. Le champion 2016, Nicolas Dufour, à la troisième place avec 85 points de retard est loin d’avoir dit son dernier mot, surtout si la tout nouvelle boîte de vitesses séquentielle installée sur sa BMW E30 en améliore encore les performances. De son côté, Jérémy Mérirès actuellement 5ème au classement provisoire, a démontré un talent et un sang-froid remarquables en ne s’inclinant qu’en finale face à André Silva. Ce dernier n’étant pas certain de courir l’ensemble des manches du championnat 2018, la porte est entrouverte pour accéder au titre pour plusieurs autres prétendants tels que Géraud Bourgoin (4ème au Castellet et 6ème au général). Dotée d’un nouveau moteur, sa BMW E30 a parfaitement répondu aux attentes du pilote qui peut revoir ses ambitions à la hausse.​​

Autres adeptes récents des boîtes de vitesses séquentielles, Jason Banet et Yvon Buisson possèdent le potentiel pour se rapprocher du sommet pour peu qu’ils se montrent plus réguliers dans leurs performances.

Eux-aussi dans le Top 10 du classement général actuel, Galopin, Pinto, Esteban et Germain ne sont pas encore totalement distancés, notamment au regard du nombre de points distribués en deuxième partie de championnat par le jeu des coefficients lors des deux derniers rounds ( Calmont et Albi).

​Dans la catégorie Loisir, les concurrents entament à Croix en Ternois la deuxième partie de la compétition avant la dernière manche d’Albi. A la mi-course c’est Sylvain Plante qui occupe la tête du championnat en tirant le maximum de sa petite Suzuki Capuccino de 197 chevaux. Avec une avance de 40 points sur Maximilien Le Corre (BMW E36) et de 50 points sur Rémy Griffon (BMW E36 compact), le leader ne sera pas facile à détrôner.

Paramètre essentiel pour la pratique du Drift, la météo peut brouiller les cartes dans toutes les catégories. Il est à souhaiter que le beau temps succède aux épisodes pluvieux des dernières semaines afin d’offrir au public, comme chaque année, du spectacle et des performances.

Back to Top