Actualités

Montagne
27/05/2018 FFSA

Nouveau record angevin pour Sébastien Petit !

Sous un soleil radieux, les pilotes ont pu pleinement exprimer leur talent sur la Course de Côte de La Pommeraye. Sébastien Petit signe un nouveau succès en battant son propre record, et Pierre Courroye impose sa McLaren en Production.

Succès et nouveau record pour Sébastien Petit à La Pommeraye. © Sylvie et Philippe Bouchereau

Championnat Sport

Les fortes averses qui ont sérieusement perturbé la journée d'essais de la Course de Côte de la Pommeraye, ont laissé place en ce dimanche à un soleil radieux. Ce changement radical de conditions climatiques ne pouvait que ravir les concurrents engagés sur cette cinquième manche du Championnat de France de la Montagne.

Les as du volant ont donc pu s'en donner à cœur joie et exprimer pleinement leur talent. Ce sera le cas de Sébastien Petit qui, vainqueur en 2011, 2015 et 2017, détenait le record du tracé depuis 2015. Un record que le sociétaire du Team Petit CroisiEurope a battu aujourd'hui, en bouclant la troisième montée de course en 50'144. Sébastien Petit signe en Anjou sa seconde victoire de la saison, après celle remportée devant le ''gratin'' européen sur les pentes du Col Saint-Pierre.

Loin d'avoir démérité, Geoffrey Schatz, le leader du Championnat, s'est une nouvelle fois présenté comme un adversaire coriace. Au volant de sa Norma à moteur 4 litres, le Bourguignon ne concède que six dixièmes à son rival, et termine donc à une probante deuxième place.

Pour sa première épreuve en France au volant de sa nouvelle Osella en configuration européenne, Cyrille Frantz retrouve une position qu'il connait bien, la troisième marche du podium. Une excellente performance pour le pilote d'Ornans qui a dû nécessairement gommer tout au long du week-end les soucis de jeunesse de sa monture.

Habitué du podium depuis le début de saison, David Meillon a bien failli se hisser une nouvelle fois sur la ''boîte''. En effet, 97 millièmes séparent seulement l'Osella de Cyrille Frantz, de la Norma 4 litres du pilote du Team Schatz Compétition.

La lutte pour la victoire en Proto 2 litres a été âprement disputée. Déjà vainqueur du CN/2 lors de la dernière édition, Julien Français récidive en imposant une nouvelle fois sa Norma. Il devance celle d'Anthony Le Beller, et celle d'Olivier Augusto qui complète le podium de la classe. Suivent les Norma de Serge Thomas et de Yannick Latreille, et la Ligier JS49 de Bruno Berton. Emportée par la fougue de sa jeunesse, Christopher Cappello est parti à la faute lors de la première montée, et s'il sort indemne de ce faux pas, il est malheureusement contraint à l'abandon.

Septième au général, David Guillaumard termine en tête des F3, catégorie dans laquelle il devance trois jeunes talents : Julien Bost, John Nicol et Clément Lebot. Anthony Gueudry place sa Martini MK 80 au quatrième rang, dans le sillage des Dallara.

Du côté des Formule Renault, le combat fut également sans répit. Et si Estel Bouche semblait tenir la victoire, dans un ultime effort, Kevin Petit parviendra à la déloger du premier rang. Pour un dixième, Kevin remporte cette épreuve, devant Estel, et Jérôme Debarre qui complète le podium de la Formule Renault.

Simon Taponard n'aura pas été autant à son affaire en course que durant les essais. Il place en effet son TracKing RC01 à la quatrième place d'un Groupe CM remporté par Denis Pilet au volant d'un Silver Car.

 

Championnat Production

Ils étaient près d'une quarantaine de concurrents engagés en Production à affronter, ce dimanche, les 2.430 mètres du tracé de la Course de Côte de La Pommeraye. Une nouvelle occasion de nous offrir des combats épiques dans chaque groupe que compte le Championnat.

Comme il l'a fait plus tôt dans la saison, à Bagnols-Sabran et à Abreschviller, Pierre Courroye s'impose sur le tracé angevin. Le jeune Champion de France a toutefois dû composer avec des problèmes de butée d'embrayage sur sa McLaren MP4 12C, ce qui l'a empêché de prendre part à la troisième montée de course. Mais, seul pilote de la catégorie Production à passer sous la barre de la minute, son chrono réalisé lors de la deuxième montée, lui permet de signer son troisième succès de la saison.

Une nouvelle fois Philippe Schmitter s'est présenté comme le plus sérieux adversaire du Champion de France en titre. Au volant de sa Renault R.S 01, l'Alsacien termine comme l'an dernier à la deuxième place. Mais il s'en est fallu de peu pour que l'ainé des Schmitter ne soit délogé du deuxième rang. Yannick Poinsignon, qui ce matin, suite à un souci mécanique, n'a pu prendre part à la première montée de course, termine ce soir à seulement 199 millièmes de la Silhouette Renault, et se hisse sur la troisième marche du podium.

Dans le sillage de la BMW M3 E92 du Vosgien, on retrouve la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter, qui termine à trois dixièmes du podium. Le classement du GTTS/4 est complété par Jean-Michel Lestienne, qui malgré une petite faute sur la deuxième montée, peut se satisfaire pleinement de sa prestation au volant d'une Ginetta G55 qu'il découvrait à l'occasion de cette épreuve.

La lutte pour la suprématie en Groupe A tourne finalement à l'avantage de Jérôme Janny. Il coiffe Antoine Uny au poteau, à l'issue de l'ultime confrontation du week-end. Derrière les deux Seat Léon Supercopa MK2, on retrouve la MK3 de Francis Dosières, qui termine à seulement 54 millièmes de la deuxième place. A la suite, on retrouve deux Supercopa MK2, pilotées par Sébastien Dupont et Pascal Derré, et la Clio Cup 4 de Yann Machka qui remporte là une nouvelle victoire de classe.

Hier samedi, Geoffray Carcreff avait tiré profit des conditions météorologiques pour imposer sa Scora Maxi en tête du Production. Un exploit qu'il n'est pas parvenu à rééditer aujourd'hui… Mais il se consolera par une victoire en Groupe FC, où il devance la Simca CG Turbo de Christophe Poinsignon.

Difficile de faire choir Jean Turnel de son piédestal. Il place une nouvelle fois sa Peugeot 306 S16 en tête du F2000, catégorie dans laquelle il devance la Renault Clio de Brice Pierrat. Parmi les engagés à La Pommeraye, on retrouvait un autre animateur du Groupe F2000, Luc Ermann, dont la Peugeot 106 Maxi termine en tête de sa classe.

Au fil des épreuves, Pascal Cat se rapproche inexorablement de sa 80ème victoire en Groupe N. Le recordman de succès dans la catégorie repart d'Anjou avec une nouvelle ligne à son palmarès. Derrière la Renault Mégane RS de Cat, on retrouve la Honda Civic de Ferdinand Loton et la BMW M3 de Christian Sepchat. Jimmy Ermann signe quant à lui un succès en N/2 au volant de sa Peugeot 106 S16.

Seul représentant du GT de Série sur cette épreuve, Frédéric Santarelli (Porsche Cayman) n'aura pas eu à forcer son talent pour accrocher une victoire qui lui semblait promise. Du côté du GTTS/1 au sein duquel s'affrontent les Mitjet, Florian Bartaire remporte un large succès devant Gwenaël Vaillant et Jean-Michel Godet.

 

5 – LA POMMERAYE

5ème manche du Championnat de France 2018 les 26 & 27 mai, à 40 km d'Angers (Maine-et-Loire)

54ème édition, organisée par la Pommeraye Sport Auto

Longueur : 2.430 mètres - Dénivellation : 100 mètres - Pente moyenne : 4 %

 

Classement Sport :

1.S. Petit (Norma M20 FC) 50''144 – 2. G. Schatz (Norma M20 FC) à 0''677 – 3. C. Frantz (Osella PA30) à 3''269 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC) à 3''366 – 5. J. Français (Norma M20 FC) à 4''930 – 6. A. Le Beller (Norma M20 FC) à 5''622 – 7. D. Guillaumard (Dallara F312) à 6''925 – 8. O. Augusto (Norma M20 FC) 6''998 – 9. B. Bouche (F3000 Reynard 99L) à 7''119 – 10. S. Thomas (Norma M20 FC) à 7''130.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4) 59''584 – 2. P. Schmitter (Renault R.S 01) à 3''011 – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 3''210 – 4. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 3''561 – 5. J. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 4''795 – 6. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 5''254 – 7. G. Carcreff (Scora Maxi) à 5''308 – 8. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 5''721 – 9. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 5''888 – 10. X. Burgevin (Jidé) à 5''983.

 

Prochaine épreuve :

6 – SAINT GOUENO

6ème manche du Championnat de France 2018 les 2 & 3 juin, à 40 km de Saint Brieuc (Côtes d'Armor)

35ème édition, 8ème édition VHC, organisée par l'Ecurie du Mené

Longueur : 3.200 mètres - Dénivellation : 144 mètres - Pente moyenne : 4,5 %

 

Contact : Olivier Henry : 06.86.41.10.30 - contact@coursedecote-saintgoueno.com

Coordonnées : Écurie du Mené – Mairie – 22330 Saint Gouëno

Tél.: 02.96.34.43.44

Contact Paddock : Guillaume COUSIN

Tel Mobile : 06 72 36 08 80 - guillaume@coursedecote-saintgoueno.com

Site web : www.coursedecote-saintgoueno.com

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

http://www.cfm-challenge.com

FFSA
Back to Top