Actualités

Montagne
26/08/2018 FFSA

Nouveau record et nouveau succès pour Sébastien Petit

C’est sans adversité mais avec panache que Sébastien Petit remporte la 43ème édition de la Course de Côte de Chamrousse sur laquelle il établit un nouveau record du tracé. Pierre Courroye signe de son côté une nouvelle victoire en Production.

Sébastien Petit s'impose à Chamrousse en établissant un nouveau record de la piste. © Nicolas Millet

Championnat Sport

Victime d'une sortie de route, ce dimanche matin, lors de la première montée de course, Geoffrey Schatz a endommagé sa Norma à moteur 4 litres. Fort heureusement, le jeune bourguignon sortait totalement indemne de cet incident de parcours, mais il était contraint à l'abandon et ne pouvait donc pas défendre ses chances.

Dans ces conditions, Sébastien Petit n'avait pas à forcer son talent pour venir inscrire son nom au palmarès de cette onzième manche du Championnat de France de la Montagne. Mais le sociétaire du Team Petit CroisiEurope a pour habitude de joindre le panache à la pugnacité, et loin de se contenter d'un succès qui lui semblait acquis, le Champion de France en titre est allé chercher le record de la piste avec un chrono en 2'01''956.

En l'absence de Geoffrey Schatz, c'est un autre pilote du Team Schatz Compétition qui a repris le flambeau. David Meillon est en effet parvenu à placer sa Norma 4 litres au deuxième rang. Cyrille Frantz a poursuivi le développement de son Osella PA 30 sur ce parcours alpin, pour finalement terminer sur le podium, à seulement 43 millièmes de la deuxième place.

Confirmation également pour Benjamin Vielmi qui a travaillé d'arrache-pied pour pallier les problèmes mécaniques rencontrés ce matin sur son Osella, et qui lui interdisait d'atteindre le sommet de la première montée. Finalement, le Haut-Savoyard place son Proto E2-SC au quatrième rang.

Cinquième au général, Julien Français signe une nouvelle victoire en CN/2 et complète le succès du Team Petit CroisiEurope. Il devance dans la catégorie deux autres représentants de la jeune garde, Etienne Pernot et Maxime Cotleur. Malgré une sortie de route sur la dernière montée, Emmanuel Arbant accroche la quatrième place devant Maxime Basset et l'Osella de Pascal Campi. Estel Bouche, qui découvrait le maniement de la Norma M20 FC habituellement menées par Yannick Latreille, termine septième et première féminine sur cette épreuve en devançant Martine Hubert.

Du côté de la F3, c'est pour moins d'une demi-seconde que Billy Ritchen devance Alban Thomas et impose sa Dallara F312. Troisième, David Guillaumard suit à trois dixièmes d'Alban et devance Raynald Thomas et Thomas Clausi. Dixième au général, Marcel Sapin impose sa Tatuus Formule Master en classe DE/8, devant celle de Fabrice Flandy.

Il n'y a pas eu de surprise du côté du CM où Fabien Bourgeon remporte une large victoire au volant de son TracKing en devançant celui de Gilles Depierre et Le BRC de Dominique Carifi.

Le Team Petit CroisiEurope fait une nouvelle fois carton plein avec la victoire en Formule Renault de Kevin Petit qui devance Arthur Fiard de trois dixièmes. Alexandre Bole occupe la troisième marche du podium de la Formule Renault en devançant Didier Chaumont. Dans la lutte qui opposait les deux féminines de la F.R., Melody Clausi devance Magaly Giorgian.

 

Championnat Production

Après avoir assommé la concurrence lors de la première montée de course où il signait un chrono en 2'19''285, Pierre Courroye n'a pas eu à forcer son talent par la suite. Le pilote de la McLaren sera à nouveau le plus rapide lors de la deuxième montée, avant d'être devancé par Nicolas Werver lors de l'ultime confrontation du jour. Mais la messe était dite dès dimanche matin, et l'avance prise par le Champion de France en titre lui permet de remporter un nouveau succès à Chamrousse, comme il l'a fait l'an dernier.

Nicolas Werver n'aura pas connu un week-end facile avec une Porsche au comportement erratique. L'Alsacien, qui n'a pas pris part ce dimanche matin à la première montée, faisait de son mieux pour sauver les meubles. Sa détermination sera payante puisqu'il se positionne finalement au deuxième rang.

Sa régularité et sa combativité permettent à Yannick Poinsignon de placer une nouvelle fois sa BMW M3 E92 sur le podium d'une manche du Championnat de France. Au sein du classement GTTS, il devance la Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter, et la Volvo TC10 S60 de Pierre Beal qui faisait ce week-end son retour à la compétition. Le classement du GTTS est complété par la BMW M3 GTR de Jean-Louis Janioud, les Porsche 997 Cup de Jacques Herfeld et Ronald Garcès, et la Ginetta G55 de Jean-Michel Lestienne.

Paul Reutter signe une performance de tout premier ordre en plaçant sa Porsche 997 GT3 à la quatrième place du scratch. D'excellents chronos lui permettent de s'imposer en GT de Série, où il devance la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion et la Porsche Cayman Cup de Frédéric Santarelli.

Antoine Uny poursuit sa série de victoires en Groupe A. Après avoir Imposé sa Seat Léon Supercopa MK2 à Vuillafans, à Dunières et au Mont-Dore, il termine cette fois encore en tête de la catégorie en devançant une autre Supercopa MK2, celle de Jérôme Janny. Francis Dosières place sa MK3 au troisième rang, à seulement un dixième de la deuxième place. On retrouve ensuite les Supercopa MK2 de Michaël Terrasson et de Pascal Derré. Comme il l'a fait hier au essais, Yann Machka est le plus rapide des A/4, classe dans laquelle il impose sa Clio Cup devant la BMW M3 d'Yves Dubrana et la Seat Ibiza Trophy de Laurent Leo.

Dixième au général, Christophe Poinsignon remporte un nouveau succès en FC au volant de sa Simca CG Turbo… Samuel Durassier inscrit la Course de Côte de Chamrousse à son palmarès, en remportant un succès en F2000 au volant de sa Honda Civic Type R. Michael Gley prend la mesure de sa Peugeot 206 et fait progresser ses chronos au fil des épreuves, pour venir dans les Alpes accrocher la deuxième place. Guy Fiard (Citroën Saxo) termine au troisième rang devant la Peugeot 205 GTI de Frédéric Challoin.

Bon pied bon œil, le vétéran du Championnat, Louis Granjon, remporte le Groupe N sur cette Course de Côte de Chamrousse pour la cinquième fois. Derrière la BMW M3 du vainqueur, on retrouve deux Mitsubishi Lancer aux volants desquelles évoluent Guillaume Gillet et Jean-Michel Gotteri. Au volant de sa Peugeot 106, Jimmy Ermann, qui anime cette année le Championnat de France de la Montagne, s'impose dans la classe N/2.

Jean-Marc Vernex aura finalement raison de ses adversaires du côté des Mitjet. Il devance dans la catégorie, Cindy Gudet, qui elle-même devance Florian Bartaire de six dixièmes. Daniel Demare occupe pour sa part la quatrième place de la classe GTTS/1.

 

Championnat VHC

Trente-huit pilotes étaient autorisés à prendre part à la 23ème Course de Côte de Chamrousse dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition. Samedi, c'est sous les nuages que se déroulait la première montée de course, qui fut le théâtre d'une violente sortie de route de Roger-Serge Toupence. Le pilote de la Martini endommageait très sérieusement sa monture, mais excepté quelques ecchymoses, il sortait indemne de cet accident.

Dimanche, le soleil était de la partie, mais les températures toujours fraîches, alors que les Historiques prenaient part aux deux montées inscrites au programme du jour.

A l'heure de faire les comptes, c'est Eric Bady qui impose sa Martini MK 14 au scratch, et qui remporte par la même occasion le Groupe 8/9. Un Groupe au sein duquel il devance la Van Diemen RF82 du Champion de France des ''Voitures Ouvertes'', Jean-Marc Debeaune. C'est la Martini MK 30 de Gilles Cursoux qui complète le podium de ce groupe, alors que Jean-François Taponard positionne sa Martini MK 33 au quatrième rang, devant l'Axone de Jacky Bonnot.

La lutte pour la victoire en Groupe 6/7 fut âprement disputée, et au final c'est Stéphane Galiussi qui impose sa Geri RB8, 976 millièmes devant la Marcadier JF01 de Pascal Ferretti, qui n'a pas pris part à la dernière montée. Au troisième rang on retrouve la Marcadier de Frédéric Assenault, suivent la Tiga SC 81 de Jean-Charles Massu et la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Il n'y a en revanche pas eu de réel combat en Groupe 5, où Jean-Marie Almeras a une nouvelle fois dominé les débats, en imposant sa Porsche 935 devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot, et la Jidé Original de Gabriel Lejeune.

La hiérarchie qui s'était dessinée hier à l'issue des essais en Groupe 4 n'a pas évolué ce dimanche. Michel Torcat signe une nouvelle fois la meilleure performance au volant de sa Porsche 911. Les Alpine A110 de Claude Provost et de Jean-Claude Demessine se positionnent respectivement aux deuxième et troisième places. On retrouve à la suite les Porsche 911 de Roger Guelpa et Jean-François Mejanel.

Beau duel du côté du Groupe 3, où finalement Norbert Rieu parvient à imposer sa Porsche 911 en devançant de 235 millièmes celle de Frédéric Henneton.

Eddy Antoine (BMW 323) sort vainqueur de la confrontation en Groupe 2, où il devance la Volkswagen Scirocco de la Championne de France des ''Voitures Fermées'', Viviane Bonnardel. Sur la troisième marche du podium de ce Groupe 2 figure Nicolas Riehl (BMW 2002), qui devance au classement la Ford Escort RS2000 de Maurice Bick et la BMW 323 d'Anthony Rolais.

Comme ce fut le cas lors des essais, Ute Jene a mené une course sage en Groupe 1, où seule figurait sa Mini. Charly Cauchois impose pour sa part sa BMW 635 CSI en Groupe A, devant la BMW 323 de Jean-Yves Pierrel.

 

11 – CHAMROUSSE

11ème manche du Championnat de France 2018, les 25 et 26 août, à 30 km de Grenoble (Isère)

43ème édition, 22ème édition VHC, organisée par l'ACRVM – ASA Dauphinoise

Longueur : 4.800 mètres – Dénivellation : 336 mètres - Pente moyenne : 7%

 

Classement Sport :

1. S. Petit (Norma M20 FC) 2'01''956 – 2. D. Meillon (Norma M20 FC) à 5''940 – 3. C. Frantz (Osella PA30) à 5''983 – 4. B. Vielmi (Osella PA27) à 9''338 – 5. J. Français (Norma M20 FC) à 12''681 – 6. B. Ritchen (Dallara F312) à 12''875 – 7. A. Thomas (Dallara F306) à 13''369 – 8. D. Guillaumard (Dallara F312) à 13''733 – 9. E. Pernot (Norma M20 FC) à 13''929 – 10. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 14''386.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4 12C) 2'19''985 – 2. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 2''799 – 3. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 6''638 – 4. P. Reutter (Porsche 997 GT3) à 11''765 – 5. P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 12''565 – 6. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 13''291 – 7. J. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 13''860 – 8. P. Beal (Volvo TC10 S60) 13''922 – 9. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 13''986 – 10. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 16''103.

 

Prochaine épreuve :

12 – TURCKHEIM

12ème manche du Championnat de France 2018, les 8 et 9 septembre, à 7 km de Colmar (Haut-Rhin)

62ème édition, 39ème édition VHC, organisée par l'ASA Alsace

Longueur : 5.950 mètres – Dénivellation : 370 mètres - Pente moyenne : 6,22 %

Contact : Franck MADER - Tel : 06.72.96.08.42

Coordonnées : ASA ALSACE - 10, rue de Waldkirch - 67600 SELESTAT

Tél : 03.88.74.76.16

Site web : www.asa-alsace.fr/

E-mail : president@asa-alsace.fr

Contact Paddock : Jean-Jacques SICHLER - Tel : 06.20.66.53.35

E-mail : turckheim@asa-alsace.fr

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

Back to Top