Actualités

Montagne
08/09/2018 FFSA

Premiers pas vers la consécration !

C’est sous le soleil que deux licenciés de l’ASA d’Alsace se sont mis en valeur aujourd’hui sur la Course de Côte de Turckheim. Sébastien Petit et Nicolas Werver signent en effet les meilleurs chronos dans leurs catégories respectives.

Meilleure performance du jour pour Nicolas Werver du côté des Production. © J.B. Denis

Championnat Sport

Tout semble en place pour que demain dimanche, Sébastien Petit coiffe une seconde couronne consécutive de Champion de France de la Montagne. Le pilote du Team Petit CroisiEurope a en effet marqué la journée d'essais de son empreinte en signant les meilleurs chronos sur les deux montées inscrites au programme du jour.

Derrière, le combat est engagé entre la Norma M20 FC de David Meillon, crédité aujourd'hui du deuxième temps, et l'Osella PA30 de Cyrille Frantz. Les paris sont ouverts pour savoir qui du CN+ ou de l'E2-SC, aura le dernier mot à l'issue de la confrontation alsacienne. Cinquième au général, Benjamin Vielmi complète, avec son Osella PA27, le podium du Groupe E2-SC. Martine Hubert, quatrième de la catégorie, pointe ce soir en tête des féminines et file tout droit vers une cinquième couronne de Championne de France…

Quatrième au scratch, Julien Français mène une nouvelle fois le bal du côté des Protos 2 litres, catégorie dans laquelle il devance un autre jeune talent, Etienne Pernot. Mais les « vétérans » font de la résistance, et Serge Thomas occupe ce soir la troisième place. On retrouve à la suite du trio de tête, Emmanuel Arbant et Jérôme Martin.

Pour 34 millièmes de secondes, Billy Ritchen devance Alban Thomas… C'est dire si la confrontation du côté des F3 s'annonce prometteuse ! Raynald Thomas est en embuscade au troisième rang, devant David Guillaumard, Ludovic Cholley, Etienne Debarre, Samy Guth, Patrick Cholley et Clément Lebot. Au volant de sa Martini MK62, Pierre Mayeur pointe pour sa part en tête de la classe DE/2.

Le sommet de la hiérarchie, en ce qui concerne les Formule Renault, est occupée par Jérôme Debarre qui devance Kevin Petit et Christophe Rosé

Pour ce qui est des CM, c'est le TracKing de Gilles Depierre qui devance ce soir le BRC de Florian Serralta.

 

Championnat Production

C'est en l'absence du Champion de France Pierre Courroye, qui n'a pas pris part aux deux montées du jour, que se sont déroulés les essais en cette journée de samedi. Le lutte pour la suprématie en GTTS n'en fut pas moins intense, et au final c'est Nicolas Werver qui, à domicile, réalise la meilleure performance. Pourtant la journée avait mal commencé pour l'Alsacien, qui en proie à un problème mécanique sur sa Porsche 997 GT2, n'avait pu prendre part à la première montée d'essais.

Yannick Poinsignon s'est une nouvelle fois battu comme un beau diable pour tirer le meilleur de sa BMW M3 E92, et venir s'installer au deuxième rang de la hiérarchie de ces essais. Le Vosgien devance l'imposante Renault R.S. 01 de Philippe Schmitter, qui lui-même a pris l'ascendant sur la Porsche 997 GT3 R de son frère Christian. Mais gageons que demain, entre ces quatre pilotes, le combat soit acharné pour se hisser sur le podium. Cinquième au général, Ronald Garces pointe en tête du GTTS/3 au volant de sa Porsche 997 Cup.

Comme on pouvait s'y attendre, ce fut tout autant disputé du côté du Groupe A, où Jérôme Janny impose sa Seat Léon Supercopa MK2 devant la MK3 de Francis Dosières. Malgré une contre-performance lors de la deuxième montée sur laquelle il lâche plus d'une minute, Antoine Uny complète le podium du Groupe A à l'occasion de ces essais. Bruno Fra place sa BMW M3 au quatrième rang, en tête de la classe A/4.

Sur la seule épreuve du Championnat qu'il ne découvrait pas cette saison, Paul Reutter se devait de jouer les premiers rôles en GT de Série. C'est chose faite puisqu'on retrouve sa Porsche 997 GT3 à la septième place au scratch et aux commandes de la catégorie. Il devance en GT de Série la Caterham R300 de Stéphane Faivre, la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion, la BMW Z4 de Georges Meyer, la Porsche Cayman de Frédéric Santarelli…

Malgré la rupture d'une durit de turbo qui le prive de seconde montée d'essais, Christophe Poinsignon pointe en tête des FC. Sa Simca CG Turbo devance la Renault 5 Turbo Tour de Corse de Didier Deniset.

Jean Turnel a parfaitement assumé son rôle de favori en F2000, en plaçant sa Peugeot 306 aux commandes devant la Citroën Saxo de Gaëtan Petitdemange et la Peugeot 106 de Gilbert Bischoff.

Gaëtan Jeannel signe la meilleure performance du jour en Groupe N. Derrière la Mitsubishi Lancer du leader, on retrouve la BMW M3 de Yannick Martin. Du côté du GTTS/1, c'est ce soir Jean-Marc Tissot qui est crédité de la meilleure performance. Sa Mitjet devance celle de Gilles Schneider et de Daniel Demare.

 

Championnat VHC

Une quarantaine de Véhicules Historiques de Compétition a pris part ce samedi aux essais de la 39ème Course de Côte VHC de Turckheim – 3 Epis. Des essais qui se sont déroulés sous un beau soleil et par des températures estivales.

Des conditions idéales qui permettaient aux concurrents d'exprimer pleinement leur talent aux volants de voitures légendaires.

Auteur de la meilleure performance au scratch, Sébastien Brisard place sa Martini MK 25 en tête du Groupe 8/9, au sein duquel il devance la Van Diemen RF 82 du Champion de France des « Voitures Ouvertes », Jean-Marc Debeaune. Jean-François Taponard place sa Martini MK 33 au troisième rang, devant l'Axone 1600 FL de Jacky Bonnot, et la Martini MK 15 de Michel Ritzenthaler. Sixième, Marc-André Schyrr (Crossle 12F) pointe devant Roger-Serge Toupence qui, suite à sa sortie de route à Chamrousse, a dû délaisser sa Martini pour retrouver sa JPE Formule Renault.

Dans le duel qui oppose Fernand Santarelli à Bernard Cayrier en Groupe 6/7, c'est le premier nommé qui impose sa Tiga SC 80 devant la Le Gallen de l'aviateur de Montélimar.

Crédité du troisième temps au classement scratch, Jean-Marie Almeras domine une nouvelle fois le Groupe 5 de la tête et des épaules. On retrouve la Porsche 935 de l'Héraultais devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot, et la Jidé Original de Gabriel Lejeune qui a terminé sa seconde montée d'essais au ralenti.

Le Groupe 4 fait une nouvelle fois la part belle aux Alpine. Claude Provost place son A110 devant celle de Philippe Brebant. Suivent les Porsche 911 SC de Julien Fath et Roger Guelpa. Pas de réelle surprise du côté du Groupe 3 où René Michon impose sa Porsche 930 T devant les 911 de Frédéric Henneton et de Norbert Rieu.

De la douzaine de pilotes qui évolue en Groupe 2, c'est Alexandre Chamagne qui fut ce samedi le plus rapide. Sa Ford Escort RS2000 pointe en tête devant la BMW 323 I d'Eddy Antoine et la Volkswagen Scirocco de la Championne de France des « Voitures Fermées », Viviane Bonnardel. La Mercedes 500 SLC de l'Allemand Thomas Poppe occupe le quatrième rang devant la BMW 323 I de Nicolas Uttewiller.

L'Allemande Ute Jene est une nouvelle fois seule à animer le Groupe 1 au volant de sa Mini, tout comme Jean-Claude Gaillard qui anime le Groupe N au volant de sa Renault 5 GT Turbo. Sans pression venue d'adversaire direct, l'un est l'autre n'ont pas eu à forcer leur talent lors de ces essais.

Du côté du Groupe A, Charly Cauchois n'a pas eu n'ont plus à forcer la cadence pour imposer sa BMW 635 CSI devant la Volkswagen Golf GTI de Sophie Pourcelot.

Back to Top