Actualités

Tout terrain
12/09/2018 FFSA

Saint Igny de Vers: En route vers un nouveau record

Depuis quelques années les superlatifs manquent pour qualifier l’épreuve de Saint Igny de Vers. Cette épreuve qui compte pour le championnat d’Europe d’Autocross se déroulera le weekend du 15 et 16 septembre et affole déjà les compteurs.

Johnny FEUILLADE (ALFA RACING) reste le meilleur réprésentant Français cette saiosn en Super Buggy © DR

Depuis quelques années les superlatifs manquent pour qualifier l'épreuve de Saint Igny de Vers. Cette épreuve qui compte pour le championnat d'Europe d'Autocross se déroulera le weekend du 15 et 16 septembre et affole déjà les compteurs. Difficile de trouver les adjectifs pour qualifier cette épreuve, alors on va leur donner un nouveau défi : on sait qu'ils sont déjà les meilleurs organisateurs et que personne ne peut les égaler. Alors il faut se tourner du côté des pilotes pour trouver quelqu'un qui les dépassent. En effet, si l'écurie Saint Rigaud arbore fièrement 7 titres de meilleur organisateur, Bernd STUBBE, le pilote Allemand compte huit titres de champion. Voilà, le défi est trouvé, Saint Igny doit tout faire pour rejoindre le palmarès de STUBBE. Sauf si, sauf si...ce diable de STUBBE se décide à décrocher un neuvième titre cette saison, revue des troupes qui vont s'affronter sur le plus beau terrain de jeu Européen, le circuit de la Brosse à Saint Igny de Vers. 

Super Buggy : Avec 36 pilotes engagés dans cette division, le succès de Saint Igny est prouvé encore une fois et le nombre de pilotes qui font le déplacement dépasse allègrement les quelques 15 pilotes habitués du parcours Européen. Bernd STUBBE, huit fois titrés, s'est lancé un nouveau défi cet hiver, changer d'écurie pour se remotiver. Le pilote Allemand quittait ainsi l'équipe Hollandaise Fast&Speed pour rejoindre le constructeur Tchèque, Alfa Racing. Pour autant, il accuse a quelques jours de Saint Igny de Vers, soit deux épreuves avant la fin (Saint Igny de Vers et Magiorra en Italie ndlr), une petite unité de retard sur son principal concurrent pour le titre. Son principal concurrent n'est autre que son dauphin l'an passé, le Letton, Ervins GRENCIS (Alfa Racing-Volvo) qui signe deux victoires cette saison dont une en France à Saint Georges de Montaigu en Juillet dernier. Le problème pour le Letton c'est que STUBBE reste sur deux victoires consécutives et dispose donc de l'avantage psychologique. Également vainqueur cette saison, le Hollandais, Mike BARTELEN nous présentera sa nouvelle machine reconstruite après son terrible Crash à Saint Georges de Montaigu. Jakub KUBICEK, le tchèque est quatrième au championnat et a déjà signé une victoire cette saison. Tout comme nos deux frenchies, habitués du championnat d'Europe, Florent TAFANI et Johnny FEUILLADE. Le premier d'entre eux, le Lyonnais, TAFANI, l'a annoncé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, il décide de mettre un terme prématuré à sa saison, victime de deux crash cette saison, le Champion d'Europe 2016 met un point final à cette saison « noire ». Il faudra donc compter sur Johny FEUILLADE, le pilote d'ISSOUDUN, Champion d'Europe 2015, il a remporté l'épreuve de Matschenberg (Allemgane) cette année et voudra briller devant son public après un weekend compliqué lors de sa dernière course en France. Pour autant, les outsiders de ce championnat sont nombreux à l'image de Valdislav STETINA (HOSEK-NISSAN) ou encore Petr BARTOS (BARTOS-FORD). Il y aura bien sûr le reste de la délégation Hollandaise avec les monstres de puissance de Wiely ALBERS (HOSEK-FORD) et Terry CALLAGHAN (PETERS-FORD) mais aussi et surtout, un autre Letton, Janis BOKS (Alfa Racing-FORD), toujours très à l'aise en Franc et en particulier à Saint Igny de Vers. Celui qui n'a pas participer que partiellement au championnat ne pouvait pas louper Saint Igny : « C'est incontestablement la plus belle épreuve du calendrier ». 

Buggy 1600 : Champion d'Europe en titre et auteur de trois victoires cette saison, Petr NIKODEM fait figure de favori, pour autant, le Tchèque risque encore une fois de passer à la trappe avec les pilotes français engagés parmi les 47 pilotes annoncés pour le moment. C'est pourtant, Kevin PETERS, le Luxembourgeois qui remportait la première finale de la saison à Seelow en Allemagne. Cette saison, tout le monde attendait le retour de René MANDEL, le prodige Allemand, Champion d'Europe 2014 signe cette année son retour en Autocross après s'être essayé au Rallye ces deux dernières saisons. L'Allemand, vient de remporter la dernière épreuve en Hongrie et pourrait bien l'emporter sur ce circuit qui lui va si bien. Markus WIBBELER remportait l'épreuve en Lituanie en début de saison et connait depuis une deuxième partie de saison catastrophique, l'Allemand pourrait bien profiter de cette fin de saison pour faire un retour fracassant. L'autre vainqueur de cette saison c'est bien sûr Vincent MERCIER, le Toulousain qui avait soulevé la foule à Saint Georges de Montaigu en signant une victoire éclatante devant deux autres Français, Thomas CHRISTOL (CAMOTOS) et le surprenant Gilles LABROSSE. Ces trois-là connaissent donc le chemin du podium, il faudra aussi compter avec Florian GUILLINY (PETERS), Maxime BROSSAULT (CAMOTOS), Damien CREPEAU, l'actuel Leader du Championnat de France, Aymeric MARTINEAU (ROSCROSS) qui doit digérer sa crevaison Vendéenne (Épreuve du Championnat d'Europe à Saint Georges de Montaigu) qui lui avait retiré son premier podium Européen. Parmi les Français capables de créer la surprise, il y aura Florent VINCENDEAU (PROPULSION) le seul Français en moteur issu de la production automobile et qui est déjà entré en finale Européenne cette saison, Tristan FAUCONNIER (CAMOTOS) qui s'offre une pige « désinhibé » et le retour de l'enfant prodige de l'Autocross Français, Champion d'Europe 2012, Thomas ANACLETO, au volant du Fast&Speed.

Touring AUTOCROSS : Avec six pilotes engagés sur cette épreuve et sur la quasi-totalité de la saison, c'est une discipline en souffrance. En effet, ces voitures typées WRC, génèrent des coûts d'exploitation important et attire peu de nouveaux pilotes. Néanmoins, le vice-champion d'Europe en titre, Martin SAMOHYL (SKODA) sera présent au départ pour tenter de remonter au niveau de la légende vivante de l'Autocross, Vaclav FEJFAR (SKODA). Le dernier cité pointe ne tête du classement général provisoire avec 6 victoires sur les 8 épreuves de la saison déjà disputées. Otakar VIBORNY (Mitsubishi) a remporté une course cette saison, il pointe à la quatrième place du classement. Toujours régulier, Adriaan BOELE (SKODA) est troisième, tandis que Grit HENNERSDORF, la seule féminine de cette division au volant de la Citroën DS3 pointe à la cinquième place. Bart DE HAAS (SKODA) le Hollandais complètera le plateau de cette avant dernière épreuve de la saison. 

Junior Buggy : Toujours aussi spectaculaire, cette division de promotion réservée aux jeunes pilotes. C'est Timofey OVCHAROV (Alfa RACING-YAMAHA) qui occupe solidement la tête du championnat avec deux victoires au compteur devant le Champion d'Europe en titre, Justs GRENCIS, affichant lui aussi deux victoires. Le Pilote Fast&Speed, Bart VAN DER PUTTEN s'est offert la victoire à Nova Paka tandis que Jakub NOVOTNY, le Tchèque, talent détecté en 2017 occupe la troisième place du classement général provisoire. Daniel PYTLON, le benjamin de la bande, 12 ans, représentera la république Tchèque tandis que Ares LAHOS (ESP) Chantal VAN DER PUTTEIN (NL) seront les deux féminines de la division. Styn JASPERS, le pilote des Pays Bas continuera son apprentissage dans cette division exigeante.

Back to Top