Actualités

Montagne
01/07/2018 FFSA

Succès Franc-Comtois pour le Bourguignon Geoffrey Schatz

En s’imposant sur la Course de Côte de Vuillafans, Geoffrey Schatz égalise en nombre de victoires, cette saison, avec Sébastien Petit, et accentue son avance en tête du Championnat. Côté Production, Pierre Courroye survole les débats…

Geoffrey Schatz s'impose sur la Course de Côte de Vuillafans. © Nicolas Millet

​Championnat Sport

Quatre partout ! En remportant ce dimanche la 55ème édition de la Course de Côte de Vuillafans – Echevannes, Geoffrey Schatz égalise en nombre de victoires avec son rival Sébastien Petit, puisque les deux hommes comptent à présent quatre victoires chacun. Leader du Championnat de France de la Montagne, le Bourguignon démontre que sa Norma CN+, même si elle est en bout de développement, a encore de sérieux arguments à faire valoir, et qu'il va falloir compter avec lui pour l'attribution du titre.

Loin d'avoir démérité, le Champion de France en titre a jeté toutes ses forces dans la bataille au volant d'une Norma en configuration européenne, qui dispose encore d'un potentiel d'évolution à exploiter.

David Meillon savait qu'il allait devoir tirer le maximum de sa Norma à moteur 4 litres pour accrocher un nouveau podium. Face à Cyrille Frantz, le pilote du Team Schatz Compétition n'a jamais relâché la pression et vient finalement coiffer le Franc-Comtois au poteau, à l'issue de la dernière montée. A domicile, Cyrille Frantz a pu démontrer que le développement de sa nouvelle Osella E2-SC était en bonne voie, mais pas encore suffisant pour prétendre jouer les tout premiers rôles. Martine Hubert, qui évolue au volant d'une Norma en configuration européenne, remporte à Vuillafans une nouvelle Coupe des Dames.

Vainqueur en F3, Billy Ritchen place sa Dallara à la cinquième place et devance de quatre dixièmes Alban Thomas, particulièrement en verve sur cette épreuve. David Guillaumard se classe finalement troisième des F3 devant Ludovic Cholley, Raynald Thomas, Thomas Clausi, Samy Guth… Marcel Sapin, vainqueur de la classe DE/8, termine troisième des monoplaces sur l'épreuve franc-comtoise.

C'est au sixième rang que l'on retrouve le plus rapide des Protos 2 litres, en l'occurrence Maxime Cotleur, qui place sa Norma M20 F devant l'Osella PA21 du Belge Corentin Starck. La jeunesse est à la fête dans cette catégorie, où Marc Pernot se hisse sur la troisième marche du podium. Il devance les expérimentés Emmanuel Arbant et Serge Thomas. Suivent Dimitri Pereira, la Ligier de Nicolas Gallet, la Norma de Frédéric Ehrhardt et la Ligier de Bruno Berton.

Fabien Bourgeon a une nouvelle fois dominé le CM au volant de son TracKing qu'il place devant celui de Xavier Vair et le Speed Car de Franck Grégoire. Suivent en tir groupé les TracKing de Gilles Depierre et de Simon Taponard.

Du côté des Formule Renault, c'est Jérôme Debarre qui s'impose en devançant un des pilotes les plus capés de la catégorie, Didier Chaumont. Alexandre Bole place sa Tatuus Formule Renault à la troisième place, alors que Marie Cammares termine première féminine de la catégorie, devant Mélody Clausi et Magaly Giorgian.

 

Championnat Production

Déjà dominateur lors des essais qui se sont déroulés hier samedi, Pierre Courroye a poursuivi sur sa lancée en ce dimanche pour asseoir un peu plus son hégémonie sur la Course de Côte de Vuillafans – Echevannes.

Le Champion de France Production en titre ne pouvait pas mieux débuter cette journée dominicale, puisqu'il imposait sa McLaren MP4 12C avec un chrono en 2'03''553. Par la suite, il n'améliorait pas cette performance, et même en partant à la faute et en étant l'auteur d'une petite touchette lors de l'ultime confrontation du jour, le jeune Franc-Comtois signe sur cette 55ème édition un succès incontestable.

Il devance en effet de plus de cinq secondes la BMW M3 E92 de Yannick Poinsignon. Et même si l'écart est important, le Vosgien signe là une performance de tout premier ordre. Le podium de cette 8ème manche du Championnat de France de la Montagne est complété par la Porsche 997 GT3 R de Christian Schmitter, qui peut avoir la satisfaction de retrouver une position à laquelle il était auparavant habitué.

Victime samedi d'un début d'incendie sur sa Porsche 997 GT2, Nicolas Werver aura tout mis en œuvre pour réparer et tenter de relancer sa voiture sur le tracé Franc-Comtois. L'Alsacien parviendra à affronter le chrono lors de la première montée de course, mais malheureusement sa prestation s'arrêtera là, sa Porsche refusant tout service par la suite… Il ''sauve les meubles'' en accrochant la quatrième place.

Vuillafans permettait à Philippe Schmitter de retrouver le volant de sa Lamborghini Gallardo. Le pilote alsacien devait reprendre ses marques après avoir disputé toute la première partie de saison au volant de sa Renault R.S 01. Il se classe finalement au cinquième rang, et devance la Porsche 997 Cup de Ronald Garces. Le classement du Groupe GTTS est complété par la Porsche 997 Cup de Dimitri Toillon, la Ginetta G55 de Jean-Michel Lestienne et la BMW M3 E49 de Jean-Louis Janioud.

Septième, Christophe Poinsignon offre à sa Simca CG Turbo une nouvelle victoire en FC en devançant la Renault 5 Turbo Tour de Corse de Didier Deniset.

A la huitième place, on retrouve le vainqueur du Groupe A, Antoine Uny qui impose sa Seat Léon Supercopa MK2 devant la Supercopa MK3 d'un Francis Dosières toujours en proie à des problèmes de motricité. C'est sans grande surprise que l'on retrouve une autre Supercopa pour compléter le podium, la MK2 de Jérôme Janny. Du côté de la classe A/4, Yann Machka pouvait difficilement lutter au volant de sa Clio Cup 4 avec la BMW M3 de Bruno Fra. Derrière Fra et Machka on retrouve à la troisième place la Seat Ibiza Trophy de Laurent Leo.

Une nouvelle fois Paul Reutter domine le GT de Série de la tête et des épaules au volant de sa Porsche 997 GT3. La deuxième place est occupée par la Porsche 997 GT2 de Philippe Marion, qui devance la Porsche Cayman de Frédéric Santarelli, toujours pugnace au volant d'une auto moins performante.

Dans la lutte qui opposait les BMW M3 pour la suprématie en Groupe N, c'est finalement Jean-François Ganevat qui sera le plus rapide. Pascal Cat, qui devait retrouver ses marques au volant de sa BMW, termine au deuxième rang devant Louis Granjon.

Jean Turnel est parvenu à résoudre les problèmes qui affectaient hier sa Peugeot 306. Il signe à Vuillafans un nouveau succès en F2000 en devançant la Renault Clio de Brice Pierrat et la Honda Civic de Jean-François Gérard. Animateurs du Championnat, Luc et Jimmy Ermann remportent des victoires de classe, Luc en imposant sa Peugeot 106 Maxi en F2000/1 et Jimmy sa Peugeot 106 en N/2.

Nombreuses étaient les Mitjet présentent à Vuillafans. A l'heure de faire les comptes, c'est celle de Jean-Marc Tissot qui pointe en tête devant Cindy Gudet, première féminine en Production, et Jean-Michel Godet.

 

Championnat VHC

Les hautes températures qui régnaient hier samedi sur Vuillafans se sont encore amplifiées en ce dimanche, ce qui n'a pas simplifié les choses pour les concurrents engagés sur la 17ème Course de Côte de Vuillafans – Echevannes dédiée aux Véhicules Historiques de Compétition.

Mais malgré la chaleur, les pilotes des fabuleux bolides qui ont fait les grandes heures du sport auto, n'ont pas manqué de défier le chrono.

C'est ce samedi en fin de journée, lors de la première montée de course, que Charly Cauchois réalisait sa meilleure prestation, en Groupe A, au volant de sa BLW 635 CSI. Jean-Claude Gaillard ira crescendo tout au long du week-end, pour offrir à sa Renault 5 GT Turbo un meilleur temps en Groupe N lors de l'ultime montée.

Absente de la première montée de course disputée samedi, l'Allemande Ute Jene sera en mesure de lancer sa Mini sur les montées du dimanche, afin de représenter le Groupe 1, au sein duquel elle évoluait seule.

Ce sont deux voitures allemandes arborant de magnifiques livrées orange que l'on retrouve en tête du Groupe 2. Nicolas Uttewiller place en effet sa BMW 323 I devant la Volkswagen Scirocco de la Championne de France des Voitures Ouvertes, Viviane Bonnardel. Maurice Bick positionne sa Ford Escort RS2000 au troisième rang devant la BMW 323 I d'Anthony Rolais et les Opel Commodore de Daniel Louis et de Nicolas Riehl.

Dans le duel entre Porschiste qui opposait René Michon et Frédéric Henneton pour la suprématie en Groupe 3, c'est la Porsche 930 T du Docteur Michon qui devance la 911 SC du Savoyard. Le Groupe 4 fait une nouvelle fois la part belle aux Alpine avec en tête l'A110 de Claude Provost, qui devance celles de Bernard Duret, et celle de Philippe Brebant.

Gabriel Lejeune vient signer un nouveau succès en Franche-Comté, au sein du Groupe 5, en plaçant sa Jidé Original devant la Marcadier Barzoï d'André Tissot. Dès samedi soir, Pascal Ferretti se portait en tête du Groupe 6/7, et si par la suite, le pilote de la Marcadier JF01 n'améliorait pas, il conservait tout de même la tête de son groupe devant la Le Gallen de Bernard Cayrier.

Pour une demi-seconde, Sébastien Brisard impose sa Martini MK 25 au scratch et en tête du Groupe 8/9. Il devance la Martini MK 14 d'Eric Bady et la Van Diemen RF 82 du Champion de France, Jean-Marc Debeaune. Serge Toupence place sa Martini MK 32 au quatrième rang devant l'Axone 1600 FL de Jacky Bonnot.

 

8 – VUILLAFANS - ECHEVANNES

8ème manche du Championnat de France 2018, les 30 juin et 1er juillet, à 33 km de Besançon (Doubs)

55ème édition, 17ème édition VHC, organisée par l'ASA Séquanie

Longueur : 4.800 mètres - Dénivellation : 268 mètres - Pente moyenne : 9%

 

Classement Sport :

1. G. Schatz (Norma M20 FC) 1'46''798 – 2. S. Petit (Norma M20 FC) à 0''862 – 3. D. Meillon (Norma M20 F) à 4''150 – 4. C. Frantz (Norma M20 FC) à 4''542 – 5. B. Ritchen (Dallara F312) à 12''131 – 6. M. Cotleur (Norma M20 F) à 12''404 – 7. A. Thomas (Dallara F306) à 12''550 – 8. M. Sapin (Tatuus Formula Master) à 13''194 – 9. D. Guillaumard (Dallara F312) à 13''349 – 10. C. Starck (Osella PA21) à 13''579.

Classement Production :

1. P. Courroye (McLaren MP4) 2'03''553 – 2. Y. Poinsignon (BMW E92) à 5''346 – 3. C. Schmitter (Porsche 997 GT3) à 6''612 – 4. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 6''808 – 5. P. Schmitter (Lamborghini Gallardo) à 8''549 – 6. R. Garcès (Porsche 997 Cup) à 11''007 – 7. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 13''117 – 8. A. Uny (Seat Léon Supercopa MK2) à 13''288 – 9. F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 13''934 – 10. P. Reutter (Porsche 997 GT3) à 14''408.

 

Prochaine épreuve :

 

9 – DUNIERES

9ème manche du Championnat de France 2018, les 21 et 22 juillet, à 52 km du Puy-en-Velay (Haute-Loire)

49ème édition, 14ème édition VHC, organisée par l'ASA Ondaine

Longueur : 2.360 mètres - Dénivellation : 130 mètres - Pente moyenne : 5,67 %

 

Contact : Jean-Paul CLOT : 06 82 36 50 14 - jeanpaulclot65@gmail.com

Coordonnées : Comité des Fêtes de Dunières - Mairie - 43220 Dunières

Tél : 04.77.51.27.80 / 06.14.45.91.75

Site web : www.coursedecotedunieres.fr

Contact Paddock : MOUNIER Nicolas - Tel Mobile : 06.70.55.93.50

Adresse e-mail : nicolas.mounier764@orange.fr

Ou Nicolas MOURIER -  Tel Mobile : 06.98.54.58.90

Adresse e-mail : ni-mourier@laposte.net

 

Opérateur CFM : contact@cfm-challenge.com ou 06.62.38.05.66

FFSA
Back to Top