Actualités

Karting
20/08/2019 FFSA

25e Trophée Clovis : le plaisir partagé du karting en ville

Disputé le 15 août dans les rues de Soissons, le Trophée Clovis perpétue la tradition des courses de karting en ville lors d’un évènement populaire qui assure aux pilotes comme aux nombreux spectateurs de passer un moment inoubliable au coeur de l’été.

Le plaisir de la victoire à Soissons en Nationale pour Evan Giltaire. © ASK Soissons

À Soissons, le karting part chaque année à la rencontre du public en plein centre-ville, une aventure à base de passion et de bottes de paille qui rassemble spécialistes, profanes et bénévoles pour une journée inoubliable qui se prépare pendant tout le reste de l’année pour les membres du club. Si le temps n’a pas toujours été clément pour la 25e édition du Trophée Clovis le 15 août 2019, la magie a encore une fois opéré entre les organisateurs, les pilotes et les nombreux spectateurs grâce au soutien indéfectible de la municipalité pour un moment de pur plaisir partagé.

Raison de vivre des membres de l’ASK Soissons, le Trophée Clovis traverse le temps sans prendre une ride. Malgré quelques complications administratives et des averses, l’épreuve a encore une fois remporté un succès populaire indéniable sur les presque 600 m du tracé occasionnel de Saint-Jean des Vignes, en plein coeur de Soissons. Mobilisées depuis de longs mois pour la préparation de cette compétition unique en France, les troupes du club de Jacques Madoux ont à nouveau réussi leur pari en étroite collaboration avec les services techniques de la mairie de Soissons.

« Notre récompense, c’est le plaisir des pilotes et des spectateurs au soir de la course » confiait Jean-François Malinowski, membre actif du comité d’organisation. « Rien à voir avec une compétition classique sur circuit permanent ! La course en ville est plus exigeante pour les pilotes et pour les bénévoles, mais la satisfaction que tout le monde en retire est proportionnelle aux efforts qu’elle demande. Nous sommes conscients de la chance que nous avons de pouvoir compter parmi nos fervents supporteurs M. le Maire de Soissons, Alain Crémont, et ses services. Tout le monde met la main à la pâte, que ce soit lors de la longue période de préparation en amont que pendant l’épreuve en elle-même. Il faut de solides coups de main pour installer les 2300 ballots de paille dès 6 heures du matin ! Plus de 50 bénévoles sont à l’oeuvre toute la journée pour assurer la réussite du Trophée Clovis. »

« À cause des prévisions météo peu favorables, nous avons eu un petit peu moins de participants cette année. Certains disputent à cette occasion leur seule course de l’année, pour d’autres, c’est une manière de découvrir la compétition karting et de poursuivre ensuite tout au long de l’année. Pour le grand public, il s’agit souvent d’une révélation qui débouche parfois sur la pratique du karting en loisir. Plus de 4000 spectateurs se sont retrouvés au bord de la piste en ce jeudi de l’Assomption : c’est un chiffre remarquable de nos jours, sans doute un record en France. »

La FFSA était bien représentée parmi les officiels et Michel Guignard, le Président de la CNK, n’a pas manqué cet évènement très spécial, confirmant l’implication de la Fédération auprès du club, de la ville et du département. Dans le même temps, France 3 Picardie diffusait deux reportages tournés en direct de la piste au cours de la journée.

Sur la piste, il y en avait pour tous les âges et pour tous les goûts. Au terme d’un programme chargé comprenant essais libres, essais chronométrés, préfinale et finale pour chaque catégorie, Elyo Giltaire s’est imposé en Minime, Pol Leytem, venu du Luxembourg, a gagné en Cadet, dont le vainqueur 2018 Evan Giltaire a remporté la catégorie Nationale devant Enzo Lévêque.  Benjamin Vasseaux était victorieux en Sénior, Aurélien Tournant en Rotax, Jacques Démarest en Rotax Master. Floriane Payart et Jacques Toulotte s’imposaient comme l’an dernier en Open et DD2, de même que Nils Kaplon en KZ2 et Xavier Maucourant en KZ2 Master, Sébastien Mathieu dominant une catégorie KZ2 Gentleman bien fournie. Les karts historiques des années 1960 à 1980 ont également animé la journée lors de plusieurs démonstrations.       

« Il est remarquable de voir que tous les pilotes adaptent leur comportement aux spécificités de la course en ville avec des bottes de paille », poursuit Jean-François Malinowski. « Nous sommes très vigilants en ce qui concerne la sécurité et nous organisons un briefing particulier pour ceux qui découvrent le tracé. Le revêtement est souvent inégal, l’adhérence peut varier d’un tour à l’autre, les dégagements sont réduits, la paille calme vite les ardeurs des plus fougueux, mais malgré ces conditions, tout se passe bien. Les concurrents apprécient le plaisir de participer avant celui de gagner. Les nouveaux venus sont surpris quand on leur dit qu’ils ont plutôt intérêt à chausseur des pneus usagés que des gommes neuves et que les réglages de base s’apparentent davantage à ceux qu’on utilise sous la pluie. Au final, c’est cet ensemble de particularités qui fait le charme de notre course et qui provoque un plaisir général peu commun. »

Le Trophée Clovis se tourne déjà vers sa 26e édition, histoire de bien préparer le 60e anniversaire de l’ASK Soissons. M. le Maire a conclu la journée en prenant date pour 2020, à bon entendeur !

BMW
Back to Top