Actualités

FFSA
01/07/2019 FFSA

Anthoine Hubert au pied du podium en Autriche

Anthoine Hubert a franchi un nouveau palier en Formule 2 en se qualifiant sur la première ligne sur le Red Bull Ring. Le pilote de l’Equipe de France FFSA Circuit a échoué de peu dans sa quête d’un 3e podium consécutif face aux ténors de la discipline.

Anthoine rate le podium pour 3 dixièmes de seconde ! © DR

Un pas de géant

Anthoine Hubert a fait un pas de géant dans son apprentissage de la Formule 2. Si les essais libres l'ont laissé sur sa faim, le jeune Français a en effet réuni tous les morceaux du puzzle autrichien en qualifications où il a pris une brillante 2e place aux côtés de l'expérimenté leader du championnat, Nyck de Vries. « Se battre pour la pole position est une immense satisfaction car c'était jusqu'à présent l'un de nos points faibles. En Autriche, j'ai réussi à mettre trois bons secteurs bout à bout et surtout à tirer le maximum des pneus », explique Anthoine. Son compatriote Giuliano Alesi a connu moins de réussite malgré sa rapidité intrinsèque. Il enregistrait des chronos similaires aux pilotes les plus véloces du plateau dans deux secteurs sur trois, mais lâchait une grosse poignée de dixièmes dans une petite portion du Red Bull Ring où les erreurs guettent les pilotes à chaque virage. « Nous n'avons pas trouvé les bons réglages et je ne me suis pas senti à l'aise sur un tour lancé », concède Giuliano. « Le point positif est que nous avons beaucoup amélioré l'auto pour la première course ».

Parti en 16e positon, Giuliano a gagné trois places en course et terminé l'épreuve à six secondes des points en ayant confirmé sa vitesse de pointe avec un probant 6e meilleur tour en course.  « Mon rythme était bon et constant, mais nous avons tout perdu au pit stop quand l'équipe n'a pas réussi à enlever la roue arrière droite. En sortant des stands je me suis retrouvé derrière un pilote moins rapide mais que je n'ai pas réussi à dépasser car il n'y avait pas assez de différence de vitesse entre nous dans les zones de dépassement… ».

Anthoine a capitalisé sur sa première ligne sur la grille pour se battre constamment aux avant-postes. Un peu chahuté par des adversaires rugueux, le Chartrain a glissé à la 5e place avant son pit stop obligatoire rondement mené. « C'est la deuxième grande satisfaction de ce week-end, l'arrêt aux stands était notre autre point faible. L'équipe l'a très bien réussi et ça m'a permis d'être bien placé pour la deuxième partie de la course », poursuit Anthoine. Remonté à la 4e place, il est revenu dans les roues de Nyck de Vries… « Il m'a manqué un tour pour le passer » sourit-il. « C'est dommage, je serai bien monté sur un 3e podium consécutif ! ».

 

Les hommes sandwiches

La réussite a rapidement tourné le dos aux deux sociétaires de l'Equipe de France FFSA Circuit dans la seconde course du Red Bull Ring. Une crevaison a provoqué une sortie de piste et l'abandon de Giuliano. « Ça a mal commencé puisque j'ai pris un mauvais départ car l'équipe n'avait pas réussi à trouver le bon réglage sur l'embrayage. Puis, je me suis retrouvé en sandwich entre deux voitures, l'une d'elle m'a percuté et a plié la suspension. J'ai continué pendant trois tours, puis la suspension s'est affaissée et a crevé un pneu. C'est un week-end avec des hauts et des bas, mais il faut retenir les hauts pour continuer de progresser ».

Pris en sandwich entre deux adversaires, Anthoine a concédé une place dans le premier tour, puis a été percuté. Son aileron avant passablement désolidarisé du museau, Anthoine a perdu énormément d'appuis et ses pneus n'ont pas supporté le traitement de choc. « Je n'ai pas fait une bonne deuxième course car je n'ai pas été assez agressif pour défendre ma place », explique Anthoine. « Mais je retiens beaucoup de points positifs de ce week-end et une progression constante et franche. L'équipe travaille d'arrache-pied, moi aussi, il faut continuer pour pouvoir encore se battre pour la pole position et pour le podium » conclut Anthoine.

 

Anthoine Hubert                                        Giuliano Alesi

Course 1                                                     Course 1

Position sur la grille : 2e                             Position sur la grille : 16e

Résultat : 4e                                                               Résultat : 13e 

 

Course 2                                                     Course 2

Position sur la grille : 5e                                      Position sur la grille : 13e

Résultat : 17e                                                             Résultat : Abandon

 

Championnat                                             Championnat

7e, 77 points                                                19e, 1 point

 

 

Prochaines courses : 12-14 juillet, Grande-Bretagne (Silverstone).

 

 

 

Créée en 2000 pour accompagner les meilleurs espoirs tricolores vers le haut niveau, l'Equipe de France FFSA Circuit a accueilli dans ses rangs plusieurs grands noms du sport automobile national et international : Sébastien Bourdais, Loïc Duval, Romain Grosjean, Jules Bianchi, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly… Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2019 est composée d'Anthoine Hubert, Giuliano Alesi et Victor Martins.

 

Anthoine Hubert – Né le 22 septembre 1996

Programme sportif 2019 : Formule 2

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting de 2010 à 2012

Membre de l'Équipe de France FFSA Circuit de 2014 à 2017

Palmarès :

2018 : Vainqueur des GP3 Series

2017 : 4e des GP3 Series

2016 : Vainqueur des 24 Heures du Mans Karting

2013 : Champion de France F4

 

Giuliano Alesi – Né le 20/09/1999

Programme Sportif 2019 : Formule 2

Palmarès :

2017 : 5e des GP3 Series

2015 : 4e du Championnat de France F4

 

Victor Martins – Né le 16/01/2001

Programme Sportif 2019 : Formule Renault Eurocup

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting en 2016

Palmarès :

 2018 : 5e de la Formule Renault Eurocup

2017 : Vice-Champion de France F4

2016 : Champion du Monde de Karting OK-Junior


Back to Top