Actualités

FFSA
15/07/2019 FFSA

Anthoine Hubert et Giuliano Alesi ne sont pas à la fête le 14 juillet

Les deux pilotes de l’Equipe de France FFSA Circuit engagés en Formule 2 ont accumulé les coups du sort sur le circuit de Silverstone dont ils sont rentrés bredouilles.

Avalanche de malchances pour Giuliano à Silverstone © DR

Anthoine Hubert et Giuliano Alesi se faisaient une joie de retrouver le circuit de Silverstone à l'occasion de la 7e manche du championnat de Formule 2. Chacun d'eux a en effet brillé sur le légendaire tracé britannique en soulevant le trophée du vainqueur ces deux dernières années.


Bouchons de juillettistes

Entre les essais libres et les qualifications, Anthoine et Giuliano ont confirmé les progrès aperçus lors des dernières semaines. Le premier nommé a réalisé de bonnes qualifications et n'a dû qu'au trafic de ne pas accrocher le premier wagon. Giuliano a quant à lui flirté avec le top 10 mais a également été freiné dans son élan par le trafic au moment décisif.

« Les qualifications se présentaient plutôt bien, mais j'ai été ralenti par le trafic au moment crucial, alors que je venais de chausser mon deuxième train de pneus » regrette Anthoine. « Nous aurions pu viser une place dans les 6 ou 8 premiers et nous nous sommes retrouvés 10e. Notre rythme de course est l'un de nos points forts et j'avais bon espoir de remonter dans le classement ».

 

Pétard mouillé

Le résultat comptable de l'intégralité de la fin de semaine britannique s'est dessiné dès le début de la première course. Anthoine a calé sur la grille et a été happé par les stands dont il est ressorti avec un tour de retard. « C'était un nouvel embrayage, il était mal réglé et je ne pouvais rien faire d'autre que de caler même si j'ai respecté la procédure de départ » explique Anthoine.

Giuliano était remonté aux portes du top 10 au moment d'effectuer son changement de pneus obligatoire. L'opération a tourné au fiasco avec une roue mal attachée qui a forcé l'Avignonnais à être rapatrié d'urgence dans son stand par ses mécaniciens à peine avait-il décollé de son emplacement. La double peine est tombée plus tard sous la forme d'une pénalité, son écurie ayant été sanctionnée pour l'avoir renvoyé en piste de manière dangereuse. Roulant de conserve aux deux dernières places, les deux pilotes de l'Equipe de France FFSA Circuit ont remplacé les courses de Silverstone par une séance d'essais pour engranger de l'expérience.

Le jour de leur fête nationale, Anthoine et Giuliano n'ont définitivement pas eu droit au feu d'artifice qu'ils espéraient au regard de leur potentiel, mais à un deuxième pétard mouillé. Après un départ remarquable qui lui a permis de gagner trois places, Giuliano a été lourdement éperonné par l'arrière au début de la course Sprint et n'a eu d'autre choix que de mettre pied à terre. Anthoine est courageusement remonté du 18e au 11e rang.

« Dimanche, nous n'avions pas un bon rythme sans savoir réellement pourquoi », s'interroge Anthoine. « Les conditions étaient différentes des dernières courses avec un nouveau tarmac et des températures assez faibles. Je n'avais plus rien à perdre, alors j'ai tenté d'aller au-delà de la limite pour voir s'il y avait du potentiel à débloquer, mais j'ai fait deux erreurs qui m'ont confirmé que j'étais déjà bien à la limite ! C'est dommage car avec le format de la F2, lorsque vous ratez votre première course, c'est un zéro pointé assuré à la fin du week-end. Je n'ai rien à me reprocher et je retiendrai surtout de Silverstone que nous avons confirmé nos progrès en qualifications, où on aurait pu faire bien mieux sans le trafic, et au pit stop. D'ici Budapest, nous avons trois semaines pour recharger les batteries et comprendre ce qui n'a pas tourné rond au départ et dans la seconde course afin de retrouver la place qui était la nôtre lors des dernières courses, sur le podium ! » conclut Anthoine.

 

Formule 2 – Silverstone

Anthoine Hubert                                                      Giuliano Alesi


Course 1                                                                     Course 1

Position sur la grille : 10e                                           Position sur la grille : 15e

Résultat : 17e                                                                                 Résultat : 18e  

 

Course 2                                                                     Course 2

Position sur la grille : 17e                                                         Position sur la grille : 18e

Résultat : 11e                                                                                  Résultat : Abandon

 

Championnat                                                             Championnat

7e, 77 points                                                                19e, 1 point

 

 

Prochaines courses : 2-4 août, Budapest (Hungaroring).

 

 

 

Créée en 2000 pour accompagner les meilleurs espoirs tricolores vers le haut niveau, l'Equipe de France FFSA Circuit a accueilli dans ses rangs plusieurs grands noms du sport automobile national et international : Sébastien Bourdais, Loïc Duval, Romain Grosjean, Jules Bianchi, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly… Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2019 est composée d'Anthoine Hubert, Giuliano Alesi et Victor Martins.

 

Anthoine Hubert – Né le 22 septembre 1996

Programme sportif 2019 : Formule 2

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting de 2010 à 2012

Membre de l'Équipe de France FFSA Circuit de 2014 à 2017

Palmarès :

2018 : Vainqueur des GP3 Series

2017 : 4e des GP3 Series

2016 : Vainqueur des 24 Heures du Mans Karting

2013 : Champion de France F4

 

Giuliano Alesi – Né le 20/09/1999

Programme Sportif 2019 : Formule 2

Palmarès :

2017 : 5e des GP3 Series

2015 : 4e du Championnat de France F4

 

Victor Martins – Né le 16/01/2001

Programme Sportif 2019 : Formule Renault Eurocup

Membre de l'Équipe de France FFSA Karting en 2016

Palmarès :

 2018 : 5e de la Formule Renault Eurocup

2017 : Vice-Champion de France F4

2016 : Champion du Monde de Karting OK-Junior

Back to Top