Actualités

Karting
25/09/2019 FFSA

Bonnes performances et résultats contrastés à Lonato

Les deux jeunes pilotes de l’Équipe de France FFSA Espoirs Karting ont confirmé leur rapidité lors de la 3e et dernière épreuve du Trophée Académie FIA Karting à Lonato (Italie). Elliott Vayron terminait dans le top 5 de la finale.

Dernier rendez-vous de l'année dans le temple du karting à Lonato. © KSP

La dernière épreuve du Trophée Académie FIA Karting 2019 s’est déroulée du 19 au 22 septembre sur le circuit italien de Lonato, en parallèle du Championnat du Monde FIA Karting – KZ et de la Super Coupe Internationale FIA Karting – KZ2.  L’Équipe de France FFSA Espoirs Karting alignait ses deux jeunes pilotes au potentiel de vitesse intéressant. Elliott Vayron a terminé sur une note positive dans le top 5 de la finale au terme d’une prestation globale très encourageante, notamment en ce qui concerne la combativité. La saison a été plus compliquée pour Mattéo Spirgel qui n’a pas toujours été en mesure d’exploiter sa rapidité au long des courses très disputées.

Formule monotype internationale, le Trophée Académie FIA Karting offre une très bonne formation de terrain aux jeunes pilotes de l’Équipe de France FFSA Espoirs Karting. Bien encadrés par la FFSA Academy grâce au savoir-faire et à l’implication de Marc Berteaux, Didier Blot et Julien Ménanteau, Elliott Vayron et Mattéo Spirgel ont profité des trois week-ends de course pour enrichir leur expérience et pour progresser dans une compétition de très haut niveau menée par des adversaires aguerris par de nombreuses courses en OK-Junior. La progression des jeunes Français a été sensible au long de la saison, leur principal atout restant leur pointe de vitesse.

Belles performances françaises
Lors de la dernière séance d’essais libres, les deux pilotes français affichaient tout leur potentiel avec le 1er et le 3e temps. Elliott réalisait ensuite le 4e temps de son groupe au chrono, Mattéo terminant 8e, ce qui les plaçait respectivement 6e et 13e au classement général des 46 participants.

Elliott se maintenait au 6e rang à l’issue des manches qualificatives. Il obtenait deux beaux top 3 et se battait vaillamment pour finir 6e de la dernière manche. Mattéo se retrouvait 17e avant la finale, malgré une très bonne 2e manche dans laquelle il reprenait 4 places en se classant 3e.

Vayron conclut dans le top 5
Elliott avait pourtant rencontré quelques difficultés au départ de la finale en chutant au 11e rang après quelques tours. Il redressait la situation au prix d’un bel effort et parvenait à rejoindre le top 5 à l’approche de l’arrivée en effectuant des dépassements solides. Il était crédité du 2e meilleur tour en course. Le jeune garçon a incontestablement renforcé son mental au cours de la saison avec le concours de la FFSA Academy.

Dans l’intensité de la bataille finale, Mattéo perdait une dizaine de place lors des premiers tours avant de pouvoir se relancer. Il saisissait sa chance à plusieurs reprises et finissait par reprendre 8 places au 19e rang de la course, tout en ayant réalisé le 8e meilleur temps.

«  Le bilan de la saison est fait d’un mélange de satisfactions et de déceptions » analysait Marc Berteaux. « Nos pilotes ont affiché une très bonne rapidité et pourtant les résultats n’ont pas été à la hauteur de nos attentes. Elliott a cependant bien évolué en étant très attentif à nos conseils qui l’ont aidé à prendre de plus en plus confiance. A Lonato, il a effectué une prestation solide. Mattéo a rencontré quelques difficultés pour exploiter son fort potentiel de vitesse pendant les courses alors que l’affrontement battait son plein. Son manque d’expérience au niveau international ne l’a pas aidé. »

Plusieurs Français ont eu l’occasion de briller à Lonato
Le  Championnat du Monde FIA Karting – KZ a permis au nouveau venu Adrien Renaudin de faire la démonstration de son talent. Auteur de la pole position, il s’est battu en tête jusqu’au bout, mais il a été privé d’une formidable 2e position à cause d’une pénalité pour spoiler décroché. Anthony Abbasse a été retardé par des problèmes mécaniques avant de réussir une remontée de 11 places aux portes du top 10 en finale.

La  Super Coupe Internationale FIA Karting – KZ2 a été remporté par un jeune Français, Emilien Denner, dominateur sans partage de l’épreuve depuis sa pole position jusqu’à la victoire finale. Thomas Landais s’est montré brillant lui aussi, 11e sur la ligne d’arrivée avant d’être rétrogradé pour spoiler décroché. Hubert Petit a réussi une formidable remontée finale de 17 places.  

Placée sous le capitanat d'Yvan Muller, l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting 2019 se compose de Marcus Amand, Mattéo Spirgel et d’Elliott Vayron.

BMW
Back to Top