Actualités

Rallye
26/10/2019 FFSA

Bonato vainqueur, Rossel Champion* !

Cette deuxième étape du Critérium des Cévennes a couronné son lot de Champions. ! Si Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto) s’impose pour la troisième fois dans les Cévennes, c’est bien Yohan Rossel qui devient Champion de France des rallyes 2019*.

Yohan Rossel / Benoît Fulcrand (Citroën C3 R5) © DPPI / FFSA

C’est une consécration pour le Gardois (déjà Champion Junior en 2014) qui remporte son plus beau titre à domicile ! Derrière les deux pilotes de Citroën C3 R5 au dessus du lot ce week-end, on retrouve Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5) qui s’offre un beau podium pour son retour en ‘CFR’. Le top cinq est complété par Raphaël Astier (Hyundai i20 R5, Team JSA Yacco) et William Wagner (Volkswagen Polo GTI R5, Team Sébastien Loeb Racing). Une nouvelle fois vainqueur dans le cadre du Trophée Michelin ‘hors R5’, Cédric Robert (DS 3 R3 Max, Team CHL Sport Auto) enlève le Championnat de France des Rallyes Promotion plus communément appelé Trophée Michelin*. Une nouvelle fois, le Team CHL Sport Auto décroche le titre en Championnat Team pour la troisième fois ! En l’emportant à Montpellier, Hugo Margaillan (Ford Fiesta R2J, Team CHL Sport Auto) s’adjuge le Championnat de France des Rallyes Junior**. En 208 Rally Cup, si Patrick Magnou s’impose haut la main sur cette épreuve, la fratrie Franceschi triomphe avec le succès de Jean-Baptiste (Peugeot 208 R2, Team Sarrazin Motorsport) au classement général et celui de Mathieu (Peugeot 208 R2) dans la catégorie ‘Junior’***. Pauline Dalmasso (Peugeot 208 R2) l’emporte dans le cadre du Championnat Féminin mais le titre se jouera dans un mois, au Rallye du Var.


LE RESUME DE LA JOURNEE


ES4 (Lasalle - Soudorgues - 6,80 km - 8h58) : 

Spéciale sèche malgré quelques rares parties humides, temps ensoleillé - Meilleur Temps : Wagner

Faits marquants : Rien à signaler dans cette (courte) spéciale de mise en jambes. William Wagner se signale avec le meilleur temps ce qui lui permet de monter sur la troisième marche du podium provisoire.


ES5 (ES des 5 Cols - 38,30 km - 10h27) : 

Beau temps, plus longue spéciale du championnat, quelques parties humides - Meilleur Temps : Bonato

Faits marquants : Yoann Bonato réalise un superbe temps et relègue son plus proche adversaire, Mathieu Arzeno, à vingt secondes ! Yohan Rossel assure et se contente du troisième ‘chrono’. Quentin Gilbert sort de la route sans gravité et laisse la troisième place à Mathieu Arzeno qui reste néanmoins sous la menace de William Wagner et Raphaël Astier. La sortie de Gilbert consacre définitivement Cédric Robert dans le cadre du Championnat de France Promotion (Trophée Michelin). Handicapé par un mal de dos, Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5) concède beaucoup de temps. Cette spéciale est fatale à Benjamin Cardenas (Peugeot 306 F214) qui sort de la route sans gravité alors qu’il réalisait une belle course. Troisième du Trophée Michelin ‘hors R5’, Fabrice Morel effectue également une touchette et endommage sa Mitsubishi Lancer Evo9, il est contraint de rendre son carnet.

ES6 (Le Vigan - Pommiers - 22,50 km - 12h31) : 

Spécial sèche mais plus sale que les précédentes, temps ensoleillé - Meilleur Temps : Rossel

Faits marquants : Les deux leaders assurent dans cette spéciale. Parti en pneumatiques neufs, Yohan Rossel devance Yoann Bonato qui a conservé les mêmes gommes mais l’écart reste conséquent en faveur du double Champion de France en titre. La lutte pour la troisième place fait rage entre William Wagner et Mathieu Arzeno, qui se fait une chaleur dans cette ES. Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) est parti en tête à queue pendant que Ludovic Gal (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) crève et tape dans une chicane mais parvient à terminer le ‘chrono’. Brillant septième jusque là, Nicolas Pougnant (Citroën C3 R5) est victime d’une crevaison et doit s’arrêter pour changer une roue. Loïc Panagiotis (Porsche 997 GT3, Team JSA Yacco), qui s’était distingué en Trophée Michelin ‘hors R5’, effectue une touchette au départ de la spéciale et abandonne.

ES7 (Kartix - 1,45 km - 13h40) : 

Spéciale tracée sur un circuit de karting : Rossel

Faits marquants : Yohan Rossel profite de cette spéciale spectacle pour signer son quatrième temps scratch.

ES8 (Lasalle - Soudorgues - 6,80 km -15h28) : 

Spéciale sèche, temps ensoleillé - Meilleur Temps : Rossel

Faits marquants : Nouveau meilleur temps de Yohan Rossel qui reste à bonne distance de Yoann Bonato. Dans la lutte pour la troisième place face à William Wagner, Mathieu Arzeno se donne de l’air avec un beau deuxième temps.

ES9 (ES des 5 Cols - 38,30 km - 16h06) : 

Spéciale sèche mais plus sale qu’au premier tour : Bonato

Faits marquants : Alors que Yohan Rossel assure pour filer vers le titre, Yoann Bonato enfonce le clou et semble assurer une nouvelle victoire dans les Cévennes. William Wagner crève à sept kilomètres de l’arrivée et redescend au cinquième rang derrière Mathieu Arzeno (qui a pourtant tapé une pierre dans une corde) et Raphaël Astier.

ES10 (Le Vigan - Pommiers - 22,50 km - 18h05) : 

Spéciale sèche - Meilleur Temps : Wagner

Faits marquants : Compte tenu des divers enjeux, tous les pilotes se content de rejoindre l’arrivée. Seul changement notable dans le top dix, Ludovic Gal s’empare de la septième place au détriment de Patrick Rouillard (Skoda Fabia R5).


ILS ONT DIT

Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), vainqueur : « C’est super ! Je suis également content pour Yohan et Benoît. Ce sont des super moments qu’ils vivent à l’heure actuelle et c’est d’autant plus agréable pour eux car ils sont à domicile. »


Yohan Rossel (Citroën C3 R5), deuxième du rallye et Champion de France des Rallyes 2019* : « Ça fait vraiment du bien ! Je pense à tout ce qu’on a vécu cette saison. On m’avait parlé de ce titre en début d’année mais ce n’était pas gagné d’avance. Je veux remercier toutes les personnes qui nous soutiennent et qui sont là pour nous aider. C’est bien d’être arrivé à ce résultat mais c’est loin d’être fini. J’espère que ce n’est qu’une étape et que nous allons pouvoir continuer. »


Mathieu Arzeno (Skoda Fabia R5), troisième : « C’est un bon week-end ! J’étais déjà heureux d’être au départ. Nous avons fait une belle course. Que ce soit sur la voiture ou même sur mon pilotage, nous avons pas mal progressé tout au long du rallye. Cette troisième place me satisfait d’autant plus que les Citroën étaient intouchables. »


LE BILAN

10 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Rossel 5, Bonato 3, Wagner 2.

Leaders : 

ES1 : Rossel

ES2 : Bonato

ES3 : Rossel et Bonato

ES4 : Rossel

ES5 à ES10 : Bonato


Classement final provisoire

1.Bonato/Boulloud (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) en 2h05m04s6

2.Rossel/Fulcrand (Citroën C3 R5) + 18s3

3.Arzeno/Roche (Skoa Fabia R5) + 55s7

4.Astier/Vauclare (Hyundai i20 R5, Team JSA Yacco) + 1m15s8

5.Wagner/Millet (Volkswagen Polo GTI R5, Team Sébastien Loeb Racing) + 1m24s5

6.Mauffrey/Bronner (Skoda Fabia R5) + 3m24s0

7.Gal/Combe (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) + 4m46s0

8.Rouillard/Zazurca (Skoda Fabia R5) + 5m02s7

9.Berfa/Augustin (Hyundai i20 R5) + 6m03s4

10.Ciamin/Roche (Abarth 124 Rally, Team Milano Racing) + 6m31s9…


LES PODIUMS PROVISOIRES

TROPHEE MICHELIN R5 :
1. Arzeno/Roche (Skoda Fabia R5) en 2h06m00s3
2. Astier/Vauclare (Hyundai i20 R5, Team JSA Yacco) + 20s1
3. Wagner/Millet (Volkswagen Polo GTI R5, Team Sébastien Loeb Racing) + 28s8…

TROPHEE MICHELIN HORS R5 :
1. Robert/Duval (DS 3 R3 Max, Team CHL Sport Auto) en 2h15m27s1
2. Hot/Nicolet (Subaru Impreza N17) + 1m15s1
3. Fontalba/Hermet (Renault Clio R3) + 2m51s4…

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES TEAM :
1. Team CHL Sport Auto (Bonato - Robert) 32 points
2. Team Sébastien Loeb Racing (Wagner - Fotia) 18 points
3. Team Sarrazin Motorsport (Gal - Franceschi) 16 points…

CHAMPIONNAT JUNIOR :
1. Margaillan/Coria (Ford Fiesta R2J, Team CHL Sport Auto) en 2h19m44s1
2. Cartier/Murcia (Ford Fiesta R2J) + 4m25s0
3. Micheli/Raffaelli (Ford Fiesta R2J) + 8m19s5…

CHAMPIONNAT FÉMININ :
1. Dalmasso/Escartefigue (Peugeot 208 R2) en 2h31m04s4
2. Viano/Salini (Citroën C2 R2) + 11m15s7…

208 RALLY CUP :
1. Magnou/Vilanova (Peugeot 208 R2) en 2h15m51s6
2. Franceschi/Gorguilo (Peugeot 208 R2, Team Sarrazin Motorsport) + 1m22s5
3. Fotia/Sirugue (Peugeot 208 R2, Team Sébastien Loeb Racing) + 1m53s2…

PRINCIPAUX ABANDONS ÉTAPE 2

Benjamin Cardenas (Peugeot 306 F214) sortie de route sans gravité dans ES5, Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5) sortie de route sans gravité dans ES5, Fabrice Morel (Mitsubishi Lancer Evo9) mécanique entre ES5 et ES6, Loïc Panagiotis (Porsche 997 GT3, Team JSA Yacco), Luc Pistachi (BMW 318 TI Compact) mécanique dans ES9…

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

*sous réserve de la publication officielle des résultats par la FFSA
** sous réserve de procédure en cours
*** sous réserve de la publication officielle des résultats par Peugeot Sport

BMW
Back to Top