Actualités

Rallye
08/11/2019 FFSA

CFRT - Vaucluse - Conférence de presse

Comme à l’accoutumée, le Rallye Terre de Vaucluse clôturera le Championnat de France des Rallyes Terre 2019. Et comme souvent, le titre se jouera à Courthézon pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Les acteurs du 29ème Rallye Terre de Vaucluse ! © FR MEDIA LIVE / FFSA

Si Lionel Baud est en position favorable, Thomas Baudoin et Thibault Durbec lui donneront à coup sûr du fil à retordre. Extraits des réactions des principaux acteurs lors de la conférence de presse.  

Alain Rochebonne, Maire de Courthézon : 

« Cette épreuve me tient à coeur. À titre personnel, je suis très fier que ma commune accueille ce rallye. Nous avons de nombreuses retombées économiques. Comme tous les sports, le rallye est fédérateur. Je souhaite saluer l’équipe fédérée autour de Louis. Merci également aux nombreux sponsors de l’épreuve. Nous allons laisser la parole aux pilotes qui vont se régaler ce week-end. J’espère que la météo sera clémente et que les spectateurs seront prudents. »

Louis Priano, Président du Comité d’Organisation : 

« Je suis très heureux de vous recevoir à Courthézon. Trois pilotes vont se disputer le titre. La première spéciale de demain devrait être un juge de paix. J’espère que tout se passera bien. Merci au Maire pour cet accueil une fois de plus irréprochable. Bon courage à tous les pilotes, on se revoit dimanche soir pour la remise des prix. »

Alain Rossi, Président de la Commission du Championnat de France des Rallyes Terre : 

« Nous arrivons en fin de saison ! Je suis assez satisfait de cette année si l’on excepte ce que nous avons vécu tous ensemble le mois dernier. Je sais que toute l’équipe de Louis a mis l’accent sur la sécurité et un gros travail a été fait ! J’ai parcouru la première spéciale de demain et je dois dire que c’est un monument. Au niveau sportif, je souhaite que le meilleur gagne. Je veux remercier les sept organisateurs de cette saison, et je peux vous assurer que dès lundi, nous allons nous remettre au travail pour préparer un beau Championnat 2020. »

Éric Mallen, Lancia Delta HF 16V : 

« C’est toujours avec de l’émotion que je viens à Courthézon pour disputer le dernier rallye de la saison. Avec nos amis du VHC, nous allons nous régaler tout en suivant attentivement la situation du rallye moderne. »

Sébastien Lanquetin, Peugeot 208 R2 : 

« J’avoue que j’arrive ici avec un peu de pression. En étant absent, Patrick Magnou nous facilite la tâche mais il faudra tout de même être au bout. Un titre pour une première saison serait formidable. Je suis assez fier de ma progression cette année. nous ferons le point dimanche soir. »

Bastien Bergounhe, Peugeot 208 R2 : 

« Nous avons loué une 208 R2 pour finaliser cette saison comme il se doit. Pour le titre, nous sommes assez loin, on veut surtout prendre un maximum d’expérience en vue de l’année prochaine. Nous allons également tâcher de nous amuser. Nous verrons bien. »

Julien Bréchet, Citroën Saxo T4 : 

« Tout va bien, je suis ravi d’être ici. Nous sommes les régionaux de l’étape et c’est bien de rouler devant notre public. Nous devions faire les deux premiers rallyes de  la saison et ça s’est tellement bien passé que nous avons fait l’intégralité du Championnat. Nous sommes dans le top dix du Championnat depuis un moment et nous allons tout faire pour y rester. »

Thibault Durbec, DS 3 WRC :

« Je suis heureux d’être ici. Pour le titre, ça va être difficile mais on va essayer de garder le panache que l’on a affiché tout au long de la saison. Si on gagne ce rallye, on aura fait une belle saison. »

Lionel Baud, DS 3 WRC : 

« Je me sens bien, je suis content d’être ici. Merci à Louis ainsi qu’à tous les organisateurs pour ce Championnat magnifique. Nous avons vécu une super saison. Merci également au Maire de Courthézon pour son accueil. Avec Lucie, nous savons ce que nous avons à faire ce week-end. L’enjeu est important, nous verrons bien dimanche soir. »

Thomas Baudoin, Citroën C3 R5 : 

« On ne s’attendait pas à cette belle saison ! On a rempli notre contrat avec un podium. On ne pensait pas arriver sur la dernière manche en étant en position de se battre pour le titre. On va jouer notre carte à fond pour se battre jusqu’au bout. »

Mathieu Franceschi, Citroën C3 R5 : 

« Il y a beaucoup de nouveaux éléments à prendre en compte pour nous. C’est génial pour moi de se trouver au volant d’une R5 en Championnat de France. Je vais profiter de chaque seconde car c’est un rêve ! Merci aux nombreuses personnes qui ont rendu ce projet possible, notamment aux gens de chez Minerva Oil. Nous allons passer une bonne nuit et demain ça va aller ! »

Jean-Marc Manzagol, Ford Fiesta R5 : 

« C’est un réel plaisir de rouler sur la terre avec une telle voiture. Nous continuons d’apprendre sur tous ces terrains différents. Nous serons là en 2020, peut-être sur une autre auto. » 

Stéphane Sarrazin, Hyundai i20 R5 : 

« Je suis heureux de cette belle opportunité ! Nous avions roulé ici il y a deux ans et j’avais particulièrement apprécié. On veut passer un super week-end. Il nous restait une voiture de disponible et on a pu monter ce programme. Il y a un beau plateau, on va attaquer et voir ce que ça donne au niveau des ‘chronos’. »

Vincent Dubert, MR 500X R4 FIA : 

« Je suis impatient de rouler. J’aime rouler à côté de la maison ! On va voir comment évolue la météo. Nous allons tâcher de poursuivre la belle progression de la voiture. Toutes ces WRC et ces R5 permettent de mettre en valeur nos résultats avec la R4. Notre concurrent direct est absent, la quatrième place du Championnat devrait être assurée si on ne fait pas de bêtise. »

BMW
Back to Top