Actualités

Rallye
09/11/2019 FFSA

CFRT - Vaucluse - Durbec leader, Baud sur la voie du titre…

Au terme de cette première étape raccourcie, Thibault Durbec rentre à Courthézon en leader !

Thibault Durbec / Jacques-Julien Renucci (DS 3 WRC)  © FR MEDIA LIVE / FFSA

En s’adjugeant les trois spéciales disputées aujourd’hui, le pilote de la DS 3 WRC s’est constitué une avance de plus de trente secondes sur son plus proche poursuivant, Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5). Étincelant pour son retour sur la terre, surface sur laquelle il n’avait pas roulé depuis plus de dix ans, le Gardois devance Cyrille Féraud (Citroën C4 WRC), troisième ce soir. Le top cinq est complété par Mathieu Franceschi (Citroën C3 R5) et Jean-Michel Raoux (Skoda Fabia R5). Ralenti par la casse d’une transmission ce matin, Lionel Baud (DS 3 WRC) pointe au huitième rang et reste bien placé pour devenir le nouveau Champion de France des Rallyes Terre. En Deux Roues Motrices, Sébastien Lanquetin (Peugeot 208 R2) mène les débats tout comme Éric Mallen (Lancia Delta HF Intégrale) dans le cadre du rallye VHC.

LE RESUME DE LA JOURNEE

ES1 (Roaix - Buisson - Cairanne - Rasteau - 22,00 km - 11h27) :
Spéciale annulée (problème de radio)

ES2 (La Meynarde - Grand Retour - 15,45 km - 12h55) : 

Beau temps, spéciale glissante - Meilleur Temps : Durbec

Faits marquants : Seul pilote à s’être élancé en conditions de course dans l’ES1, Lionel Baud a cassé une transmission sur sa DS 3 WRC dans cette spéciale inaugurale et concède beaucoup de temps dans ce deuxième ‘chrono’. C’est Thibault Durbec qui signe le premier meilleur temps alors que de nombreux pilotes commettent des ‘tout-droit’. Plus de dix ans après son dernier rallye terre, Stéphane Sarrazin est deuxième de cette spéciale et confirme qu’il faut compter avec lui ce week-end. Jean-Michel Raoux, qui a tapé une pierre dans l’ES, termine troisième et devance Cyrille Féraud (auteur de deux tout droit), Thomas Baudoin (Citroën C3 R5), Mathieu Franceschi, Jean-Marc Falco (Skoda Fabia R5) et Julien-Alexandre Courchet (Skoda Fabia R5).

ES3 (Roaix - Buisson - Cairanne - Rasteau - 22,00 km - 15h43) : 

Beau temps, spéciale étroite technique mais sèche - Meilleur Temps : Durbec

Faits marquants : En dépit d’une crevaison, Thibault Durbec signe à nouveau le meilleur temps devant Lionel Baud qui bénéficie désormais d’une DS 3 WRC en parfait état de marche. Stéphane Sarrazin termine troisième de ce ‘chrono’ et domine toujours la catégorie ‘R5’. Quatrième, Thomas Baudoin a effectué une touchette près de l’arrivée et arrive avec une Citroën C3 R5 au pare-brise endommagé. Dans cette spéciale très technique, Jean-Marc Falco tape un arbre mais parvient à terminer l’ES au cinquième rang.

ES4 (La Meynarde - Grand Retour - 15,45 km - 16h36) :
Beau temps, spéciale plus sèche qu’au premier tour - Meilleur Temps : Durbec
Faits marquants : Thibault Durbec signe un triplé avec trois meilleurs temps en autant de spéciales disputées aujourd’hui et rentre à Courthézon en leader. Contraint de rouler sans pare-brise suite à sa touchette dans la spéciale précédente, Thomas Baudoin est également victime d’un problème de frein à main. Malgré un tout droit dans le premier virage, Cyrille Féraud signe un joli temps qui lui permet de monter sur le podium provisoire au terme de l’étape. Brillant depuis le départ, Stéphane Sarrazin commet un tout droit mais conserve sa deuxième place au classement général. Mathieu Franceschi poursuit l’apprentissage de la Citroën C3 R5 et réalise le troisième temps scratch ! Ralenti par un problème moteur sur sa Ford Fiesta R5, Jean-Marc Manzagol termine le ‘chrono’ au ralenti et abandonne après la spéciale.

ILS ONT DIT

Thibault Durbec (DS 3 WRC), leader : « C’était difficile dans la longue qui était très éprouvante. J’espère que l’on va pouvoir garder cette première place. Ça serait une belle manière de finir la saison. On a passé une bonne journée, on a attaqué pour montrer que nous sommes les plus rapides. »

Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5), deuxième : « On a pris beaucoup de plaisir, c’était vraiment sympa aujourd’hui. On a attaqué de plus en plus au fil de la journée, le contrat est rempli ce soir. La voiture marche très bien et demain nous allons essayer de continuer comme ça, et même d’aller plus vite ! »

Cyrille Féraud (Citroën C4 WRC), troisième : « Nous sommes partis sur un rythme tranquille dans la longue spéciale pour ne pas faire d’erreur. On a plus attaqué dans la deuxième aux deux passages même si on a fait quelques erreurs. Avec ce plateau, c’est très bien d’être troisième. Demain, si la voiture est aussi bien qu’aujourd’hui, ça va être bien. »

LE BILAN DE L’ETAPE 1

4 épreuves spéciales (dont ES1 annulée)

Meilleurs temps : 

Durbec 3

Leader : 

ES2 à ES4 : Durbec

Classement provisoire après ES4 (fin étape 1)

1.Durbec/Renucci (DS 3 WRC) en 35m50s5

2.Sarrazin/Parent (Hyundai i20 R5) +30s1

3.Feraud/Duchemin (Citroën C4 WRC) + 1m08s4

4.Franceschi/Manzo (Citroën C3 R5) + 1m11s7

5.Raoux/Magat (Skoda Fabia R5) +1m21s1

6.Falco/Audirac (Skoda Fabia R5) + 1m22s8

7.Baudoin/Galmiche (Citroën C3 R5) + 1m23s9

8.Baud/Baud (DS 3 WRC) + 1m35s5

9.Morel/Gidel (Skoda Fabia R5) + 1m52s9

10.Dubert/Coria (MR 500X R4 FIA) + 2m08s2…

LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DEUX ROUES MOTRICES :
1.Lanquetin/Le Floch (Peugeot 208 R2) en 42m21s7
2.Cachod/Pourcelot (DS 3 R3) + 32s9
3.Casciani/Cassar (Peugeot 208 R2) + 36s8…

VHC :
1.Mallen/Terrasse (Lancia Delta HF Integrale) en 1h03m40s8
2.Marteil/Sitarz (Citroën Visa 1000 Pistes) + 1m06s3
3.Herran/Herran (Citroën Visa 1000 Pistes) + 1m38s9…

PRINCIPAUX ABANDONS

Christian Marti (Mitsubishi Lancer Evo9) mécanique dans ES1, François-Xavier Blanc (Hyundai i20 R5) hors course - départ anticipé sur la ligne, Julien-Alexandre Courchet (Skoda Fabia R5) mécanique dans ES3, Jean-Marc Manzagol (Ford Fiesta R5) mécanique dans ES4.

BMW
Back to Top